dimanche , 16 juin 2019
Accueil / Actualités / Manifestation pacifique à Port-Louis : La révocation d’Anil Gayan réclamée
manifestation pacifique à Port-Louis

Manifestation pacifique à Port-Louis : La révocation d’Anil Gayan réclamée

Des centaines  de manifestants se sont réunis au  Square Kadhafi, le vendredi 7 juin 2019, après le namaz Jummah. Ils ont réclamé  la révocation d’Anil Gayan après qu’il ait tenu des propos faisant croire que le crime d’honneur est pratiqué par la communauté musulmane. Rappelons que c’est la circulation d’une vidéo sur Facebook  montrant le ministre du Toursime tenir ces propos qui a provoqué cette levée de boucliers des mosquées et d’organisations musulmanes de l’île.

Il est 15h quand les manifestants se sont mis en marche pour se diriger vers la mairie de Port-Louis où trois intervenants ont pris la parole. Dans la foule, on se demandait pourquoi le gouvernement prenait tout ce temps pour révoquer le ministre Anil Gayan et si la loi était égale pour tout le monde. « Les musulmans ne sont pas des voleurs. Ils travaillent très dur pour gagner leur vie. Notre Prophète (pssl) nous a montré le respect des autres communautés et de vivre en harmonie avec les autres. C’est une fausse accusation que les musulmans sont des barbares. Pravind Jugnauth sait que ce ne sont pas les musulmans qui démolissent les lieux de culte. Il est temps qu’il dénonce tout cela dans une conférence de presse», a lancé Maulana Shameem Khodadin.

Selon lui, c’est une injustice envers la communauté musulmane qu’aucune sanction n’a été prise par le gouvernement jusqu’ici contre le ministre Anil Gayan pour ses propos concernant le crime d’honneur. Le maulana Khodadin a également condamné la démagogie du politicien qui a fait circuler la vidéo qui date de 3 ans de cela pour son « propre avantage ». Zubeid Kurmally, autre intervenant, a fait ressortir qu’il ne faut pas se laisser piéger par les politiciens. « Les politiciens n’ont pas de couleur. On condamne tous ceux qui essaient de créer des divisions dans le pays », a-t-il lancé. Il a fait un appel à la communauté musulmane de rester solidaire et unie.

De son côté, Adil Baubooa, autre prédicateur, a fait un  appel au Premier ministre de révoquer au plus vite le ministre Anil Gayan et prendre des sanctions contre le dénommé Kowlessur qui a porté des accusations contre les musulmans dans une émission télévisée en Inde.  Les organisateurs n’écartent pas la  possibilité de tenir un autre rassemblement si le Premier ministre ne fait rien pour remédier à la situation.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Al-Ihsaan

Durant Ramadan : Al-Ihsaan vient en aide aux démunis de 13 pays

Même si Maurice est un tout petit point sur la carte du monde, en revanche, …