lundi , 18 novembre 2019
Accueil / Actualités / Gâteaux hors du commun : voyage dans le monde imaginaire avec Sarah Futloo et Feyal Chundoo
Sarah Futloo et Feyal Chundoo
Sarah Futloo et Feyal Chundoo

Gâteaux hors du commun : voyage dans le monde imaginaire avec Sarah Futloo et Feyal Chundoo

Comment sortir de l’ordinaire et briser les traditions de la pâtisserie ? Sarah Nassirah Futloo Nuther Saib et Feyal Chundoo, deux professionnelles de la pâtisserie, ont trouvé la solution en présentant de gâteaux hors du commun.

Un gâteau XXL signé Feyal Chundoo

gâteauGérante d’une pâtisserie à Camp-Chapelon, Feyal Chundoo aime réaliser des gâteaux qui sortent de l’ordinaire. Sa spécialité : des gâteaux en taille XXL ! « Une cliente qui est également un membre de la famille m’a dit de lui confectionner un gâteau insolite. C’est ainsi qu’il m’est venu l’idée de réaliser un gâteau de 1m60 pesant 100 kilos. Il était composé de 13 étages et de 4 kilos d’amandes. Cela a nécessité 3 jours de travail soit 15 heures par jour. Heureusement que j’ai pu compter sur l’aide de mon fils », nous raconte-t-elle.

C’est à l’occasion d’un mariage que Feyal Chundoo a confectionné ce gâteau. « L’attention des invités était braquée sur le gâteau. C’est rare de voir un gâteau aussi immense. Lorsque les mariés l’ont vu, ils étaient vraiment conquis par car ils ne s’attendaient pas à avoir un gâteau de cette taille lorsqu’ils m’ont demandé de leur préparer quelque chose d’exceptionnel », souligne-t-elle. Mais réaliser un tel gâteau demande beaucoup de patience. « C’était la première fois que je me lançais un tel défi. Je me suis attelée d’abord de préparer la pâte puis la décoration. La tendance actuelle se tourne plutôt autour des gâteaux à étages composés de plusieurs pièces », ajoute-t-elle.

Le transport du gâteau dans la salle a nécessité toute une organisation. « J’ai d’ailleurs dû apporter la touche finale du gâteau dans la salle. C’était très difficile de réaliser un gâteau lorsque vous n’êtes pas dans votre atelier. Mais j’ai pu compter sur l’aide de mon fils que ce soit en cuisine ou sur le lieu de l’évènement », relate Feyal Chundoo. Le fait de voir les invités se faire prendre en photo devant le gâteau constitue pour elle une véritable fierté.

Par la suite, fort de ce succès, Feyal a réalisé un second gâteau de 1m40. « Ce qui est drôle, c’est que je n’étais pas prédestinée à l’univers de la pâtisserie. Trois ans avant, j’étais designer en broderie. Néanmoins, la fibre artistique sommeillait en moi. Mon époux étant boulanger, j’ai décidé de suivre des cours afin de me perfectionner dans la pâtisserie », avance-t-elle. Feyal espère encore innover avec des gâteaux XXL et souhaite confectionner des œuvres de 2 mètres.

Le gâteau 2 in 1 de Sarah Futloo

gâteauC’est grâce à un travail de couple que Sarah Nassirah Futloo Nuther Saib vient de l’avant avec des idées originales. Cette jeune professionnelle de la pâtisserie propose, en effet, des gâteaux en forme de voiture téléguidée. « La première fois que j’ai réalisé ce gâteau, c’était à l’occasion de l’anniversaire de mon époux. Passionnés de voitures, nous avions eu l’idée de faire un gâteau en forme de voiture téléguidée. J’avais réalisé une BMW blanche et posté la photo sur mon compte Facebook. Les gens l’ont bien aimé et j’ai également eu une commande. J’ai ainsi soigné la décoration et le montage en ajoutant des petites lumières afin que les phares du gâteau-voiture puissent s’allumer », explique-t-elle. Sarah nous confie que lorsque sa cliente a pris livraison du gâteau, ses enfants ainsi que son époux étaient très impressionnés et satisfaits du résultat. « L’avantage avec ce gâteau, c’est que c’est 2 in 1 : le gâteau et un jouet qui est la voiture téléguidée », souligne-t-elle.

Sarah Futloo explique qu’elle achète le modèle de voiture selon les demandes des clients puis confectionne le gâteau en fonction de celui-ci. « Pour ce type de gâteau, il faut vraiment avoir la main légère et le sens du détail. J’aime confectionner de petites figurines et des accessoires avec de la pâte à sucre. Avant de faire un gâteau pour un client, j’aime bien découvrir la personne », dit-elle. En effet, pour Sarah, chaque gâteau est unique et propre à une personne. Elle se réfère au métier du client, à ses loisirs ou ses passe-temps afin de créer une pièce unique.

Un gâteau en forme de madrassah

gâteau en forme de madrassahPar ailleurs, à l’occasion de l’anniversaire d’un enseignant de madrassah, des élèves ont fait appel aux services de la pâtissière pour confectionner un cadeau original. Sarah a donc réalisé un gâteau en forme d’une salle de classe de madrassah. Chaque détail était travaillé avec une précision chirurgicale. On y retrouve le Janab avec sa barbe, ses élevés, les chaises et les pupitres. « J’ai toujours aimé la pâtisserie mais ce qui m’a le plus motivé, c’est lorsque j’étais première de mon centre de formation. Je confectionne aussi des plateaux de barfi pour les mariages Je suis heureuse d’avoir pu faire de ma passion un métier », avance-t-elle.

Désormais, Sarah Futloo compte venir de l’avant avec des gâteaux encore plus originaux afin de satisfaire un plus grand nombre de clients. « Je remercie Allah de m’avoir donné ce don et aussi mon époux, mes parents et mes beaux-parents qui m’ont toujours soutenue et encouragée à aller de l’avant », conclut-elle.

Commentaires

A propos de Nufaisah Mosaheb-Khodabux

Ceci peut vous intéresser

121119_depute2_3

Circonscriptions Nos 2 et 3 : la parole aux élus

Dans les circonscriptions Nos 2 et 3, ce sont les candidats du MMM et de …