dimanche , 19 novembre 2017
Accueil / Actualités / Lancement de l’Islamic Chamber of Commerce and Industry
icci

Lancement de l’Islamic Chamber of Commerce and Industry

Aider les hommes d’affaires et les petits et moyens entrepreneurs musulmans à s’épanouir dans leurs affaires. C’est dans cette optique qu’une Islamic Chamber of Commerce and Industry of Mauritius (ICCI) a été lancée le jeudi 29 septembre dernier à l’hôtel Le Labourdonnais à Port-Louis.

L’Islamic Chamber of Commerce and Industry of Mauritius (ICCI), une organisation indépendante et apolitique a été fondée le 18 février dernier et enregistrée sous les lois mauriciennes. Cette chambre a été créée dans le but de représenter et aider les hommes d’affaires et les entrepreneurs musulmans dans le commerce ou les affaires. La vision de l’ICCI est de créer une communauté d’affaires dynamique, guidée par les principes islamiques qui apporte une contribution significative au développement socio-économique de la communauté musulmane en particulier et de Maurice en général.

L’ICCI devra également fournir des références d’affaires, promouvoir les intérêts de ses membres, organiser des « B2B meetings », assurer des nouveaux développements technologiques à travers les bulletins d’information et d’autres publications. Au plan international l’ICCI s’engagera à favoriser les échanges entre les entreprises membres et celles dans le monde. La Chambre aura également pour responsabilité de développer constamment les relations avec les différentes chambres de commerce dans le monde.

L’ICCI compte actuellement environ 75 membres comprenant des entrepreneurs, des professionnels, des hommes d’affaires et des étudiants en trois catégories:

  • Entreprises : l’ICCI est ouverte à toute organisation enregistrée souhaitant contribuer et bénéficier des privilèges offertes par la Chambre.
  • Professionnels : La Chambre est destinée aux professionnels actifs et retraités qui veulent partager leur expertise, en même temps recevoir les avantages comme des programmes de développement professionnel.
  • Étudiants : Les étudiants peuvent aussi profiter de la connaissance, des talents et de l’expérience que les hommes d’affaires locaux peuvent fournir aux étudiants, comme accès aux mentors et événements d’orientation professionnelle.

Quant aux frais, les individus devront payer une somme de Rs 1000 par an alors que les entreprises paieront Rs 3000 par an.

Goolam Mohammud, président : « Nous voulons être en partenariat avec les pays du Golfe »

Goolam Mohammud, président de la Chambre, indique que l’organisation pourra bénéficier aux petits et moyens entrepreneurs également. « L’objectif est d’encourager les petites et moyennes entreprises(PME) à fabriquer des produits en grande quantité et la chambre aidera ces entrepreneurs à exporter ces produits. Par extension, nous opérons en ligne droite au programme du gouvernement dans ce contexte », dit-il. Par ailleurs, Goolam Mohammud précise que le but de cette Chambre n’est pas similaire à d’autres organisations qui oeuvrent pour la promotion de l’entrepreneuriat et du commerce, mais que la chambre veut plutôt agir en soutien. Le président fait également ressortir que la communauté des petits entrepreneurs à Maurice n’a malheureusement pas de grandes connaissances sur l’accord de l’AGOA et comment cet accord peut les aider dans l’exportation. De ce fait, l’ICCI accordera de l’aide aux petits entrepreneurs à s’épanouir dans le commerce. Par ailleurs, Goolam Mohammud explique que beaucoup d’entrepreneurs n’ont pas les moyens pour acheter des outils nécessaires pour la production. Donc, l’ICCI importera ces outils pour eux. Dans la même foulée, le président a indiqué que l’ICCI oeuvrera en vue d’un partenariat avec des pays du Golfe. « Les musulmans ont des besoins et intérêts spéciaux. Nous pensons qu’à travers l’intégration et la coopération, nous pouvons parvenir à une communauté d’affaires beaucoup plus dynamique », conclut-il.

Yousuf Jeeva, vice-président : « Sans les partenaires sociaux, nous n’y parviendrons pas »

Le vice-président de la Chambre, Yousuf Jeeva, souligne que tandis que les objectifs de l’ICCI sont guidés par des valeurs islamiques et a pour objectif d’aider les musulmans avec des besoins specifiques, elle n’est pas pour autant une organisation religieuse. « L’ICCI est avant tout une organisation de réseautage d’affaires. Elle plaidera principalement pour le compte des besoins économiques et commerciaux de ses membres », dit-il. Et d’ajouter que la Chambre ne réussira pas dans ses objectifs sans le soutien des partenaires sociaux.

 Dr. Muniruddeen Lallmahamood, membre du comité : « Promouvoir l’industrie halal à Maurice »

Pour sa part, Muniruddeen Lallmahamood prône la promotion de l’industrie halal à Maurice. Il a rappelé que même les grandes marques de vêtements ont lancé une ligne de hijabs de luxe et d’abayas. Il explique que la mode islamique n’est pas attrayante que pour les consommateurs musulmans. « Les non musulmans commencent également à devenir des segments de consommateurs importants dans l’économie halal », dit-il.

 Les activités à venir

L’ICCI organisera une formation dont le thème sera « négociation » le 6 octobre prochain au siège de l’ICCI, au Domingue Building à Terre-Rouge. La formation sera assurée par Julien Lescs, entrepreneur et consultant de renom mondial. Le 7 octobre prochain, les membres de l’ICCI organiseront une cérémonie de lancement officiel de la Chambre, qui se tiendra toujours au siège de l’organisation. Pendant les prochains douze mois, l’ICCI compte organiser plusieurs activités, notamment une foire commerciale nationale, des activités ayant trait à l’établissement d’un réseau pour hommes d’affaires et professionnels, des ateliers de travail sur la sensibilisation à l’usage de la technologie pour des PMEs, des formations pour jeunes professionnels et étudiants, des séminaires entre autres.

 

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

Middlesex University Mauritius

Middlesex University Mauritius : un nouveau campus à Cascavelle

Middlesex University Mauritius, présente à Maurice depuis 2010, ouvre son nouveau campus au cœur de …