lundi , 25 septembre 2017
Accueil / Religion / Hossen Ibrahim : À 100 ans, il ne rate pas le taraweeh
210617_hossen

Hossen Ibrahim : À 100 ans, il ne rate pas le taraweeh

Alors que des jeunes pleins d’énergie n’accomplissent pas le namaz taraweeh en se cachant derrière toutes sortes de prétextes pour se justifier, un centenaire au nom de Hossen Ibrahim se fait un point d’honneur à être présent à la mosquée pour accomplir les 20 cycles (rakat) de cette prière de la nuit depuis le début du ramadan.

On se souviendra sans doute de l’histoire de Hossen Ibrahim, un centenaire qui se rend dans différentes mosquées de l’île par autobus pour accomplir le namaz Jummah. Cet homme âgé de cent ans et quatre mois réalise une nouvelle prouesse en accomplissant le namaz taraweeh. depuis le début du ramadan. En effet, accompagné de son fils, il se rend à la mosquée Al Rayhaan de Camp Chapelon pour accomplir le namaz taraweeh au complet. Sa bru, Zaida Ibrahim, nous raconte que cette année elle a insisté pour que «Dada» ne jeûne pas car il s’affaiblit de plus en plus.

N’empêche qu’il se réveille à la même heure que toute la famille pour le repas du matin (sehri). Ensuite il fait ses ablutions avant de se rendre à la mosquée à pied pour accomplir le namaz fajr. Presque chaque jour il sort pour faire un tour dans la capitale et se rend au marché central pour acheter des légumes. Il rentre tard dans l’après-midi après avoir accompli le namaz Zohr dans la capitale. Même s’il ne jeûne pas, il respecte ce mois sacré et se garde bien de manger en public. Dada Hossen est un visage connu de Camp Chapelon. Les gens disent que cette région est bénie par sa présence.

Repas léger

Après le namaz Maghrib, il mange très peu et se prépare pour aller à la mosquée pour accomplir le namaz taraweeh. Cette année son fils l’emmène en voiture pour le court trajet car sa vue a baissé et il ne porte pas de verres. À 19h15, il est déjà assis sur une chaise  à sa place habituelle dans la mosquée . Dada Hossen ne parle à personne. Il garde la tête baissée et se concentre sur la lecture du coran. Malgré son âge il insiste pour accomplir le taraweeh au complet. De retour à la maison il prend son thé et croque parfois un gâteau préparé par sa bru.

Né le 12 février 1917, dada Hossen, qui est originaire de Kokan en Inde, fait partie de cette génération de Koknis forts et robustes qui travaillaient dans le port à amarrer les bateaux.

À l’âge de 99 ans, Dada Hossen jeûnait encore et accomplissait tous ses namaz. Soulignons qu’il a été la première personne à accomplir l’itekaaf durant 1 mois seul à la mosquée. Grâce à un «Primus», il faisait bouillir l’eau pour préparer le thé. Ses enfants racontent qu’il se rendait à la mosquée à 3 heures du matin pour allumer les lumières et ouvrir les fenêtres avant l’arrivée des premiers mussalis. Chaque vendredi, même pendant le ramadan, il prend l’autobus pour se rendre à une mosquée différente pour accomplir le namaz jummah. Il rentre à la maison avant le namaz Maghrib. Dada Hossen a 2 fils Siddick et Saïd qui veillent sur lui. Les habitants de Camp Chapelon sont fiers qu’un homme de la trempe de dada Hossen fréquente leur musjid.  Il fait la leçon aux jeunes qui par paresse restent loin de la maison d’Allah.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Maulana Abdul Aleem Siddiqui

La vie du Maulana Abdul Aleem Siddiqui

Le grand soufi et alim, Hazrat Maulana Shah Muhammad Abdul Aleem Siddiqui  Qadri Razvi (ra), …