mercredi , 13 décembre 2017
Accueil / Actualités / Futurpreneur Talks – Faaizah Marden: «Nous voulons créer plus d’entrepreneurs dans notre pays»
Faizah Marden, Vashinee Bheemul et Pamela Bussie,
Faizah Marden, Vashinee Bheemul et Pamela Bussie,

Futurpreneur Talks – Faaizah Marden: «Nous voulons créer plus d’entrepreneurs dans notre pays»

Futurpreneur Africa Co. Ltd a organisé un forum pour les étudiants de l’Université Middlesex à Flic-en-Flac ce mercredi auquel une cinquantaine de participants s’étaient inscrits. L’entreprenariat a été au centre des discussions.

Faizah Marden, fondatrice et directrice de Futurpreneur Africa Co. Ltd , n’a pas voulu rester les bras croisés quand elle a fait l’amer constat que beaucoup d’étudiants n’avaient pas accès au monde du travail même après l’obtention de leur diplôme et attendent parfois longtemps ou même des années pour trouver un emploi. L’idée de la création d’entreprises par les jeunes eux-mêmes s’est imposée à elle comme une évidence « Nous voulons créer plus d’entrepreneurs dans notre pays, ce qui est sans aucun doute une bonne chose pour notre économie. Les jeunes peuvent construire leur propre entreprise s’ils reçoivent la formation requise. De cette façon, ils peuvent facilement se transformer en créateurs d’emplois au lieu de rester au chômage », explique-t-elle.

Zaynab Foondun : «Maurice est une plateforme dynamique»

Selon Zaynab, étudiante à la Middlesex University, le programme Futurpreneur Talks Entrepreneurship lui a permis de savoir quels  sont les défis à relever et quels sont les écueils à éviter si on veut  obtenir la réussite dans le secteur entrepreneurial. En outre, estime-t-elle, le programme a offert un espace  où les étudiants pouvaient interagir avec des professionnels et des experts dans le domaine. Pour elle, cela a été un moment de partage avec quelques trucs et astuces rares pour promouvoir le travail intelligent. « L’atelier a également offert l’opportunité de rencontrer des acteurs clés pour faire de notre start-up une base solide. Le forum a mis l’accent sur la bonne attitude à adopter: travail acharné, persévérance, valeur, passion, créativité, » dit-elle.

Bien que Zaynab ne s’attende pas à devenir entrepreneure dans la vie, elle affirme que l’atelier l’a stimulée intellectuellement pour trouver des idées novatrices qui pourraient finalement contribuer à l’avancement de la société. Ainsi, elle conseille aux jeunes d’y participer. Optimiste quant à son avenir, elle déclare que Maurice est une plate-forme dynamique qui offre toutes sortes d’opportunités. “Nous sommes chanceux de vivre dans un pays où les gens sont réceptifs à de nouvelles idées. Si la structure requise est en place, le montage financier et l’expertise sont facilement disponibles. C’est un pays où les jeunes sont autorisés à créer, prendre des risques et vivre leur passion. Il suffit que nous les jeunes nous nous saisissions de l’occasion!” lance la jeune étudiante.

Vashinee Bheemul : «Adoptez la transformation numérique»

Vashinee, ayant 18 ans d’expérience dans le secteur informatique est le directeur général de Vector Technology. Elle est d’avis que même les PME devraient envisager adopter une stratégie de transformation digitale, c’est-à-dire d’utiliser une gestion de la relation client qui enregistre tout ce qui concerne la finance, les ressources, les stocks et les ventes. « Ainsi, on pourra garder une trace de nos ventes qui sont le processus le plus important pour rendre  une entreprise rentable », dit-elle.

Selon lui, la création d’une entreprise se fait étapes par étapes et exige beaucoup de recherches, de travail intelligent et de motivation personnelle. «Auparavant, vous devez acquérir des connaissances de base en entrepreneuriat,” souligne-t-elle. Elle tient à rappeler que chaque entreprise est confrontée à beaucoup de problèmes, et que si l’on y pense, on serait incapable de commencer. “C’est bien si vous avez un plan pour minimiser les risques, mais vous devez commencer quelque part,” fait ressortir Vashinee. Elle ajoute cependant qu’il serait plus difficile de chercher un emploi dans une entreprise même si on a les qualifications requises.


Conseils pour démarrer un business

Pamela Bussie, Directrice Financière de Metropolitan Life and Health Mauritius Insurance a quant à elle, parlé du démarrage d’une entreprise. Pour elle, il n’y a pas d’âge spécifique pour initier une entreprise. Elle considère les entrepreneurs comme importants dans notre économie car ils créent des emplois, augmentent le revenu national en payant des impôts et apportent de nouveaux changements et réduisent la dépendance à l’égard de systèmes et de technologies obsolètes. Elle explique que la seule façon de vraiment savoir si on a ce qu’il faut pour gérer une entreprise, c’est de commencer par de petits investissements pour étudier le retour sur l’investissement. Elle laisse entendre également qu’un débutant doit  mettre la main à la  poche pour financer les coûts de démarrage pendant plusieurs mois ou même une année. à son avis, le débutant ne doit pas empocher ses profits dans au stade initial, mais plutôt les réinvestir jusqu’à ce que l’entreprise devienne stable.

7 étapes pour créer une entreprise

1. Vous avez une bonne idée? Faire un “business plan” pour donner une structure à votre entreprise. Une nouvelle entreprise est comme un nouveau-né, vous devez le nourrir jusqu’à ce qu’il grandisse sainement.
2. Déterminez quel type de société vous voulez car chaque modèle du business aura un impact différent sur votre rentabilité.
3. Trouvez un endroit approprié. Définissez votre groupe démographique afin que vous puissiez choisir le bon emplacement.
4. Déterminez la taille de l’entreprise.
5. Sachez quelles licences sont requises pour enregistrer l’entreprise.
6. Déterminez votre plan de financement et votre capacité d’emprunt.
7. Construire un plan stratégique pour les trois prochaines années afin que vous puissiez assurer l’avenir de votre entreprise.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

négligence médicale alléguée

Négligence médicale alléguée : Farha perd ses jumelles après 8 mois de grossesse

À l’hôpital Dr Jeetoo où on lui a affirmé le mardi 30 novembre que ses …