dimanche , 21 janvier 2018
Accueil / Actualités / Incendie qui a eu lieu le 24 novembre – Imteaz Sookun : «Aidez-moi à réunir ma famille»
Imteaz Sookun

Incendie qui a eu lieu le 24 novembre – Imteaz Sookun : «Aidez-moi à réunir ma famille»

Sa petite famille, qui se compose de son père de 68 ans, son fils de 23 ans, sa fille  divorcée de 20 ans  et son petit-fils de 2 ans, est maintenant dispersée après que leur maison à Montagne-Ory a été la proie des flammes le mercredi 24 novembre.

Tous ses effets personnels et ceux de sa petite famille ont été détruits dans ce feu ravageur. Ce quadragénaire, père de deux enfants, nous fait part de sa grande douleur. Mohammad Imteaz Sookun travaille à la Jummah Masjid depuis une vingtaine d’années. Il relate que ce n’est pas la première fois que la malchance lui tombe dessus. En dix ans, c’est la deuxième fois que sa maison a été ravagée par les flammes. La première fois, sa maison est partie en fumée et a été rebâtie par le comité de la Jummah Masjid. Après dix ans, le drame s’est reproduit.  Aucun blessé n’est toutefois à déplorer.  Les quatre membres de sa famille ont été dispersés en attendant que la maison soit rebâtie.

Les pompiers étaient sur place et ont pu maîtriser le feu. Mais n’ont pu empêcher les dégâts qui sont énormes.  « Les flammes ont tout ravagé, détruisant les deux chambres, les meubles, la nourriture et les vêtements », soupire Imteaz. Il explique ne pas savoir ce qui a pu causer l’incendie. « Heureusement que les pompiers ont pu retirer la bonbonne de gaz de ma maison, sinon le pire aurait pu se produire,» dit-il en remerciant le Créateur.

Cela fait au moins une vingtaine d’années que le quadragénaire vit avec son fils, sa fille et son père dans cette modeste demeure, à Montagne-Ory.

L’homme, désespéré, nous confie qu’il obtient un salaire de Rs 8500 et  qu’il arrive très difficilement à faire bouillir la marmite familiale. Son fils, Sehelyaz Sookun, travaille à Goodlands dans un magasin de pneus.  « Mon fils dort sur la plage dans une voiture après les heures de travail. Il ne veut pas causer du souci aux proches en habitant chez eux. Il préfère vivre seul jusqu’à ce que la maison soit refaite », laisse-t-il entendre. Imteaz est inquiet pour Sehelyaz car il est jeune et essaie de son mieux pour l’aider. Il nous raconte que celui-ci comptait se marier l’année prochaine et avait acheté des meubles, mais que ceux-ci sont été réduits en cendre.  Comme si cela ne suffisait pas, Imteaz a également à se faire du souci pour son père malade qui souffre de troubles mentaux. « Des fois il ne sait pas ce qu’il fait. Heureusement, il a retrouvé temporairement un abri. Mais je ne compte pas le laisser chez les proches pendant trop longtemps », poursuit-il.

Imteaz compte sur la générosité de ses coreligionnaires afin qu’il puisse remplacer les biens essentiels qui ont brûlé lors de l’incendie. Jusqu’ici, il a obtenu un somme de Rs 6000 et deux meubles. Il recherche en priorité des matériaux comme des vitres et du matériel électrique pour terminer sa maison. Vous pouvez le contacter sur le  57826290 ou verser vos donations directement sur son compte bancaire à la SBM: 01210100046876.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

160118_anwar

Soins oculaires – Dr Husnoo : «Le traitement au laser permet des interventions pointues»

« On travaille sur le dossier de la construction d’un nouvel hôpital des yeux », a …