dimanche , 22 octobre 2017
Accueil / Reportage / Madrassah Taleem-ul -Islam – Imam Reeyad : «L’éducation islamique aide à combattre les fléaux sociaux»
Madrassah Taleem-ul -Islam

Madrassah Taleem-ul -Islam – Imam Reeyad : «L’éducation islamique aide à combattre les fléaux sociaux»

La  Madrassah Ta-leem-ul-Islam  a  été construite  suite à une  idée de l’imam Reeyad en l’an 2000. Cela, dans le but  de promouvoir l’éducation Islamique et  combattre la prolifération de la drogue dans la localité.

Il a commencé sa  mission avec 5 enfants en  transformant une chambre de sa  maison  à l’impasse Gorah Issac pour  en faire une salle de classe.  Imam Reeyad avait  comme objectif  d’empêcher les jeunes de  sombrer  dans l’engrenage de la drogue. Ce fut un combat difficile.  Mais, l’imam Reeyad persévéra. Il fut rejoint  dans son combat par d’autres personnes de bonne volonté.  Et il put compter sur la collaboration de la police,  de l’Adsu, des habitants de la localité et des travailleurs sociaux. Il a surtout  utilisé  les enseignements du  Coran et  a fait des causeries pour  sensibiliser les  familles dont les enfants  sont devenus esclaves de la drogue.  Dans son combat, il a dû faire face  aux vendeurs  de la drogue et aux trafiquants.

Constat amer

Mais auparavant, il avait fait un constat  amer. Plusieurs jeunes  ont perdu la vie. Bénéficiant de l’aide des volontaires, il a créé  le mouvement « Force Vive de Gorah Issac » qui travaille en étroite  collaboration avec la Madrassah Taleem-ul-Islam, avec plus de détermination pour mener combat  contre l’alcoolisme, le tabagisme, la prostitution et le vol.

« Plusieurs  activités  sont organisées pour les jeunes. Une salle de sport  a été mise à leur disposition. Chaque année, on organise aussi une collecte de sang et une sortie pour les jeunes. En outre, ils ont droit à une initiation à l’informatique en collaboration avec le National Computer Board », nous dit l’imam.

Travail social

Le mouvement « Force Vive Gorah Issac »  offre également une aide sociale aux enfants des familles nécessiteuses,  procède à des distributions de colis alimentaire et organise des  activités sportives telles que le football, des sorties pour personnes âgées, dames, jeunes et des sessions de travail avec la collaboration de l’ADSU et de la Crime Prévention Unit, des causeries sur différentes thèmes, des compétitions de quizz , quiraat, un « Food day » et vient en aide  aux jeunes pour leurs études universitaires à l’étranger. Depuis le 10 février 2014,  le mouvement Force Vive Gorah Issac a fait une demande pour  bénéficier des fonds de Corporate Social Responsibility  (CSR), mais il est  toujours  dans l’attente.

Projets

La direction envisage de réaliser ces projets :

– aménager une aire de stationnement  près de la mosquée
– Créer un parcours de santé sur le flanc de la colline avec l’aide des autorités
– Faire installer  des  ordinateurs pour les enfants de la madrassah
– Acquérir des appareils  électroménagers pour la cuisine et des machines à coudre pour les filles

Soulignons qu’une aile féminine  et une école maternelle (depuis février 2017) fonctionnent aussi sous l’égide du mouvement.

En mars 2016,  « Force Vive Gorah Issac » a fait l’acquisition d’un van  pour le service mortuaire gratuitement aux habitants de l’endroit. Il offre  des équipements, tels que : Takta, Janaza, kaffan aux familles endeuillées qui en font la demande.

Comité de direction pour 2017
Président : Imam Reeyad Dhoorundur.
Vice-président :Abdur Rashid Khan Yeadally
Secrétaire: Mahmad Iqbal Damoo
Ass. Secrétaire :Zyad Busropun
Trésorier : Asrafil Hosanoo.
Ass. Trésorier: Abdool Samad Sadeer.
Auditeurs: Ashim Khodabux et Kader Salahuddin
Membres: Zeid Khodabux, Abdool Sakoor Dhoorundur, Rooman Hoolash, Imran Parahoo, Saad Ismaël

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Little Darlings

Sheriffa Yerally, directrice de ‘Little Darlings’ : «Nous privilégions des stratégies qui améliorent la qualité de l’enseignement»

Sheriffa Yerally est la directrice de ‘Little Darlings Pre-primary School’ et Mount View Primary School, …