dimanche , 19 novembre 2017
Accueil / Actualités / Hajj 2017 : L’exercice d’expression du transport aérien des hajees a pris fin lundi
Le Prof Hussain Subratty, nouveau président de l'ICC
Le Prof Hussain Subratty, nouveau président de l'ICC

Hajj 2017 : L’exercice d’expression du transport aérien des hajees a pris fin lundi

965 hajees ont déjà confirmé leur départ pour accomplir le hajj cette année. Selon le professeur Anwar Hussein Subratty, chairman de l’ICC, sur une liste de 1040 hajees qui accompliront le hajj seulement 965 personnes ont signifié leur intention de se rendre en Arabie saoudite. Il nous a aussi déclaré que l’exercice de confirmation continue et que d’autres personnes qui ont reçu leur lettre viendront cette semaine compléter l’exercice. Le board du ICC travaille sur une liste de 1040 hajees en attendant une réponse de l’Arabie saoudite qui pourra augmenter le quota mauricien à 1500 hajees. Les opérateurs ont répondu favorablement à l’exercice d’expression et ont signifié leur intention d’organiser le hajj comme les années précédentes. Le sous-comité du hajj travaille sur le dossier et à ce stade aucune enveloppe cachetée n’a été ouverte. Selon le professeur Subratty, d’ici une semaine une licence provisoire leur sera délivrée. Une fois toutes les procédures terminées, une licence leur sera remise.

En ce qui concerne le transport aérien des hajees, l’exercice d’expression prend fin demain ( lundi 20 mars 2017).Une session de travail aura lieu avec le sous-comité qui s’occupe de ce dossier et tout sera fixé avant la fin du mois de mars.

La première séance de formation des futurs hajees débute le 2 avril 2017 au siège de l’ICC. La deuxième session se tiendra le 30 avril toujours à l’ICC. D’autres dates seront communiquées aux futurs hajees. Le chairman de l’ICC nous a fait comprendre que la formation des hajees avait toute son importance car sans une formation adéquate, les hajees sont désorientés une fois sur place. La formation sera basée sur les précautions à prendre et elle sera animée par des médecins spécialistes, des nutritionnistes et d’autres personnes qui connaissent les rouages du hajj.

Le professeur Subratty nous confirme que le travail qui a débuté depuis le mois de décembre 2016 bat son plein et qu’il reste beaucoup à faire. “Le siège de l’ICC est un grand chantier où chacun s’applique à travailler sur les dossiers pour que tout soit réglé avant le départ”, dit-il. Le chairman rassure les futurs hajees qu’il s’occupe personnellement du dossier hajj dans leur intérêt.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

cyclone

Météo – Summer Outlook : entre six et huit cyclones attendus

Le Summer Outlook de la station météorologique a été présenté lors d’une conférence de presse …