lundi , 25 septembre 2017
Accueil / Rencontre / Fadhil Korimbocus, conseiller municipal en France : candidat suppléant aux élections législatives
À la mairie de Noisy Le Sec
À la mairie de Noisy Le Sec

Fadhil Korimbocus, conseiller municipal en France : candidat suppléant aux élections législatives

Dans la banlieue parisienne de Noisy Le Sec, Fadhil Korimbocus est une vedette. Candidat aux élections législatives de ce dimanche 18 juin, il est le suppléant de Jeanne Dromard sous la bannière La République En Marche (REM). Il a accepté de répondre aux questions du journal Star.

Sa médaille de l’île Maurice autour du cou, chemise décontractée, sacoche sur les épaules, c’est tout souriant que ce jeune homme de 24 ans arpente les rues à la rencontre des jeunes Noiséens. Sa photo est placardée dans toutes les rues de la ville. En quelques semaines, Fadhil est devenu  le porte-parole des jeunes de la banlieue de Noisy Le Sec dans le 93. Il est venu défendre des valeurs sûres de la jeunesse française et redorer le blason des jeunes des cités.

Comment vivez-vous cette  nouvelle expérience ?
J’ai déjà acquis de l’expérience dans le domaine de la politique  grâce à mon mandat de conseiller municipal. Mais là, c’est autre chose étant donné la portée nationale des élections. Mais, je peux compter sur Jeanne Dromard, candidate qui représente Noisy Le Sec, Romainville, Les Lilas, Le Pré Saint Gervais et Bondy.

Votre photo est placardée partout dans la ville. Comment gérez-vous cette notoriété ?
Je ne suis pas encore une star (rires). Mais c’est vrai que cela fait un peu drôle d’être reconnu de temps en temps dans la rue par des personnes que l’on ne connait forcément pas.

Pourquoi avez-vous voulu participer aux législatives ?
Je souhaite faire passer un message pour montrer qu’une nouvelle jeunesse émerge de la banlieue et dans ma ville de Noisy Le Sec. Une jeunesse pas forcément  bardée de diplômes mais qui peut faire aboutir de très bons projets.

Avez vous pu convaincre les électeurs à adhérer à votre programme ?
J’ai pris  connaissance du programme du Président de la République, Emmanuel Macron, et aussi des spécificités de chaque ville. J’en ai parlé aux lecteurs et leur a dit que nous comptons bien améliorer les infrastructures de leur ville.

Justement, quels sont les points forts de votre programme pour les jeunes de banlieue ?
L’éducation avec la division par 2 des classes de CP/CE1 et des emplois  au sein des entreprises qui vont s’installer en banlieue. Nous avons déjà beaucoup fait mais je veux profiter de cette tribune pour mettre en valeur les jeunes. Après, on  pourra essayer de s’attaquer aux problématiques auxquelles font face les jeunes de banlieue. D’ailleurs, je les connais très bien  car je les vis au quotidien.

Comment casser cette image qui leur est très souvent défavorable ?
Tout simplement en montrant les projets que les jeunes peuvent réaliser. Nous en avons dans notre ville des jeunes qui pourraient être des exemples, des modèles.

Si vous remportez cette élection, à qui allez-vous dédier cette victoire ?
Je la dédierai à ma famille ainsi qu’à tous les militants qui nous ont aidés depuis le début de notre campagne.

Commentaires

A propos de Nufaisah Mosaheb-Khodabux

Ceci peut vous intéresser

Zakariyya Ozeer

Kyukushinkai : Zakariyya Ozeer s’entraîne pour le championnat du monde 2019

Zakariyya Ozeer est ceinture noire premier Dan de Kyukushinkai. Il a été champion national de …