jeudi , 23 mai 2019
Accueil / Activités / Initiative du CDI au jardin de Plaine-Verte : l’écoute du Coran comme remède contre la toxicomanie
Plaine-Verte

Initiative du CDI au jardin de Plaine-Verte : l’écoute du Coran comme remède contre la toxicomanie

Conscient des ravages des drogues synthétiques chez les jeunes, le Centre de Documentation sur L’islam (CDI) a pris l’initiative de nettoyer le jardin de  Plaine Verte et en même temps venir en aide aux victimes de la drogue qui passent leur temps dans le jardin. Samedi dernier, le président du CDI, Yousouf Joomun et son équipe de volontaires, avaient organisé une journée de partage avec les toxicomanes.

Il nous explique que l’objectif de son organisation est de faire du jardin de Plaine Verte un lieu attrayant et convivial où tous les Mauriciens peuvent venir passer un bon moment de détente en toute sécurité. À plusieurs reprises auparavant, le CDI y avait organisé une foire. Yousouf Joomun est conscient du rajeunissement et de la féminisation de la toxicomanie. L’année dernière le CDI avait organisé un iftaar ensemble avec les toxicomanes qui fréquentaient le jardin de Plaine Verte. Selon Yousouf Joomun, les toxicomanes sont des victimes qui ont besoin d’être aidés. « Ils attendent une main pour les secourir pour sortir de cet enfer », dit-il. Samedi dernier le CDI s’est attaché à faire prendre conscience de l’importance de la religion aux toxicomanes. Des haut-parleurs avaient été installés pour diffuser des versets du Coran.Yousouf Joomun fait ressortir que plusieurs toxicomanes ont pleuré en écoutant les versets coraniques. Pour le président du CDI, le meilleur traitement pour sortir un drogué de cet enfer c’est la religion. Il a mis l’accent sur la foi (imaan) et la frayeur d’Allah (taqwa). Il a fait comprendre à son auditoire que l’espoir c’est le chemin du paradis. Le CDI ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et utilisera la même méthode que celle du Koweit qui a connu un gros succès.

Il lance un appel à tous les hommes religieux, indépendamment de leur école de pensée, de se donner la main pour une seule cause. « Nous fine déja travaille ensemble pou organse Quraan Nite et li ti ène succès », rappelle-t-il.

Il demande aux dirigeants des mosquées d’ouvrir la portes des mosqueés et d’inviter les frères toxicomanes à accomplir le namaz.

« Fodé pas nous repousse zotte ni nous porte jugement lor zotte action. Au contraire nous bizin aide zotte pou éloigne zotte du mal et valorise zot », laisse-t-il entendre.

Le CDI sera au jardin de Plaine Verte chaque samedi pour l’accompagnement des toxicomanes jusqu’à ce qu’ils quittent définitivement cet univers infernal.

Le Centre de Documentation sur L’islam(CDI) est une organisation non gouvernementale qui milite depuis des années pour une meilleure compréhension de l’islam tout en respectant les autres communautés. Depuis sa création, le CDI à organisé plusieurs activités à son siège à la rue La Paix dont des compétitions de récitation du Coran avec comme prix des billets pour accomplir l’umrah et aussi pour représenter le pays dans des compétitions internationales. Le président, Yousouf Joomun, entretient de très bonnes relations avec l’Arabie Saoudite. Bien souvent des érudits de ce pays visitent l’île Maurice sur invitation du CDI. Des cours en arabe sont dispensés à des garçons et filles chaque semaine.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

À gauche : MM. Cader Cassim (ancien recteur du collège) et Abdool Abdouramane, actuel recteur
À droite :  M. Rashid Baganee, recteur du collège Islamic de Vallée-des-Prêtres, et M. Bashir Taleb, directeur du collège Islamic de  Vallée-des-Prêtres

70e anniversaire du collège Islamic de Port-Louis : déjeuner aux élèves et enseignants

Dans le cadre des activités marquant la célébration de son 70e anniversaire, le collège Islamic …