dimanche , 23 avril 2017
Accueil / Actualités / Hajj 2016: Abdool Hakim Mohamed Raffik toujours hospitalisé à Djeddah
1

Hajj 2016: Abdool Hakim Mohamed Raffik toujours hospitalisé à Djeddah

Notre compatriote, Abdool Hakim Mohamed Raffik, parti accomplir le hajj en compagnie de son épouse, Meema, est toujours hospitalisé à Djeddah. Son épouse, qui est retournée à Maurice depuis 15 jours, vit en permanence dans l’angoisse. Son fils, qui avait entamé des démarches pour se rendre en Arabie Saoudite a obtenu un visa d’entrée après que le vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun, est intervenu auprès des autorités arabes. Il se rendra au chevet de son père cette semaine.

Abdool Hakim était en bonne santé et avait préparé ce départ pour le Haj depuis plusieurs mois. Au cours des 15 premiers jours suivant son arrivée à Makka ,il se portait comme un charme et se rendait au Haraam Shareef deux à trois fois par jour pour accomplir le namaz. Même durant les 5 jours du hajj il avait bonne mine conversait normalement avec les autres hajees mauriciens.

Le dernier jour du hajj, il faisait extrêmement chauds et son épouse et lui s’étaient joints à un groupe de Mauriciens qui marchait pour se rendre aux stèles pour le rituel de la lapidation de Satan. La route était noire de monde. Abdool Hakim marchait d’un pas lent suivi de son épouse. Soudain, il s’est arrêté et a dit être en proie à des vertiges. Il a bu une gorgée d’eau, a chancelé et s’est affaissé, sans connaissance. Même aidé par d’autres hajees de toutes les nationalités qui avaient une formation aux premiers secours, il n’a pas repris connaissance. Comme la route était bloquée complètement, il a fallu des heures pour qu’une ambulance puisse pénétrer à l’intérieur pour le transporter à l’hôpital An Noor à Makka où les médecins ont constaté qu’il souffrait d’une forte fièvre à cause de la chaleur et qu’il avait été terrassé par un accident cérébro-vasculaire. De l’hôpital à Makka, il à été transféré à Djeddah dans un hôpital spécialisé et admis en soins intensifs. Selon son épouse, Abdool Hakim, qui était tombé dans un coma léger, a bougé la tête et ouvert les yeux tout doucement la semaine dernière. « Les médecins m’ont fait savoir que son cerveau n’a pas été endommagé », dit-elle. Encouragée par le staff médical, Meema nous a dit avoir pleuré comme une enfant devant La Kaaba pour demander au Créateur d’aider son époux à se rétablir.

Même si son époux est encore à l’hôpital, Meema se console qu’il a pu accomplir son rêve. Elle remercie tous les membres de la Hajj Mission qui l’ont aidée ainsi que le vice-Premier ministre pour son soutien. Elle souhaite que son époux retourne à Maurice en bonne santé.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Ameenah-GF

Assenjee Gurib : « Je suis blessé par les critiques contre ma fille »

Il n’y a rien de plus réjouissant pour un père que de voir ses enfants …