mercredi , 22 mai 2019
Accueil / People / Pour l’achat d’un tricycle : Paraplégique, Fazil Edoo est à la recherche d’un sponsor
Fazil Edoo

Pour l’achat d’un tricycle : Paraplégique, Fazil Edoo est à la recherche d’un sponsor

Handicapé des pieds à sa naissance, Fazil Edoo, un jeune habitant de Grande-Retraite, cherche de l’aide pour l’achat d’un tricycle pour personnes handicapées. Refusant de rester confiné dans sa chambre dans son lit et devant son téléviseur toute la journée, il désire chercher du travail pour aider sa mère qui souffre de multiples problèmes de santé. Fazil ne touche qu’une maigre pension de Rs 1 600 qui avait été supprimée sans raison pendant 6 mois mais qui a été rétablie grâce à un article de STAR .

En attendant le rétablissement de cette pension, il a dû attendre 6 mois avant d’être payé et ce sans le remboursement d’arrérages. Sa maman avait presque supplié les médecins du board de la Sécurité Sociale pour que la pension de Fazil soit rétablie.

Les malheurs du jeune homme ont commencé il y a un an quand, en allant chercher du travail, il a été renversé par un autobus individuel alors qu’il était en  bordure de la route. Il a dû séjourner  à l’hôpital pendant un mois, les deux pieds paralysés et plâtrés. Bizarrement, il n’y a pas eu de suite à l’accident.

Recherchant à tout prix l’autonomie, Fazil cherche un sponsor pour l’aider à acheter un tricycle conçu spécialement pour les handicapés. Ce moyen de transport l’aidera dans une grande mesure à se déplacer pour accomplir ses namaz à la musjid de Grande Retraite et aussi pour chercher du travail dans les magasins. « Mo bizin travail pou aide mo maman et mo obliger trouve l’argent pou acheter mo médicament », dit-il. Fazil avait fréquenté une école spécialisée mais avait dû mettre fin à sa scolarité pour cause de maladie. Sa maman nous raconte qu’elle prenait son fils sur ses épaules matin et après-midi. Pendant la récréation ,elle allait à l’école pour le faire manger. Fazil se déplace avec difficulté sur ses béquilles et il souffre énormément quand il fait un long trajet. Il souffre aussi de déficience de parole.

Fazil veut gagner sa vie honnêtement malgré son handicap. Il dit qu’il peut travailler avec ses deux mains. « Mo capave faire banne travail avec mo la main et mo pas peur pou faire n’importe ki travail », assure-t-il. Il souhaite se mettre à son compte en vendant des petits objets.

Fazil nous laisse savoir qu’un importateur de motocyclettes  dans la capitale vend des tricycles sur commande et cela pourrait lui coûter dans les Rs 60 000 pour en acheter un. Avec sa pension de handicapé il ne pourra jamais faire l’acquisition de ce moyen de transport. « Mo pe faire éne appel à banne frères et soeurs pou aide moi pou réunis la somme afin ki mo gagne ène moyen de transport pou mo déplacer », laisse-t-il entendre Il souhaite qu’une firme privée lui propose du travail ou bien sponsoriser l’achat du trois-roues.

La maman de Fazil vit avec son fils après le décès de son époux et elle souhaite que celui-ci puisse trouver un moyen de transport pour se déplacer. «Tant ki mo li yeux ouvert mo pou capave soutenir li. Mo la santé pas bon et si mo ferme li yeux li pou capave débrouiller si li gagne éne travail », dit-elle.

Ceux qui souhaitent venir en aide à Fazil peuvent l’appeler sur le 5752 5221.Fazil a grand besoin de votre soutien pour gagner sa vie honnêtement pour aider sa mère.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Aafreen Haajrah Ahseek

Compétition de peinture du NHF : Aafreen Haajrah Ahseek remporte le premier prix

À 14 ans, Aafreen Haajrah Ahseek fait déjà la fierté de ses parents et de …