mardi , 25 avril 2017
Accueil / Reportage / Feroze Lallmahomed, Acting Nursing Administrator : À 61 ans, il décroche son BSc
feroze-lallmahomed

Feroze Lallmahomed, Acting Nursing Administrator : À 61 ans, il décroche son BSc

Après 60 ans, suivre des cours à caractère professionnel peut s’avérer un bon accélérateur pour une fin de carrière. Mais, cela implique souvent des sacrifices pour atteindre le but recherché. Ce n’est pas Feroze Lallmahomed qui nous dira le contraire.Feroze Lallmahomed (61 ans) « Acting Nursing Administrator » à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose Belle est un homme qui persévère dans la vie. Avec l’émergence des nouvelles technologies, malgré son âge et ses nombreuses responsabilités, il a fait des sacrifices pour s’adapter aux exigences du vent du changement. Après avoir décroché son diplôme en “Human Resource Management” en 2013, il entame en 2014 deux années d’études pour décrocher son BSc dans la même filière. Mais derrière sa réussite, il y a d’énormes sacrifices qu’il a consenti par amour pour son travail et pour relever le défi de la barrière d’âge.

Après ses résultats du School Certificate en 1974, le jeune Feroze débute dans la fonction publique comme infirmier stagiaire avec un maigre salaire. Après 3 ans de bonne conduite et de savoir-faire, il est promu Nursing Officer. Feroze a travaillé dans tous les hôpitaux et au sein de toutes les sections. Il a été en poste dans le premier centre cardiaque sous les ordres du Professeur Sooryanarain Baligadoo. En 1982, avec son épouse Javin aussi infirmière, le couple est sélecté pour aller travailler en Arabie Saoudite à 100 kilomètres de Médine dans un hôpital dans le désert. Une expérience inoubliable pour le couple qui côtoie les Bédouins et apprennent à s’adapter à leur culture. Il passe 6 ans en Arabie Saoudite et a eu l’opportunité d’accomplir le hajj et l’umrah en plusieurs occasions.

En 1987, il plie bagage et retourne travailler à Maurice. Feroze Lallmahomed reprend son travail à l’hôpital Victoria. De 1999 à 2002, il est muté à Rodrigues pour partager son expérience avec ses collègues. De retour après 4 ans, il fait le tour des hôpitaux – Victoria, Brown Sequard, Jeetoo. Feroze Lallmahomed gravit tous les échelons : il est Nursing Officer, Charge Nurse, Ward Manager, Nursing Supervisor… Actuellement, il occupe le poste d’Acting Nursing Administrator.

Feroze Lallmahomed est ce qu’on pourrait appeler un “self man made”. Pour décrocher son diplôme de BSc, il a pris des cours en ligne de l’Association de Business Executive de la Grande Bretagne. Feroze avoue avoir fait beaucoup de sacrifices.

Feroze se souvient de la veille de l’examen. Il avait apporté ses notes de révision dans sa poche et s’est installé dans un coin dans une salle de mariage pour réviser. Il est d’avis que pour réussir dans les études, il faut avoir l’amour d’apprendre. Il faut aussi faire preuve de beaucoup de persévérance. Il nous donne aussi les raisons qui l’ont poussé à faire des études à 61 ans. « Auparavant pour une promotion le critère de séniorité prévalait. Maintenant c’est le diplôme dans l’administration qui importe. “It is an added value”, dit-il. Avant sa retraite, il voudrait terminer sa carrière comme “Nursing Director”.

Né à Phoenix d’une fratrie de 8 enfants, Feroze Lallmahomed à fréquenté le collège Adventiste. Marié à Javin , il est père de 3 fils. Yaseen est ingénieur, Waseem est médecin dans le privé et Munawar, qui est né à Madina, opère dans le business international. Feroze est vice-président de la Senior & Other Nursing Staff Association. Il remercie le Créateur pour toutes les bonnes choses qu’il a acquises dans la vie, son épouse Javin pour son soutien et toute sa famille.Pour rappel, Feroze Lallmahomed est le premier infirmier à faire publier un article dans un magazine international de santé connu comme “Up date” L’article était intitulé “About head thinking and heart thinking”.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

moto-ambulance

Les Drs Jokhoo et Etwarooah : Concilier soins médicaux et travail social

À la rue Ail Doré à Plaine-Verte, le cabinet médical de Wasiim Jokhoo et d’Abdoullah …