mardi , 18 juin 2019
Accueil / Actualités / Le hadj, voyage d’une vie pour chaque musulman
hadj

Le hadj, voyage d’une vie pour chaque musulman

Quel musulman ne rêve pas d’aller un jour accomplir le hadj ? Aller à La Mecque pour accomplir ce cinquième pilier de l’islam constitue le voyage d’une vie pour tout croyant. À l’aéroport SSR, cette semaine, lors des différents départs programmés des pèlerins mauriciens, quelques hadjees, parés de la blancheur de l’ihram, se sont confiés à STAR.

Dans la longue file d’attente au comptoir d’enregistrement, un homme arbore un sourire radieux. Vêtu de son ihram, Moossa Mohoboob attend patiemment son tour. Il nous dit qu’il part accomplir le hadj en famille dans un groupe composé de six personnes. Ce père de famille se dit très satisfait de l’organisation du hadj cette année et remercie Showkutally Soodhun pour toutes les facilités qu’il a mises à la disposition des hadjees. Pour Moosa, c’est un grand jour car chaque musulman souhaite se rendre à La Mecque. « Il faut profiter de chaque instant passé à Makka et à Madinah. Je suis heureux de pouvoir accomplir le hadj en famille », dit-il. Son épouse conseille aux hadjees d’écouter attentivement les conseils des opérateurs et de ne pas se mêler aux foules au risque de se blesser.

De son côté, Ismaël Bellim nous raconte que c’est après avoir passé beaucoup d’années à économiser son argent qu’il a pu rassembler la somme nécessaire pour pouvoir aller à La Mecque. Il avait de la peine à nous décrire ses émotions avant son départ mais dit accomplir ce voyage spirituel avec ferveur. Il conseille aux autres hadjees de ne pas garder beaucoup d’argent sur eux. « Avec les bousculades, vous risquez de perdre votre argent », dit-il. Ismaël se dit également très satisfait des facilités offertes par les volontaires à l’aéroport. « Ils sont venus nous accueillir à notre arrivée à l’aéroport et nous ont aidés lors de l’exercice d’enregistrement », souligne-t-il. Il s’est réjoui du fait qu’un coin ait été aménagé dans l’enceinte de l’aéroport pour pouvoir accomplir la prière.

Une expérience à vivre

Par ailleurs, Mobaruck Bauluck et son épouse Nazida, sont très heureux de pouvoir accomplir le hadj  cette année. Ce couple, qui habite Glen Park, a attendu des années avant d’avoir eu une réponse positive de l’ICC pour aller à La Mecque. « Il y a encore plus de 20 000 personnes qui sont sur la liste d’attente. Nous sommes très heureux et reconnaissants envers Allah pour nous avoir invités à venir en Terre sainte. Nous avons commencé notre préparation depuis notre inscription à l’ICC », soutient Mobaruck. Il dit attendre avec impatience les jours qu’il passera sous les tentes à Mina. « Ce sera une expérience extraordinaire pour moi et pour mon épouse », dit-il encore.

Avant le départ, Nazida était occupée à réconforter sa maman qui est âgée de 83 ans. « Depuis très jeune, j’avais l’ardent désir d’aller accomplir le hadj. C’est un moment de grand bonheur pour moi et mon époux », nous dit-elle. Le couple a tenu à saluer les efforts de son opérateur, Nuruddeen, pour son soutien indéfectible et aussi pour toutes ses explications sur les rites du hadj.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

budget

Budget 2019-2020 : l’autre budget

1. Hausse de la pension de vieillesse À mon papa ou ma maman, qui a …