mardi , 21 mai 2019
Accueil / Actualités / Farees, 8 ans, renversé par une voiture
Farees

Farees, 8 ans, renversé par une voiture

Mamade Noorani Eddoo, 44 ans, marié et père de deux enfants, Farhad, (12 ans) et Farees (8 ans), domicilié à la route Allée-Brillant, à Vacoas, vit dans l’angoisse depuis deux semaines. Farees a été victime d’un accident de la route et  risque de vivre avec un handicap pour le reste de sa vie. Il est aussi très remonté contre le chauffeur du van scolaire de son fils. Il n’avait ni permis de conduire ni aide-chauffeur.

Le jeudi 27 septembre 2018, comme chaque jour, le van scolaire vient déposer Farees et sa cousine chez eux après leur journée à l’école. Il est en Grade 3 ainsi que sa petite cousine âgée également de 8 ans. À son arrivée devant leur maison aux alentours de15h45, le van scolaire les  a déposés sans qu’aucun aide-chauffeur ne les assiste à traverser la route.  Farees et sa cousine se retrouvent laissés à eux-mêmes et s’apprêtent à traverser la route. De l’autre côté de la route, Farhad les attendait comme à l’accoutumée.  « Kan van l’école là fine arrêté, mo trouve mo frère et mo cousine fine dessanne, et zot fine alle derrière van là pou traverse chemin. En meme temps, mo fine trouve ene l’auto pe vine en sens inverse et mo crié pour dire zot pas traversé. Farees tout sel fine traversé et l’auto la fine tape avec  li», raconte Farhad qui a assisté impuissamment à l’accident.

Miraculeusement, la voiture n’est pas passée sur le corps de Farees mais est tout même passée sur son pied gauche. La scène était horrible. L’os du tibia  a percé la peau de la victime. Le chauffeur de la voiture, accompagné des proches de l’enfant, l’a conduit à l’hôpital Victoria où les premiers soins lui ont été prodigués.  Par la suite, l’enfant a dû subir deux interventions chirurgicales.  et a été  hospitalisé pendant plus de deux semaines. Quand il a obtenu sa décharge de l’hôpital, le médecin traitant a expliqué à ses proches qu’il faudra attendre six mois pour savoir si l’enfant va retrouver l’usage de son pied gauche.

Mamade Noorani dit avoir eu un grand choc en apprenant la nouvelle que le van scolaire n’avait à son bord aucun aide-chauffeur pour aider les enfants.  « La police m’a téléphoné pour m’informer que le chauffeur qui conduisait le van scolaire n’a pas de permis de conduire, et aussi il n’était pas en règle pour exercer ce métier. Le chauffeur n’a même pas d’assistant. C’est mon fils lui-même qui a dû ouvrir la portière du véhicule pour descendre. De plus, la police m’a dit que la compagnie d’assurance du véhicule n’allait pas me dédommager et que c’est la police qui va poursuivre le chauffeur pour avoir conduit un véhicule sans un permis de conduire », nous dit le père de Farees.

Il a retenu les services de Me Bala Mukan pour suivre de près  cette affaire car il ne compte pas rester les bras croisés. « Zot pe offert ene service van scolaire et pe prend cash tout avec parent alors qui zot pe opère dans illégalité et zot pe transporte zenfants. Mo fer appel a NTA et commissaire la police de fer le nécessaire pour qui demain ene l’autre zenfant pas vine victime »,  dit Mamade.

La police de Vacoas poursuit son enquête dans cette affaire. Le chauffeur qui a renversé Farees a été entendu par les enquêteurs ainsi que  le chauffeur du van scolaire.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Me Assad Peeroo

Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»

Sajinaz Muhammed, soupçonnée d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sue le réseau social Facebook, …