lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Actualités / Étude sur l’inclusion numérique : l’application mobile WhatsApp change la vie des personnes âgées
inclusion numérique

Étude sur l’inclusion numérique : l’application mobile WhatsApp change la vie des personnes âgées

Le Mauritius Research and Innovative Council (MRIC), en collaboration avec l’Université de Maurice, a mené à bien une étude sur l’inclusion numérique des personnes âgées. Cette étude a impacté positivement sur la vie de celles-ci car elle les a habilitées à utiliser l’application mobile WhatsApp comme outil de communication et donc à devenir des utilisateurs actifs de la technologie.

Permettre aux aînés d’être plus connectés socialement et numériquement. C’était l’objectif du projet financé par le Mauritius Research and Innovative Council (MRIC) et piloté par l’Université de Maurice. Intitulé «Digital Inclusion as one of the Enbaler of Active Ageing: Empowering the elderly to use WhatsApp as an Innovative Communication Tool in Mauritius», le projet, qui a été présenté lors d’un séminaire jeudi 26 septembre a Ébène, visait principalement à habiliter numériquement les personnes âgées en leur enseignant les compétences technologiques de base afin de les familiariser avec l’application mobile WhatsApp.

Pour ce projet, un outil d’apprentissage animé a été développé à l’aide de plusieurs logiciels, notamment des animations, l’utilisation de symboles et la voix off en langue créole pour répondre aux besoins des personnes ayant un niveau d’alphabétisation très faible. C’est le personnage animé féminin appelé Sarah, créé spécialement pour cet outil, qui instruit et explique aux utilisateurs comment se connecter à un réseau Wi-Fi avec un téléphone portable et utiliser l’application WhatsApp entre autres.

Après une analyse préliminaire, l’outil a été testé dans deux centres communautaires, à savoir Circonstance, Saint-Pierre et Camp Yoloff, à Port-Louis. Environ une cinquantaine de personnes âgées de 55 à 81 ans ont participé à ce projet et ont bénéficié de sessions de formation.

«Avec le vieillissement de la population, les problèmes sociétaux tels que la solitude et l’isolement deviennent récurrents. Ce projet avait pour objectif de réduire l’écart entre les personnes âgées et les développements technologiques. Nous avons ainsi facilité l’utilisation de l’application mobile WhatsApp pour les personnes âgées grâce à un outil d’apprentissage animé. Nous avons constaté qu’après avoir appris comment utiliser cet outil de communication technologique la vie de ces personnes âgées avait changé positivement. Elles ne se sentent plus seules et arrivent désormais à communiquer plus facilement avec leur famille», a expliqué le Dr Goonesh Bahadur, Officer in Charge et Senior Lecturer du centre ‘Innovative and Lifelong Learning’ de l’Université de Maurice.

Numériquement indépendants

Plusieurs sessions de formation ont eu lieu sur une période de 8 semaines. « Au cours de ce projet, nous ont noté que malgré les démonstrations, la plupart des participants avaient besoin d’une assistance, principalement pour se connecter au réseau. Cependant, à la fin des sessions, tous les participants parvenaient à utiliser facilement WhatsApp pour effectuer des tâches telles que passer et recevoir des appels des parents et amis vivant à Maurice aussi bien qu’à l’étranger, entre autres. À la fin du projet, ils sont tous devenus numériquement indépendants», a déclaré Shamim Ajaheb-Bahadoor, Educational Technologist. De son côté, Reena Ittea, Educational Technologist, a souligné que les participants se sentent aussi désormais à l’aise avec le jargon numérique.

Le Dr Goonesh Bahadur a souligné que cette étude représente une étape majeure pour aider les personnes âgées à avoir facilement accès aux outils numériques. «La gratitude exprimée par les personnes âgées a clairement démontré qu’elles ont besoin d’aide, de conseils et de soutien dans l’apprentissage et l’utilisation de la technologie. L’inclusion numérique est donc essentielle pour l’avenir de notre société », a-t-il souligné.

Plusieurs recommandations ont été faites après le séminaire par certains des participants du projet qui étaient présents, notamment des sessions d’apprentissage supplémentaires et surtout l’extension de ce projet dans tous les centres communautaires du pays.

Témoignages

Mme Abbass Mamode :«Cet outil numérique a amélioré ma vie»

Agée de 81 ans, Mme Abbass Mamode était l’une des participantes à ce projet. La représentante du Senior Citizens Council de Port-Louis, a confié que ce projet a changé son quotidien. « Mon fils est trop occupé pour m’apprendre à utiliser un ‘smartphone’ et WhatsApp. Ce projet a été d’une très grande aide. Tous les participants ne dépendent désormais plus des autres pour pouvoir passer des appels et envoyer des messages à travers ‘WhatsApp’. Aujourd’hui, nous pouvons communiquer avec notre famille et nos amis à travers le monde sans problème. Cet outil numérique a amélioré ma vie », a-t-elle déclaré.

Jameela Jaddoo

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

MMM

MMM : le BP finalise la liste des candidats

La liste des 60 candidats du Mouvement Militant Mauricien (MMM) pour les prochaines élections a …