lundi , 25 septembre 2017
Accueil / Divers / Jeunes entrepreneurs et innovations
jeune-entrepreneur

Jeunes entrepreneurs et innovations

De plus en plus de jeunes se tournent vers l’entrepreneuriat. Ils estiment que la clé du succès réside dans l’innovation et d’autres initiatives afin de se démarquer de leurs concurrents. Nous avons rencontré deux jeunes entrepreneurs qui nous parlent de leur parcours et de leurs projets futurs. Aadil Jhumka veut révolutionnerle secteur tertiaire

Aadil Jhumka, 24 ans, souhaite révolutionner le secteur des services. Il a eu l’idée de regrouper divers services sous un même toit. Il avoue qu’au départ, c’était difficile. «Nous avons créé un guichet unique pour faciliter la vie des gens. Plusieurs fois, j’ai vu que les gens recherchent certaines informations et font face à des difficultés. Je voulais faciliter leur recherche. Et c’est ainsi que la MAAAJ Enterprise a vu le jour. Les gens peuvent obtenir l’information qu’ils veulent sur une seule plateforme. Par exemple, si un jour une personne a besoin d’un plombier d’urgence, nous pouvons l’aider à en trouver un dans les plus brefs délais », dit-il.

Selon Aadil, notre société a grandement évolué avec l’avènement du numérique où les gens cherchent des informations sur les réseaux sociaux et sur la Toile. « MAAAJ Enterprise vise à apporter une révolution dans le monde du marketing. Chez MAAAJ, nous avons une nouvelle vision et une approche moderne de la publicité. Nos clients seront fascinés par le service unique qu’ils obtiendront et ce, à un prix très abordable », indique le jeune homme.

Avant de se lancer dans l’entreprenariat, Aadil Jhumka a suivi des stages de formation dans plusieurs domaines tels que la comptabilité, la santé et la sécurité, la gestion des projets, la psychologie et la programmation. «Je détiens plusieurs diplômes et certificats. Ces cours m’aident énormément à gérer mon entreprise », dit-il.

Projets 2017

Selon le jeune entrepreneur, 2017 est l’année de l’action et de l’implémentation des nouveaux projets. « Une rénovation des bureaux s’impose. La rénovation va apporter encore plus de nouveautés. Avec la rénovation viendra aussi l’agrandissement de l’entreprise. On recrutera aussi des agents pour travailler avec nous. De plus, nous allons proposer d’autres services dans le domaine de la comptabilité, du recrutement, de l’immobilier, de la location des voitures et de l’événementiel », révèle-t-il.

Les défis à relever

On pourrait croire que tout baigne pour Adil, mais tel n’est pas le cas. Il doit faire face à divers obstacles. « La concurrence est rude mais j’ai foi qu’Allah m’aidera. Si vous êtes honnête dans votre travail, personne ne peut vous empêcher de réussir. J’ai quelques concurrents mais cela me pousse à toujours faire mieux et de proposer de nouvelles idées », souligne-t-il. Dynamique, Aadil veut pouvoir surmonter toutes les difficultés et affirme qu’il y a plusieurs avantages de se mettre à son propre compte. « En tant qu’entrepreneur, j’ai la possibilité de développer plus facilement mes idées et d’améliorer mes compétences. Je reste optimiste face à tous les obstacles », ajoute-t-il.

 

Javed Hassam : La créativité avant tout

Javed Hassam, 27 ans, est graphiste et monteur de vidéo. Son entreprise, Dreamesis, a été fondée en 2015. Apres avoir travaillé pour une agence publicitaire, il a décidé de se mettre à son compte. « Je voulais vraiment travailler pour moi-même. J’avais les compétences et il fallait juste trouver la motivation. Je me suis lancé et je ne regrette pas d’avoir fait ce choix », nous dit-il.

Au fil des mois, Dreamesis s’est spécialisée dans la création des posters, des logos et des vidéos. Pour le moment, il travaille seul mais indique vouloir recruter des gens à l’avenir. « Quand j’étais au collège, mes amis et moi avons réalisé un clip sur les arts martiaux. Le clip a été très apprécié et nous en avons crée d’autres ainsi que des courts-métrages. J’ai aussi fait des études en ‘Graphic design’ et en réalité virtuelle », souligne le jeune homme.

Pour se motiver encore plus, Javed participe régulièrement à des compétitions de vidéo internationales où il faut réaliser des vidéos de trois à dix minutes. « Au cours de ces dernières années, j’ai reçu plusieurs prix dans ces compétitions en termes d’argent et aussi de certificats. L’argent m’a permis d’investir dans mon entreprise », confie-t-il.

Les difficultés

Javed Hassam n’a pas connu un parcours de tout repos. Au début, il a dû surmonter certaines difficultés. « Être un jeune entrepreneur n’est pas aussi simple qu’on peut l’imaginer. On doit être très appliqué et travailler très dur pour réussir. Jusqu’à présent, je fais de mon mieux afin que mon entreprise soit à la hauteur », fait-il ressortir.

Selon lui, la concurrence est rude et il faut pouvoir relever les défis. « Il y a une concurrence féroce à Maurice. Il faut évidemment persévérer pour que l’entreprise puisse survivre. L’autre défi, c’est de gagner la confiance des clients. Au début, il est difficile de les convaincre. La satisfaction des clients est primordiale dans ce domaine », ajoute-t-il.

Projets 2017

Javed Hassam voit grand pour cette nouvelle année. « Après avoir suivi des cours sur la réalité virtuelle, je veux apporter quelques innovations. Je me concentrai sur la création et le développement des applications pour les cellulaires et des jeux. Je veux aussi m’impliquer davantage dans la création de vidéos plus intéressante et créatives pour les concours à venir. Il faut pour cela trouver des thèmes accrocheurs », ambitionne-t-il. Les vidéos de Javed sont disponibles sur sa chaîne YouTube et sur la page Facebook ‘Ninjaved’. Le jeune entrepreneur souhaite aussi former des jeunes sur le montage vidéo. « Je suis à la recherche d’une institution où je pourrai dispenser des cours sur le développement de la réalité virtuelle et le cinéma. Les jeunes qui veulent apprendre et se lancer dans ce domaine peuvent me contacter », avance-t-il.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

Ziad Juggessur et Shahanabi Soogun

Ziad Juggessur et Shahanabi Soogun : Ils se sont mariés dans une salle de gym

Ziyaoudeen Juggessur et Shahanabi Soogun ont voulu innover. Ils ont célébré leur mariage dans une …