vendredi , 23 février 2018
Accueil / Actualités / Gawsheea Musjid de Chemin Grenier : incident à l’heure du Jummah
Gawsheea Musjid

Gawsheea Musjid de Chemin Grenier : incident à l’heure du Jummah

Un incident qui aurait pu avoir des fâcheuses conséquences a été évité de justesse vendredi dernier à l’heure du namaz Jummah à la Gawsheea Musjid de Chemin Grenier. En effet, alors que les mussalis se préparaient à accomplir le namaz Jummah, deux fonctionnaires du bureau électoral accompagnés de deux policiers ont fait irruption dans l’enceinte de la mosquée sans demander la permission à la direction pour afficher une liste électorale qui comporte des noms des personnes qui ne sont pas enregistrées comme membres de la société et qui n’habitent pas la région.

Très en colère les mussalis, ont fait comprendre aux fonctionnaires qu’ils sont contre l’affichage de cette liste qu’ils qualifient d’illégale. Une bousculade s’est ensuivie et sans la prompte intervention du président de la société, Nazir Bulaty, les choses auraient pu dégénérer. Il a fallu aussi toute la sagesse des anciens pour calmer les esprits. Les deux officiers du bureau électoral ont été conduits en lieu sûr par le président. À cause de ce cafouillage imprévu, le namaz Jummah a été retardé d’une demi-heure.

Selon les dirigeants de la société Gawsheea, le Waqf Board persiste à organiser des élections dans une mosquée qui n’est pas enregistrée auprès de cet organisme. « Le Waqf Board est propriétaire de seulement 10% d’une portion de terrain annexe au musjid », soutient-on. L’excision du terrain fait suite à un jugement rendu par le juge Raffique Hamuth en date du 10 octobre 2017 qui a été favorable à la Gawsheea Society. Après l’incident, une déposition a été consignée contre le bureau de la commission électorale et le Waqf board. Soulignons que la société Gawsheea Kheedmat -E- Islam existe depuis 1992 et est située à Chemin Grenier. Plus de 200 élèves suivent des cours d’arabe et d’ourdou chaque jour à la madrassah de la société. Les dirigeants de la société et les mussalis ne comptent pas baisser les bras et sont en contact avec un panel d’avocats pour suivre le dossier. Ils espèrent que justice leur sera rendue.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Azam Rujubali

Azam Rujubali: aucune compensation suite à son délogement

Azam Rujubali et ses proches qui ont été contraints d’évacuer leur domicile se trouvant sur …