mercredi , 22 mai 2019
Accueil / Actualités / Frère et sœur nés sans yeux : une maison leur est gratuitement offerte
Washill et Naïna

Frère et sœur nés sans yeux : une maison leur est gratuitement offerte

Suite à un article paru dans nos colonnes pendant le mois de ramadan sur deux enfants nés sans yeux qui vivaient dans des conditions inhumaines à Trèfles, nos lecteurs ont réagi promptement devant leur détresse.

Ainsi, grâce à la générosité d’un bon samaritain et celle de centaines frères et sœurs qui ont contribué leur zakaat, une maison flambant neuve a été généreusement offerte aux deux enfants à Beau-Bassin.

L’histoire de Washill et Naïna, nés d’une malformation congénitale connue comme anophtalmie, avait touché le cœur de nos lecteurs et des internautes. Abandonnés par leur père, les deux enfants et leur mère Parveena vivaient dans une maison en bloc sans crépi. Les portes et fenêtres sans vitres laissaient entrer l’eau durant les averses. De gros morceaux de béton se détachaient du plafond et une odeur de moisissure envahissait la maison. Bouleversés par ces conditions de vie déplorables, nos lecteurs avaient promis à Parveena qu’ils allaient tout faire pour faire construire une nouvelle maison sur un terrain lui appartenant à Beau-Bassin.

Grâce aux bons soins de Fazila et Siddick Goorahoo, travailleurs sociaux de Rose–Hill, plusieurs personnes se sont manifestées pour aider à la construction de leur maison. Ainsi, en l’espace de quelques mois, une coquette maison est sortie de terre.

Nous avons rendu visite à Parveena qui nous a accueillis les larmes aux yeux. Elle nous a demandé de remercier toutes les personnes qui ont aidé à faire construire sa maison. « Mo péna mot pou remercier tou dimounes ki fine contribuer zotte zakaat pou ki moi et mo banne zenfants vive dans la dignité », dit-elle. Maintenant que la maison a été construite, il reste quand même des menus travaux à accomplir. Parveena a encore besoin d’aide pour meubler sa maison et est confiante que des généreux donateurs viendront à son aide. Elle est cependant triste car ses deux enfants ne pourront jamais goûter aux plaisirs d’une nouvelle vie.  « Mo remercié Allah pou seki Li fine donne-moi et mo certaine ki Allah pou faire mo deux enfants heureux éne jour », ajoute-t-elle. Naïna, aveugle et sourde-muette, souffre de plusieurs complications. Son frère Washill est lui aussi de santé fragile. En outre, Parweena et ses deux enfants ont tous besoin de médicaments pour que leur santé ne se détériore.

Parveena invite nos lecteurs à visiter sa nouvelle maison et à soutenir Washill et Naïna  qui hélas ne peuvent voir la transformation de leur environnement. Vous pouvez contacter Parveena sur le 57720731 ou le 59239534.

maison

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

240517_ramadan

Loin de leur terre natale : le Ramadan des Mauriciens vivant à l’étranger

Nombreux sont les Mauriciens qui ont quitté leur terre natale pour aller travailler ou étudier …