lundi , 26 juin 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / Actualités / [LAURÉAT 2016] Noor-E-Mohammad Mustun Le fils d’un cordonnier devient lauréat
mustun

[LAURÉAT 2016] Noor-E-Mohammad Mustun Le fils d’un cordonnier devient lauréat

Il y a des histoires qui surprennent agréablement et qui donnent de l’espoir à toute une génération. Celle de Noor-E-Mohammad Mustun et de ses parents en fait partie.Cet habitant de Rose-Hill, âgé de 19 ans, est lauréat dans la filière économie du collège Royal de Curepipe (RCC). Il a décroché la State of Mauritius Scholarship. Comme cette poignée de jeunes issus de familles très modestes mais qui brillent par leur excellence, il vient de briser les préjugés en ce qui concerne les lauréats. Il n’est donc pas nécessaire d’être fils de professionnels ou d’intellectuels pour se retrouver parmi la crème de la crème.

Son père, Shamim, est cordonnier alors que sa mère, Parweeza, est femme au foyer. Le couple a trois fils: Noor-E-Mohammad l’aîné, Hussain qui étudie en Lower VI au collège St Andrews et Saajid, qui est en Form V au MGI. Shamim concède que malgré les moyens financiers limités, sa femme et lui, ont toujours tout sacrifié pour leurs enfants. « Je répare les chaussures des passants dans les rues de Rose-Hill et mon épouse est femme au foyer. Nous n’avons pas beaucoup de moyens financiers mais tout ce que je gagne, je le donne à ma famille », affirme-t-il.

Quant à Noor-E-Mohammad, il dit comprendre parfaitement la situation financière de sa famille. Il n’a jamais exigé quoi que ce soit et a toujours essayé d’être un fils exemplaire. « Je sais que mes parents sont pauvres. Je ne les ai jamais mis dans l’embarras. Certainement en tant que jeune il y a des choses qui m’auraient fait plaisir mais je n’ai jamais demandé car je sais que mes parents n’ont pas les moyens. Et puis, je ne suis pas du genre à insister », dit-il.

Le jeune lauréat dit avoir concilié son temps entre études et loisirs et il ne s’est jamais mis de la pression. « J’ai fait du sport et participé à des activités de loisirs. Quand je tombais de sommeil, je n’hésitais pas à dormir. Je ne suis pas de ceux qui travaillent jusqu’à fort tard car je me couche toujours à 21 heures Je n’ai pas attendu la dernière minute pour réviser. J’ai travaillé tout au long de l’année sur les Past Exams Papers », révèle-t-il.

Noor-E-Mohammad aime le foot et le badminton. Fan de Manchester United, il ne manque aucun match de son équipe. Il aime aussi regarder des films et jouer aux jeux vidéo. Le jeune homme est extrêmement reconnaissant envers ses parents qui ont été à ses côtés pendant ses études. « Je compte tout faire pour leur offrir un meilleur avenir », conclut-il.

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

Les médecins et les bénévoles de la mosquée Umarain et de la SJFM

‘Medical Check-up’ à la mosquée Umarain

« Pendant le Ramadan, beaucoup de personnes ont tendance à négliger leur santé et délaisser leurs …