samedi , 20 juillet 2019
Accueil / Actualités / Entente police- société civile – Le surintendant Feiroz Paraouty : «Rendre au jardin de Plaine-Verte son cachet familial»
Entente police- société civile

Entente police- société civile – Le surintendant Feiroz Paraouty : «Rendre au jardin de Plaine-Verte son cachet familial»

Le jardin de Plaine Verte,  un lieu de détente pour les familles de la région est  devenu un repaire de drogués et toutes sortes de transactions louches s’y déroulent du matin au soir.

Face aux critiques du public et au danger que représente la présence des toxicomanes aux abords du jardin, la police de Plaine Verte en collaboration avec la mairie de Port-Louis,  les Ong , les clubs de la région, les chefs religieux, et les associations féminines veut redonner confiance aux familles de Plaine Verte afin de redonner à ce jardin son cachet d’antan.

Le surintendant de police et Divisional Commander du Metro North, Feiroz Paraouty, a pris les devants avec la collaboration de tous les policiers du poste de  police de Plaine Verte pour dégager un partenariat entre la police et la société civile afin que le jardin de Plaine-Verte redevienne un lieu convivial et sécurisant qui attire et rassemble.

Le surintendant Paraouty nous a déclaré que la police a un devoir pour maintenir l’ordre et la paix et que l’action initiée par la police au jardin de Plaine Verte n’est pas une exception .Il explique que la police est embarrassée à faire la chasse aux personnes qui s’assoient dans le jardin. Cependant il prévient que la police ne va pas tolérer ceux qui profitent de la quiétude du lieu pour commettre  des larcins en tous genres. 19 cas de vol ont été rapportés au poste de police de Plaine-Verte depuis le début de l’année 2018.

Le surintendant Paraouty précise que le jardin n’est pas la propriété des toxicomanes mais appartient à tous les habitants de Plaine-Verte. D’où l’initiative de faire du «policing» à l’intérieur du jardin du matin au soir. La police veut une présence rassurante et demande la compréhension et un coup de main de la société civile  pour dénoncer toute acte malveillant. C’est le caporal Noorani Fokeerbux qui a été désigné Neighbourhood Officer pour s’occuper des cas louches qui se déroulent aux abords et à l’intérieur du jardin.

Le surintendant Paraouty invite tout le monde à venir dénoncer en toute confidentialité les transactions louches  à l’intérieur du jardin.

Il invite les organisations à participer à des activités dans le jardin et que la police sera présente pour assurer leur bon déroulement.

Soulignons que plusieurs activités se sont déroulées hier matin à partir de 9h.30, dont un défilé des membres des clubs de la région, des travailleurs sociaux, des chefs religieux et des associations féminines.

Présent lui aussi, le conseiller Javed Codabux nous a déclaré que la mairie de  Port Louis donnera tout son appui pour que le jardin de Plaine Verte retrouve ses lettres de noblesse. Il y a eu une démonstration des membres de la SSU avec des Tonfa Baton et démonstration des chiens policiers. Un match de football des jeunes du club Naw N Shah a agrémenté la journée de même qu’un tournoi de pétanque.

Auparavant, Nadeem Edoo et Adil Baubooa ont parlé des méfaits de la drogue et des réalités de tous les jours. Signalons que le Centre de Documentation sur l’Islam (CDI), la Child Development Unit et la Family Unit ont eux aussi participé aux activités.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …