lundi , 25 septembre 2017
Accueil / Actualités / Grosse affluence pour le départ des hadjees
210817_hadj2017

Grosse affluence pour le départ des hadjees

Une grosse foule s’est déplacée jeudi à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam pour le départ du premier contingent de Hadjees pour La Mecque.

Très tôt dans la journée, de nom-breuses personnes, venues en voiture et en autobus, avaient déjà pris d’assaut l’aéroport. Tout de blanc vêtus, ils ont attendu patiemment l’arrivée de leurs proches se rendant aux lieux saints de l’islam en Arabie saoudite pour leur souhaiter « Hadj mabroor». De nombreux jeunes musulmans avec leurs épouses sont du voyage pour la première fois.

Quelques minutes avant de pénétrer à l’intérieur de l’aérogare, les hadjees ont salué une dernière fois leurs proches. Les embrassades n’en finissaient pas et chacun avait des larmes aux yeux.

Des vieilles personnes jouaient des coudes pour pouvoir avancer afin de saluer leurs proches. Le ministre Anwar Husnoo de même que l’adjoint au lord maire, Eshan Mamode, étaient présents à l’intérieur de l’aérogare pour serrer la main des pèlerins. Le ministre de la Santé a ensuite conversé avec les proches des pèlerins et a pris un bain de foule avant d’être invité à l’intérieur pour saluer les pèlerins avant leur embarquement.

Il faut souligner l’excellente coordination entre les officiers d’Airports of Mauritius (AML) qui ont exercé un très bon contrôle pour faciliter les pèlerins. Le terminal manager, Ashok Deepchand, nous a déclaré que toutes les dispositions ont été prises pour que les pèlerins et leurs parents n’aient aucune difficulté à l’aéroport. Une réunion avec toutes les parties prenantes avait eu lieu à l’Islamic Cultural Centre (ICC) depuis deux semaines pour que tout se passe sans anicroche au départ et à l’arrivée des pèlerins.

Soulignons que des espaces pour la prière ont été aménagés pour permettre aux hadjees et leurs proches d’accomplir leurs prières. Des chaises ont été installées sur la terrasse pour les vieilles personnes.

Les hadjees ont commencé à s’embarquer à 15 h.45 et l’avion d’Emirates Airline a décollé à 16h 20 pile. Soulignons que 351 pèlerins sont partis le jeudi 17 août 2017.

Anwar Husnoo satisfait

210817_husnooLe ministre de la Santé, le Dr Anwar Husnoo nous a exprimé son entière satisfaction  après avoir constaté que le départ des hadjees s’est déroulé sans difficulté. «  Tout se passe bien et les gens se comportent correctement. C’est un plaisir de voir les hadjees vêtus de blanc, symbole de pureté. Je suis impressionné par l’organisation mise en place et surtout du travail méritoire des volontaires qui aident les hadjees à transporter leurs bagages. J’ai un mot spécial pour les membres du board de l’ICC qui sont présents depuis très tôt et resteront jusqu’au prochain vol prévu dans la soirée. Je suis confiant que tout se passera bien à Makka et Madina et que les hadjees vont accomplir le hadj dans la sérénité. Je prie le Créateur pour que durant le hadj tout se passe bien et pour que les 3 millions de hadjees du monde entier puissent accomplir leur hadj dans des bonnes conditions. Je leur ai demandé de prier pour l’île Maurice et pour la paix dans le monde », nous a dit Anwar Husnoo.

Le ministre a aussi salué l’excellent travail du corps médical présent à l’aéroport et aussi les médecins qui ont accepté de donner un peu de leur temps pour ausculter les pèlerins une semaine avant leur départ.


Départ des hadjees : Vive émotion à l’aéroport ce vendredi

Une vive émotion a régné à l’aéroport vendredi après-midi au départ de 149 hadjees par l’avion d’Emirates Airline. Comme la veille,  ils étaient des centaines à envahir l’aérogare pour saluer leurs proches. Plus tôt, la mosquée de Plaine Magnien était bondée car les hadjees et leurs proches ont tenu à accomplir la prière du vendredi avant de prendre la route pour l’aéroport.

L’organisation mise en place pour venir en aide aux hadjees à l’aéroport était excellente. Dawood Begue et Tibye Jeeawoody n’ont ménagé aucun effort pour prêter main forte aux dizaines de volontaires. Ils étaient aussi sur place pour le départ d’autres hadjees tard dans la soirée. Avant leur départ, les hadjees n’ont pas manqué de serrer très fort leurs parents dans leurs bras.

Mahmad Salman Madarbux : «Je pars le jour de mon anniversaire »

210817_salmanSalman Madarbux était un homme heureux vendredi quand nous l’avons rencontré après le namaz Jummah. Pour cause. Le jour de son départ pour Hadj coïncide avec le jour de son anniversaire.

« J’ai 25 ans aujourd’hui (Ndlr : vendredi) et je pars pour le hadj. C’est un jour mémorable,» nous dit-il.  Nous l’avons rencontré encore une fois dans la salle de départ. Cette fois, c’est en larmes qu’il a étreint l’un après l’autre ses proches pour leur dire au revoir. Ce jeune habitant de Camp Yoloff qui ne rate pas ses prières quotidiennes, fait des petits boulots pour gagner sa vie. C’est un rêve qui se concrétise pour lui à 25 ans.

Reza Dilmamode : « Un rêve devenu réalité »

210817_rezaMahmade Reza Dilmamode accompagne ses proches pour accomplir le hadj pour la première fois. « C’est un rêve qui se réalise grâce à Allah », dit-il. Il n’a pas de mots pour s’exprimer et nous invite à écrire qu’il est heureux et qu’il aura une pensée spéciale pour tous ceux qui ont fait le voeu d’accomplir le hadj. Devant la Ka’aba avec sa famille il ne manquera pas de lever les mains pour demander au Créateur de protéger notre pays contre les calamités naturelles. Il demandera aussi à Allah de mettre fin aux atrocités dans les pays où les musulmans sont les victimes.

Muhammad Yashine Chummun : «Je penserai à ma défunte mère»

210817_yashineEn 2015, la mère et la soeur de Yashine Chummun avaient accompli le hadj. Une année après sa mère est décédée à la suite d’une maladie. Yashine  qui avait des liens très profonds avec elle, demandera à Allah de lui donner une place au paradis.  Il nous à confié qu’il ressent l’absence de sa mère. « Devant la Kaa’ba je penserai à ma défunte mère comme si elle est encore vivante», laisse-t-il entendre avec émotion.  Yashine n’oubliera pas sa soeur,et son père qui ont déjà accompli le hadj. Il est accompagné de son épouse, Zareena.

Syed Abdullah Attari : Il servira de guide aux hadjees

210817_syedSyed Abdullah Attari, groupe leader du Madani Travel  Tours, accompagne les hadjees pour leur servir de guide. Avec son expérience du terrain, il pense qu’il sera un guide parfait. Il a déjà accompli l’umrah et le hadj à plusieurs reprises et connaît les sites historiques pour faire le ziyyarat. Sur place, Syed Abdullah Attari organisera des sessions de zikr et naat shareef à l’intention des hadjees.


Départ des Hadjees

Les pèlerins mauriciens ont commencé à quitter le pays depuis jeudi.  Les 1500  hadjees seront tous à Djeddah mercredi prochain. Cette semaine l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam grouillait de monde pour le départ des hadjees. Nous avons assisté à des scènes empreintes d’émotion.

Pour la majorité des hadjees en partance pour La Mecuqe c’était la première fois de leur vie qu’ils prenaient l’avion. La présence du ministre de la Santé et de la Qualité de la vie, le Dr Anwar Husnoo et celle de l’adjoint au Lord maire de la capitale, Eshan Mamode, ont été très appréciées par les familles des hadjees. Les hajees seront de retour à partir du 15 septembre 2017.

Aboobakar Purmessur : « C’est mon premier hadj »

210817_aboobakarÀ quelques minutes de l’embarquement, Aboobakar Purmessur était tout ému. Il nous explique que c’étaient des larmes de joie qu’il versait parce que c’est son premier hadj et que c’est un rêve qui se réalise pour lui à l’âge de 74 ans. Habitant de New Grove, il est accompagné de son épouse, Nazmoon, qui a l’air moins tendue que lui. En Arabie Saoudite,  Aboobakar Purmessur embrassera La Ka’aba autant qu’il pourra. Dans ses supplications il n’oubliera pas ses proches et tous ceux qui sont malades.

Salim Bodhoo : « Fier d’être accompagné par sa fille »

210817_salimSalim Bodhoo était censé accompagner son épouse pour accomplir le hadj, mais cette dernière étant tombée malade  il y a quelques semaines, le board de l’ICC a accepté de la remplacer par sa fille, Sumayyah. Pour Salim Bodhoo c’est un grand plaisir que d’être accompagné par sa fille et cela restera gravé dans sa mémoire. Mais n’empêche qu’il est triste de laisser son épouse à la maison. Devant la Ka’aba il fera des duahs pour la santé de son épouse et espère qu’il la retrouvera en bonne santé à son retour dans un mois. Salim Bodhoo a déjà accompli le hadj et connaît les sites historiques où il espère guider sa fille Sumayyah. Cette dernière nous a expliqué que c’est Allah qui décide dans quelles circonstances une personne accomplira le hadj. Elle remercie son père et elle aura une pensée spéciale pour sa maman et ses proches dans ses duahs.

Nazir Bootun : « Je suis entouré par toute ma famille »

210817_nazirNazir Bootun est fier d’être entouré de son épouse, de sa fille, son petit-fils, ses nièces, ses tantes et d’autres membres de la famille pour ce voyage exceptionnel. Nazir Bootun a minutieusement préparé ce voyage et il a hâte d’être devant La Kaaba. Il est d’autant plus fier qu’il accompagne son petit-fils âgé de 4 ans qui est dans un fauteuil roulant. Il a pris toutes les dispositions pour que le groupe sous sa responsabilité soit bien protégé. À Makka il accomplira l’umrah à l’arrivée en attendant les 5 jours du hadj à Mina, Muzdalifa, Araafat et la lapidation des stèles représentant Satan . Ensuite avec sa famille, il se rendra à Madina pour les salutations sur le tombeau où repose le prophète Muhammad (pssl).

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

hadjees

Accueil chaleureux pour les hadjees

Le premier gros contingent des hadjees mauriciens est arrivé jeudi après-midi par le vol d’Emirates …