vendredi , 20 octobre 2017
Accueil / People / Luqman Nubeebokus : il redonne vie à la boutique de son grand-père
040817_luqman

Luqman Nubeebokus : il redonne vie à la boutique de son grand-père

Dans une société où les jeunes délaissent leur famille et refusent de se joindre à  l’entreprise familiale pour privilégier leur carrière professionnelle, Luqman Nubeebokus a démissionné de son poste comme comptable pour donner un nouveau souffle à la boutique de son défunt grand-père. Rencontre.

Luqman, 23 ans, a toujours été dévoué à sa famille.  Quand l’heure est venue pour  assumer de lourdes responsabilités en tant que grand frère et petit-fils, il ne s’est pas défilé. Il est cité comme un exemple dans la famille. La National Store, très connue dans la région de Gébert Road, Rose-Belle depuis environ 40 ans,  a été lancé par Afzal Ajam Nubeebokus. Après son décès en 2015, c’étaient son épouse Faeza et son fils Yassin qui avaient pris le relais. C’est assez difficile pour eux de gérer la boutique vu que Faeza avance en âge et que le fils a un emploi à plein temps.

Luqman, devant les difficultés rencontrées par ses aînés pour gérer le commerce, s’est proposé comme solution. Il a quitté son emploi sans regret puisqu’il a toujours voulu se mettre à son compte. « J’avais toujours l’idée de travailler pour moi même. J’avais l’intention de me lancer dans la restauration et la nourriture. En même temps, je voyais que ma grand-mère avait de la peine à gérer la boutique. Je me suis dit pourquoi ne pas commencer par la petite l’entreprise familiale. Ainsi une nouvelle aventure a commencé pour moi», laisse-t-il entendre.

Plusieurs personnes ont critiqué sa décision de quitter le monde professionnel pour s’asseoir derrière le comptoir d’une boutique mais lui n’en a cure. Il a une vision précise de l’avenir qu’il entend se construire et fait confiance à Dieu. « Avec la bénédiction de Dieu, j’ai mis la main à la pâte et maintenant avec un peu de patience et de persévérance, j’arriverai à grandir mon entreprise, » souhaite-t-il.

« C’est un plaisir immense de servir les clients tôt le matin. C’est quelque chose que j’ai appris de mon grand-père. Je continuerai à moderniser la boutique tout en gardant certaines pratiques de mon grand-père. »

Un bon début

Dès qu’il a mis le pied à l’étrier, le nouveau gérant a apporté de nouvelles idées. Il a  commencé par transformer la boutique traditionnelle en un libre-service. « Ma première décision a été  la transformation de la boutique qui était trop petite. Avec l’aide et le soutien de ma famille, nous avons pu aménager l’espace et nous avons complètement transformé la boutique. J’ai aussi apporté quelques changements dans la gestion de la boutique », confie-t-il.

Il souligne qu’auparavant la boutique se fermait tôt mais que maintenant elle reste ouverte jusqu’à fort tard. « Mon grand-père avait habitude d’ouvrir très tôt le matin parce qu’il y a des clients qui viennent acheter leurs pains », dit-il. Le jeune homme a conservé cette pratique. « C’est un plaisir immense de servir les clients tôt le matin. C’est quelque chose que j’ai appris de mon grand-père. Je continuerai à moderniser la boutique tout en gardant certaines pratiques de mon grand-père », dit-il avec émotion.

Des nouveaux produits

Avec sa prise en charge par Luqman, la National Store offre une plus grande gamme de produits et les clients se félicitent d’avoir plusieurs nouveautés à portée de main. Luqman croit que s’il veut être compétitif, il doit améliorer davantage le service à la clientèle. « J’ai ajouté plus de produits alimentaires, scolaires et décoratifs. Le nombre de clients a aussi augmenté. Ils sont contents d’avoir un plus large éventail de  choix et des nouveautés à leur portée. En un an beaucoup de choses ont changé pour le meilleur. Mais j’apprends toujours comment mieux gérer et j’apprendrai toujours de ma grand-mère», dit-il encore.

Un fils exemplaire

La grand-mère de Luqman, Faeza, n’a pas cru son petit-fils quand il lui avait annoncé qu’il quitterait son emploi à plein temps pour s’occuper de la boutique. « Je croyais toujours qu’à un moment donné nous allions devoir fermer la boutique car je ne voyais pas la relève. Mais Luqman a voulu prendre la boutique sous sa responsabilité. J’étais surprise quand il m’annoncé qu’il allait quitter son emploi. Maintenant c’est à lui de voir comment il va gérer et comment il va grandir la boutique. C’est un garçon exemplaire qui soutient toujours sa famille. Il a toujours ma bénédiction », dit-elle avec fierté.

Le père de Luqman, Yassin, abonde dans le même sens. Lui aussi ne s’attendait pas à  ce que son fils quitte une carrière prometteuse pour s’occuper de  la boutique familiale. Pour lui c’est un moment de fierté de voir son fils assumer ses responsabilités avec autant de dévouement. « Luqman nous a offert un cadeau en prenant cette décision. Il a pris cette décision par lui-même. Personne ne l’a forcé à quitter son travail. Maintenant, ma mère peut se reposer », raconte-t-il.

Jeune homme de grande piété

Luqman est un jeune homme  d’une grande piété. Il ne rate aucune de ses prières. Un des plus grands avantages selon lui de travailler pour soi même c’est d’avoir le temps d’accomplir ses cinq Namaaz. « à heure de namaaz je ferme la boutique. Mes parents m’ont toujours enseigné les valeurs de l’islam et je fais de mon mieux accomplir mes devoirs. Je crois que le Créateur m’a toujours aidé à faire le bon choix », dit-il.

Soulignons que le jeune homme apprécie la bonne cuisine.  Il aime déguster différents plats. C’est pour cette raison qu’il  souhaite se lancer dans la restauration. « Par la grâce de Dieu, dans les années à venir, je réaliserai mon rêve d’ouvrir un  restaurant», ambitionne-t-il.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

Bakar Lakhi

Bakar Lakhi, CFO d’ATOL : «Les nouvelles compagnies d’aviation vont soutenir la croissance»

Aboobakar Ismail Lakhi, dit Bakar, Chief Finance Officer d’Airport Terminal Operations Ltd (ATOL), accueille favorablement …