mardi , 23 juillet 2019
Accueil / People / Marchands des fleurs : un métier qui transcende le temps
Marchands des fleurs

Marchands des fleurs : un métier qui transcende le temps

Le langage des fleurs  a été inventé vers les années 1850, durant le règne de la Reine Victoria.

Les fleurs ont toujours créé une forte sensation  chez la  femme. Incursion chez les fleuristes de la rue Bourbon à Port-Louis. Pourquoi  la plupart des femmes adorent  les fleurs ?  Une fleur peut bien  exprimer un gage d’amour ou même  causer un chagrin d’amour. Les roses rouges sont les fleurs le plus prisées  par la gente féminine. Offrir à sa bien-aimée un bouquet de roses rouges,  c’est comme enflammer son cœur d’amour et réveiller en elle un sentiment de bonheur.

Lors de notre passage  à la Rue Bourbon, nous avons été surpris par  le nombre de jeunes filles et dames devant les stands des fleuristes.

Chez le fleuriste Stapell Ltd

Nous sommes à l’heure du déjeuner devant les stands. Les clients affluent et chacun choisit ses fleurs préférées, soit roses  rouges, gerberas, chrysanthèmes, anthuriums,  entres autres.  Khusboo  Mahadoo,  plus connue comme Kush Kush, est détentrice d’un diplôme en «Business Management » de la Mauritius Chamber of Commerce Industry (MCCI).

Passionnée  des fleurs depuis son  plus jeune âge, elle a la lourde responsabilité de gérer le business familial  avec sa mère Aartee. Le nom Stapell Ltd. est une histoire de famille «Depuis mon enfance, mon père Vicky m’emmenait avec lui. Et j’ai fini par apprendre cet art de faire des bouquets.  Le business existait déjà. Je suis de la 4ème  génération.  En 1971,  mon grand père Anand a lancé le business ici. Il était le premier fleuriste de la rue Bourbon,» nous explique Kush Kush. Elle reconnaît que ce n’est pas un travail de tout repos. Ambitieuse, elle veut assurer la relève. «Je me réveille à 5 h du matin tous les jours et j’arrive ici vers les 6 h pour installer les fleurs. Car les clients commencent à venir à partir de 7 h. Je travaille jusqu’à 17 h 30 et le samedi jusqu’à 16 h, » explique-t-elle.

Harry Flowers

Les responsables sont Rita Puresh et son beau-frère Harry. Harry Flowers emploie de trois autres fleuristes. Cela fait trois générations déjà que dure  la vente des fleurs pour cette famille. Harry Seenauth est le directeur de cette compagnie, il détient un diplôme  d’ingénieur automobile du Japon. C’est un peu grâce à son épouse Preety qu’il s’est retrouvé  dans ce domaine et cela même si ses parents étaient des horticulteurs. Aujourd’hui, il fait ce travail avec  passion.

Harry et  Preety ont la lourde responsabilité de s’occuper de la pépinière qui est à Moka. Cela fait 9 ans déjà qu’Harry Flowers s’est installée à la Rue Bourbon. «C’est un travail passionnant, mais il  faut répondre  aux attentes des clients. Cela  demande aussi beaucoup d’attention et de patience», nous dit Preety. Parmi les fleurs les plus demandées :  la rose rouge et la gerbéra.

Noms des fleurs et leur signification

Les fleurs permettent d’exprimer un sentiment. En voici quelques noms et leur sens.
Anthurium : Hymne  à l’amour.
Chrysanthème : Fragilité  du sentiment
Chrysanthème Rouge :  Je vous aime.
Gerbera : Tendres Pensées ; suscite l’émerveillement.
Rose Blanche :Innocence et amour pur
Rose Rose : Beauté et Tendresse
Rose Jaune : Infidélité
Rose Rouge :  Passion de l’amour ou demande en mariage

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Leila Aljanabi

Leila Aljanabi : la restauratrice palestinienne du Caudan Waterfront

Leila  Aljanabi, d’origine palestinienne, est née au Brésil  et vit à Maurice depuis 20 ans …