lundi , 21 août 2017
Accueil / Actualités / Marchands saisonniers : La police renforce ses opérations
marchand-ambulant

Marchands saisonniers : La police renforce ses opérations

« Hawkers Watch ». C’est la nouvelle opération de la force policière, qui a démarré le mardi 8 novembre dernier. Cela, pour s’assurer que des marchands saisonniers ne viennent opérer dans la capitale.Le surintendant de police, Feroz Paraouty, explique que la police sera intraitable contre les marchands ambulants qui n’ont pas de permis d’opération. Le but de cette opération est de « faire justice » aux marchands ambulants qui ont collaboré avec la municipalité de Port-Louis et accepté d’opérer ailleurs. « Nous ne voulons pas qu’il y ait de la concurrence déloyale, surtout à l’approche de la période festive de fin d’année. L’opération “Hawkers Watch” a trois objectifs majeurs : 1. Empêcher les marchands ambulants de revenir opérer dans le centre-ville de Port-Louis. 2. Décourager les marchands ambulants saisonniers, ceux qui ne veulent opérer qu’à cette période de l’année. 3. Empêcher les magasins de placer leurs produits sur le trottoir », explique Feroz Paraouty.

Parallèlement, le lord-maire, Oumar Kholeegan, a animé une conférence de presse le même jour affirmant que les marchands saisonniers ne sont point tolérés dans la capitale. De plus, aucune structure ne sera tolérée aux abords des rues, sur les trottoirs ou dans les drains. Il a également indiqué que tout comme l’an dernier, la foire à la rue Magon sera interdite.

Le Lord-maire affirme que les marchands ambulants de la capitale « ne sont pratiquement plus un problème ». Et d’ajouter que « dorénavant, nous avons leur soutien ». Il annonce davantage de facilités d’éclairage à Decaen, gare Victoria, place de l’Immigration et Ruisseau du pouce pour permettre le « late night shopping ».

Hydar Ryman satisfait

Sollicité pour une réaction, Hydar Ryman, président de la Street Vendors Association, indique que le Lord-maire est condamné à faire respecter ce qu’il a entamé depuis avril 2016. « C’est normal qu’il devra interdire les marchands saisonniers. Et je pense que c’est une bonne initiative. Nous sommes satisfaits », dit-il.

Cependant, il estime que les activités économiques de la capitale connaîtront une baisse avec l’interdiction des marchands ambulants d’opérer dans le centre-ville de Port-Louis. « À l’approche de la fin de l’année, beaucoup de consommateurs viennent à Port-Louis pour effectuer leurs achats. Les produits sont moins chers et les clients en achètent beaucoup pendant cette période. Mais, avec l’absence des marchands ambulants dans le centre-ville, je crains une diminution de consommateurs à Port-Louis. Je prévois d’ailleurs que la capitale sera morne pendant cette période festive. Les activités économiques connaitront une baisse », dit-il.

Le président de la Street Vendors Association souhaite attirer l’attention des gros commerçants, indiquant qu’ils souffriront également de cette baisse d’activités.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Salmah Moradun Bengah et Azad Dilmohamed

Accompagnateurs des Pèlerins depuis 25 ans

Salmah Moradun Bengah : «Le hadj est très éprouvant à 50 degrés à l’ombre» Commentaires