samedi , 24 août 2019
Accueil / Actualités / Jameel reste introuvable depuis le vendredi 17 août – Sajeedah : «Aidez-moi à retrouver mon époux»
Jameel

Jameel reste introuvable depuis le vendredi 17 août – Sajeedah : «Aidez-moi à retrouver mon époux»

Une semaine s’est écoulée depuis que Mohammad Jameel Fawez Jumeen, 33 ans, marié et père d’une fille de 4 ans, ne donne aucun signe de vie. Chez sa famille à Valentina, Phœnix, l’inquiétude est à son paroxysme.

Jameel, qui exerce le métier de Meter Reader au Central Electricity Board (CEB), comme à l’accoutumée, avait quitté sa maison tôt le matin sur sa moto de couleur grise. Il  aurait été vu pour la dernière fois, le vendredi 17 août à Highlands. Il a des cheveux droits et noirs, est mince et brun et mesure 1m70. La dernière fois qu’il a été vu, il portait un polo de couleur bleue (du CEB), une paire de jeans de couleur noire, des chaussures de sécurité de couleur noire et une veste de couleur noire. D’habitude, il rentre à la maison aux alentours de 15h. Mais selon sa mère Laila, 54 ans,  Jameel, contrairement à son habitude, n’est pas retourné à la maison. Les heures passaient et l’absence de Jameel se fait cruellement sentir à la maison. Son téléphone reste éteint depuis sa disparition.

Dans la soirée du vendredi 17 août, son épouse, Sajeedah (31 ans), accompagnée des parents de Jameel, s’est rendue au poste de police de Phœnix pour signaler sa disparition. La police lui a demandé d’attendre au moins 24 heures pour déposer sa plainte. Chaque minute qui passe est vraiment pénible pour cette famille. On tend l’oreille en entendant se rapprocher le bruit de chaque moto. On caresse l’espoir qu’il s’agit de Jameel qui est rentré à la maison sur sa moto. Durant toute la nuit, on n’a pas fermé l’œil jusqu’au matin du samedi 18 août quand Sajeedah a officiellement rapporté à la police que son époux était porté manquant. La police ainsi que ses proches et collègues de travail ont effectué des battues à travers l’île afin de retrouver Jameel. Mais jusqu’à présent toutes les recherches sont vaines.

Sajeedah nous explique que le vendredi 17 août, son époux devait l’emmener à son rendez-vous médical après ses heures de travail et le lendemain, le couple avait un autre rendez-vous médical chez le pédiatre de leur enfant.  « La disparition de mon époux laisse un grand vide dans ma vie. Nous sommes mariés depuis 5 ans et jamais il ne s’est absenté de la maison. Je lance un appel à tous ceux qui ont vu mon époux de nous aider à le retrouver », dit-elle. Désespérée, Sajeedah s’adresse aussi à son mari. « Mo lance toi aussi ene message Jameel : rentre à la maison et fer nous ene signe qui to en vie. Parski nous pas pe capave vive sans toi. Nous manque toi beaucoup. Peu importe ki to difficulté ensemble nous pu faire face. Au moins donne nous de to nouvelle »,  lance-t-elle en larmes.

Considéré comme un homme tranquille qui mène une vie paisible, Jameel n’avait pas d’ennemi et n’avait pas eu des démêlés avec qui que ce soit.

« Mo missié ene dimoune bien tranquille qui assume bien so rôle de père et époux », nous dit Sajeedah.

Toute information à son sujet doit être communiquée à la salle d’information de la police aux numéros de téléphone suivants : 999, 208 0034 ou 208 0035 ou au poste de police le plus proche.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pakistan

72e anniversaire d’indépendance du Pakistan : ambiance empreinte de patriotisme

C’est sous une pluie fine que le haut-commissaire du Pakistan, le Dr Syed Rizwan Ahmed, …