mardi , 21 mai 2019
Accueil / Actualités / L’incendie de L’Amicale de Port-Louis : une lettre anonyme de la principauté de Monaco vient disculper les frères Sumodhee
Rama Valayden

L’incendie de L’Amicale de Port-Louis : une lettre anonyme de la principauté de Monaco vient disculper les frères Sumodhee

Deux mois après la libération des quatre condamnés dans l’affaire de l’incendie de la maison de jeu L’Amicale, une lettre anonyme en provenance de la principauté de Monaco destinée à l’avocat Rama Valayden relance l’affaire. Me Valayden s’est rendu au Central  Criminal Investigation Department (CCID) pour consigner une déposition à cet effet. Il compte faire une demande officielle au Commissaire de police, Mario Nobin, pour réclamer la réouverture de l’enquête malgré le fait que les quatre condamnés ont déjà purgé leur peine. Me Valayden lance un appel à témoins pour venir de l’avant afin d’aider la police à mettre la main au collet des véritables meurtriers.

Me Valayden nous a déclaré que la lettre anonyme donne le nom du groupe qui a participé à l’attaque contre la maison de jeu. L’auteur serait un Mauricien qui a séjourné en France sous une fausse identité pendant plusieurs années avant de se rendre en Italie pour s’y installer. Son nom est connu des enquêteurs. Selon une source policière, son nom avait été cité pendant l’enquête de la police sur l’assassinat du bookmaker Mio Ng  Ah Yen le 10 mai 1996 à Beau Bassin. Rama Valayden déclare que la lettre vient disculper les quatre condamnés qui depuis leur arrestation avaient clamé leurs innocence et continuent à le faire même après leur libération.

Rama Valayden est en train de constituer un dossier solide avec preuves à l’appui pour le remettre au Premier ministre, Pravind Jugnauth, au leader de l’opposition, à l’ancien Premier ministre et aux dirigeants des autres partis politiques. L’avocat des ex-condamnés nous laisse entendre que depuis le début il n’a cessé de se battre pour rendre justice aux quatre personnes arrêtées injustement.

Me Valayden nous a aussi déclaré que l’un des quatre condamné, en l’occurrence Khaleeloudeen Sumodhee,  aurait reçu une lettre anonyme par voie postale. Sur un ton menaçant, l’auteur de la lettre  lui intime l’ordre de mettre une fin à sa demande pour la réouverture de l’enquête. Accompagné de son épouse Rozina, il a consigné une déposition au CCID.

Me Valayden a demandé à ceux qui connaîtraient la vérité sur cette sordide affaire de venir de l’avant pour aider la police pour la réouverture de l’enquête.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Me Assad Peeroo

Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»

Sajinaz Muhammed, soupçonnée d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sue le réseau social Facebook, …