samedi , 18 novembre 2017
Accueil / Actualités / Fièvre aphteuse – Deux nouvelles fermes atteintes

Fièvre aphteuse – Deux nouvelles fermes atteintes

Après Socovia Belle Vue Limitée, deux nouvelles fermes ont été infectées par la fièvre aphteuse. Il s’agit de la ferme des Jhurry et celle de Soreefarm, toutes deux situées à Albion. Les animaux présents sur ces deux fermes ne pourront être livrés pour les besoins du qurbani. Une réunion d’urgence, présidée par le ministre Mahen Seeruttun, s’est d’ailleurs tenue à Réduit, samedi soir. Selon un haut cadre du ministère de l’Agro-industrie, pas moins de 500 boeufs sont concernés. « Nous avons relevé des cas suspects dans ces deux fermes ; nous attendons désormais la confirmation. Mais quoi qu’il en soit, aucun certificat de bonne santé ne sera émis par le service vétérinaire pour les animaux de ces deux fermes », dit-il. Il a ajouté ceci : « Nous ne pouvons nous permettre d’autoriser l’abattage des animaux issus de ces deux fermes pour le qurbani. Par ailleurs, les officiers du service vétérinaire seront présents dans la ferme des Jhurry et de Soreefarm pour un suivi de la situation », déclare notre interlocuteur.

Selon nos informations, sur les 270 boeufs de la ferme des Jhurry, 20 présentent des symptômes de la fièvre aphteuse. Désormais, seules trois fermes sont considérées comme étant « propres » dont le nombre de têtes de bétail s’élève à environ 600.

Tension à Socovia

Une foule d’environ 400 personnes ont manifesté devant la ferme de Socovia à Albion, hier. Ils demandent au gouvernement que la ferme Socovia soit autorisée à livrer aux acheteurs ses boeufs qui n’ont pas été infectés par la fièvre aphteuse. Ils estiment à environ un millier le nombre de boeufs encore en bonne santé dans cette ferme. Les manifestants ont obstrué la route avec des pierres et mis le feu à des pneus pour manifester leur colère. Les membres de la Special Mobile Force (SMF), la Special Supporting Unit (SSU) et les pompiers ont été mandés sur place.

Socovia autorisée à importer du bétail par avion

Pour faire face à la pénurie de boeufs sur le marché après la fête Eid Ul Adha, la firme Socovia de Saint Martin a obtenu l’autorisation du ministère de l’Agro-industrie pour importer du bétail de l’Afrique du sud. C’est Hussein Pirbaccosse, un des directeurs de Socovia, qui nous a confirmé la nouvelle. Des responsables de Socovia se rendront incessamment en Afrique du Sud pour entamer des négociations avec un éleveur de bétail. « C’est dans le souci de mettre un frein à la pénurie sur le marché et pour venir en aide aux bouchers que Socovia collabore avec le gouvernement pour ne pas priver la population de la viande bovine. Surtout pour ceux qui doivent célébrer un mariage et ont déjà invité à dîner des centaines de personnes », nous dit Hussein Pirbaccosse qui confirme que les animaux en provenance de L’Afrique du Sud ne sont pas contaminés et ne représentent aucun danger. D’autre part, il tient à préciser qu’aucun boeuf de la ferme Socovia n’est vendu sur le marché pour le Qurbani de cette année.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Middlesex University Mauritius

Middlesex University Mauritius : un nouveau campus à Cascavelle

Middlesex University Mauritius, présente à Maurice depuis 2010, ouvre son nouveau campus au cœur de …