jeudi , 23 novembre 2017
Accueil / Actualités / Grève des cleaners – Reaz Chuttoo : «Nous ne reculerons pas»
Reaz Chuttoo

Grève des cleaners – Reaz Chuttoo : «Nous ne reculerons pas»

Après sept jours de grève de la faim au Jardin de la Compagnie, les grévistes commencent à ressentir de la fatigue mais ne comptent pas baisser les bras. Deux femmes ont été hospitalisées tandis que Reaz Chutoo, porte-parole de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé  (CTSP) et Jane Ragoo, syndicaliste, sont déterminés à aller jusqu’au bout. Malgré une douleur intense au niveau des côtes  après un accident, Jane Ragoo n’est pas prête à abandonner.

Reaz Chuttoo pour sa part entame cette grève de la faim contre  l’avis de son médecin qui lui a conseillé de garder le lit après son accident de moto. Le porte-parole de la CTSP  souffre de douleurs au niveau des hanches. Il en est à sa deuxième grève de la faim après 2003 où il avait entamé une grève de la faim de plusieurs jours. Cette fois-ci il est déterminé à aller jusqu’au bout.  « Si cadavre bizin sorti dans jardin nous prêt pou faire li et nous péna choix », lance-t-il.

Reaz Chuttoo indique que leur revendication est simple. Ils demandent au gouvernement de trouver une solution pour garantir une permanence de l’emploi. Il propose de donner aux cleaners un contrat à durée indéterminée jusqu’à l’âge de 65 ans. Reaz Chuttoo propose également la mise sur pied d’un Cleaners Trust qui s’occupera des salaires des cleaners et la création d’une coopérative pour employer tous les cleaners sur une base permanente tout en tenant compte de leur temps de service.

Reaz Chutoo propose au gouvernement de créer une compagnie pour recruter les cleaners calquée sur le même modèle  qu’au Mauritius Sports Council (MSC). Il demande au ministère de l’Éducation d’employer les cleaners comme General Workers avec une dérogation pour ceux qui ont passé l’âge de 48 ans. Autre proposition faite par Reaz Chuttoo est l’enregistrement de tous les cleaners sous la National Empowerment Foundation (NEF) et la création d’un fonds spécial pour gérer l’argent des cleaners.

Reaz Chuttoo  rappelle aussi que document à l’appui le chairperson de la réunion avait déclaré que: « On humanitarian grounds a Cabinet decision will be sought to revise the age limit (48 ans) for first intake for the post of General workers ». Lors de la réunion Reaz Chuttoo avait fait ressortir qu’il y a des cas précédents où des cleaners dans la même situation ont été employés dans des corps paraétatiques comme la MSC et la Tourism Authority.  Reaz Chuttoo crie à la discrimination envers les 333 cleaners qui ne sont pas reconnus. Pour lui, le gouvernement n’a pas le droit de refuser le dialogue social. « Cette grève de la faim est suivie par les fédérations syndicales internationales et rien ne pourra  faire reculer les grévistes », conclut-il.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

ABC Foods et Bakers

60 ans de partenariat entre ABC Foods et Bakers

ABC Foods, distributeur exclusif de la marque Bakers à Maurice, a fêté ses 60 années …