dimanche , 17 décembre 2017
Accueil / Actualités / Husein Abdool Rahim : «Je souhaite sincèrement me repentir»
Husein Abdool Rahim

Husein Abdool Rahim : «Je souhaite sincèrement me repentir»

Husein Abdool Rahim, un parfait inconnu il y a peu, a réalisé l’incroyable tour de force  de pousser à la démission un Attorney General. Cependant, alors que ceux qu’il avait cloués au pilori étaient aux abois, il allait changer complètement  son affidavit pour les disculper. Qui est donc cet homme de 32 ans qui tient le pays en haleine?

Husein  Abdool Rahim est né à la rue Sir Virgil Naz à Port-Louis. Il a fréquenté l’école primaire Notre Dame de la Paix RCA. Le principal protagoniste de l’affaire Bet365 a connu une enfance heureuse aux côtés de sa sœur, sa mère et son père Affirmant avoir été un élève brillant qui trustait les lauriers,  Husein se targue d’avoir réussi aux examens du CPE après avoir été cloué dans son lit pendant six mois après s’être fracturé la jambe.  « Le lendemain de la fête Eid mo lipied cassé en deux et mo pas fine alle l’école pendant six mois », dit-il.  Il sera admis en Form I au collège Islamic de Port-Louis.

Sportif dans l’âme

Au collège Islamic, selon lui, il était aimé de ses professeurs. Après avoir été reçu aux examens du School Certificate (SC), il s’inscrit à un cours de six mois en informatique  et obtient  un  stage au Happy House comme Stock Controller. Après une année, il gravit les échelons pour devenir « chief storekeeper ».

Sportif dans l’âme, il se rendait souvent au Champ de Mars  pour des parties de football entre amis. Devenu adulte, il fréquentait les salles de musculation. Il détestait sortir en boîtes de nuit. Il évitait  les foules  et avait une sainte horreur de la fumée de cigarette. « Zamais mo pas fine fumer dans mo la vie », souligne-t-il.

Husein raconte que malgré le fait qu’il habite la capitale et avait un bon salaire, il ne se fait pas d’amis. De nature casanière, il aime rester en famille à écouter de la bonne musique chez lui.

Husein indique que ses parents, quoique assez flexibles,  veillent toujours à ce qu’il reste dans le droit chemin. Il voulait tout le temps se spécialiser dans l’ingénierie électrique pour se mettre à son compte. Il a eu la chance de suivre un stage dispensé par un ingénieur français de la compagnie Legrand. Husein passe une année au Mauritius Institute of Training end Development (MITD) et en sort avec un diplôme en poche.

À l’âge de 25 ans, il fait la connaissance d’un ami dont le père était propriétaire de chevaux. Il se passionne pour les courses et commence à miser des petites sommes pour le plaisir. « Mo pas ti jouer banne grosses sommes et mo ti content cheval par plaisir », laisse-t-il entendre .

Amoureux de voyages

Husein Abdool Rahim développe le goût des voyages en Europe et passe des semaines dans les grandes capitales européennes. En 2014, il part visiter la France  et la Belgique. Il adore visiter les villes et les pays empreints d’histoire. Au mois de mars 2015 il entame un périple qui le conduira  en France , en Allemagne, au Luxembourg, en Autriche, et en Suisse . Il se rendra aussi en Pologne où il visitera le camp de concentration des Nazis à Auschwitz. En Italie, il s’est rendu sur la place du Vatican à Rome.

Il se rappelle d’un incident alors qu’il revenait de Genève pour prendre un train pour Nice. Il était en compagnie de ses amis Sylvio et Dick quand un homme s’est jeté  sous le train . Ils ont dû patienter pendant cinq heures assis dans le train. « Sa ti ene voyage mémorable ki mo pas pou oublier », dit-il.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

mosquée

Masjid Bilaal , Triolet : la construction nécessitera une somme de Rs 17 million

Le lundi 4 décembre la première pierre de Masjid Bilaal à Triolet a été posée …