mardi , 21 mai 2019
Accueil / Actualités / Koorshid est maltraitée par ses proches
Koorshid

Koorshid est maltraitée par ses proches

Célibataire, Koorshid, 39 ans, habite Highlands. Physiquement, elle semble très fragile et l’angoisse se lit sur son visage. La raison ? Elle est victime de maltraitance aux mains de son frère et de sa sœur. D’ailleurs, elle disposait d’un Protection Order pendant deux ans contre son frère et elle a entamé des démarches pour obtenir un autre après l’expiration de l’ancien en début d’année.

Koorshid dit s’être rendue à maintes reprises au poste de police de Phœnix après avoir été victime de violence. Elle nous explique qu’elle se sent impuissante face à ses problèmes. Issue d’une famille de 8 enfants, elle en est la benjamine. Son père est décédé il y a une vingtaine d’années et sa mère est âgée de 77 ans.

Selon elle, un de ses frères et sa sœur ne veulent pas qu’elle habite la maison. « Zot dire moi ki mo bizin kitte sa la case-là allé parski mo perna aucaine part ici. Sa même zot fer  beaucoup dominere avec moi », dit-elle.

Koorshid nous explique que depuis trois ans elle vit presque dans l’obscurité car son frère a déconnecté le câble électrique  qui alimente sa chambre. Elle a en plusieurs occasions été agressée par son frère surtout quand le facture d’eau augmente. « Li dire moi mo servi trop beaucoup de l’eau et li envie mo allé depi ici. Kan mo kozé, li batte moi. Li meme dire li pou bouillante moi. Mo fatigué alle met li la police », nous confie-t-elle.

Deux incidents survenus en un mois  l’ont contrainte à sortir de son mutisme.  Le  premier s’est produit le 4 janvier.  Elle allègue que sa sœur l’a agressée à coups de savate avant de lui courir après avec un sabre à la main.  Elle affirme avoir porté plainte à la police mais rien n’a été fait. Le 8 février elle dit avoir une nouvelle fois déposé plainte à la police de la localité quand sa sœur l’avait menacée en lui plaçant un couteau sous la gorge pour une affaire de vêtements.

Elle n’a nulle part aller, et ne peut pas également loueR une maison. Koorshid, qui travaille comme bonne à tout faire, a le soutien de ses autres frères et sœur qui viennent  souvent tenter de recoller les morceaux mais malheureusement la médiation ne marche plus et Koorshid est persuadée  qu’on veut la chasser de la maison.

Du côté de la police, on nous informe qu’il y a aura bien une médiation et que les deux parties s’accusent mutuellement  d’agression et de menaces.  Le cas de Koorshid  a été référé à la Family Support Division pour une médiation et également pour aider la présumée victime dans ses démarches pour qu’elle puisse obtenir un Protection Order. La police poursuit son enquête après les différentes allégations de Koorshid.

Commentaires

A propos de Reshad Toorab

Ceci peut vous intéresser

Me Assad Peeroo

Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»

Sajinaz Muhammed, soupçonnée d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sue le réseau social Facebook, …