lundi , 1 mai 2017
Accueil / Actualités / [LAURÉAT 2016] Karimah Sooraya Foondun : Issue d’une famille de lauréats
foondun

[LAURÉAT 2016] Karimah Sooraya Foondun : Issue d’une famille de lauréats

Karimah Sooraya Foondun, 18 ans, est venue s’ajouter à la liste des lauréats dans la famille. Sa mère ainsi que son cousin, son oncle et feu son grand-père ont tous été lauréats. Le jour de la proclamation des noms des lauréats, elle n’était pas au pays. Karimah se trouve actuellement en Angleterre et nous dit avoir manqué ce moment de gloire. « Nous espérons retourner au plus vite à Maurice pour profiter de ce moment avec toute la famille », nous dit Karimah, lauréate dans la filière scientifique. Néanmoins, elle est très contente et soulagée. « Je suis très contente. J’ai travaillé très dur durant les deux années en HSC. Il fallait que je sois constante. Je ne m’attendais pas à être lauréate. C’est par la grâce de Dieu que je le suis », fait-elle ressortir. Karimah n’a pas encore fait son choix de carrière.

Toutefois, elle dit vouloir aller étudier en Angleterre. « Je vais peut-être étudier la médecine, mais je n’ai pas encore décidé. Je m’inspire de mes proches dont beaucoup exercent la médecine », avance Karimah. Selon Sooraya, la mère, Karimah est studieuse mais consacrait beaucoup de temps aux loisirs également. « Nous sommes surpris mais très contents car Karimah est une fille qui s’amusait autant qu’elle étudiait. Mais, quand elle étudiait, elle le faisait avec beaucoup de sérieux. C’est le fruit d’un cheminement depuis la Form I », précise-t-elle.

Fille du Dr A.H Foondun, médecin urgentiste à l’hôpital de Flacq, et de Sooraya Foondun, dentiste, Karimah est originaire de Quatre-Bornes. Elle a fréquenté l’école Baichoo-Madhoo avant d’obtenir un siège au collège Queen Elizabeth suite à d’excellents résultats du CPE.

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

Ameenah-GF

Assenjee Gurib : « Je suis blessé par les critiques contre ma fille »

Il n’y a rien de plus réjouissant pour un père que de voir ses enfants …