vendredi , 23 août 2019
Accueil / Actualités / Drogue de synthèse : un laboratoire clandestin démantelé
Drogue de synthèse

Drogue de synthèse : un laboratoire clandestin démantelé

Importante saisie de drogue de synthèse par l’Anti Drug & Smuggling Unit (ADSU) à Triolet dans la soirée du vendredi 30 mars. Kusraj Lutchigadoo (35 ans) a été arrêté alors qu’il préparait de la drogue de synthèse dans un laboratoire clandestin.

La prise est belle : un kilo de drogue de synthèse d’une valeur marchande de Rs 5 millions saisi, de même qu’une BMW de série M6 avec plaque d’immatriculation personnalisée et estimée à plusieurs millions de roupies, la somme Rs 301 380 en liquide, 300 sachets de thé utilisés pour la fabrication de la drogue, du benzine et de l’acétone . Ce mécanicien de profession a été cueilli, en flagrant délit, alors qu’il s’adonnait à la préparation de la drogue de synthèse dans une cuisine appartenant à sa belle-famille à Triolet, qui possédait tout un attirail d’équipements et d’ ingrédients nécessaires à la confection de cette drogue, en grande quantité.

Une arrestation rendue possible après un travail de longue haleine abattu par les officiers de l’Adsu comprenant un exercice de « profiling », d’observation des allées et venues fréquents au domicile de la belle famille du suspect, de filature et sur la base de renseignements recueillis sur le terrain. Dans un premier temps, Kusraj Lutchigadoo tentera de se dédouaner. « Pa pu moi sa », dira-t-il. Mais les officiers sont loin d’être dupes. à un moment donné le suspect, également gérant d’une salle de gym dans la ville, tentera même de fausser compagnie aux limiers de l’Adsu en grimpant sur le toit de la maison avant de faire le grand saut au sol. Mais sa cavale sera de courte durée. L’habitant de Quatre-Bornes sera vite rattrapé et maîtrisé par les officiers présents.

Kusraj Lutchigadoo a été traduit devant le Bail & Remand Court dans la journée du samedi 31 mars pour sa mise en accusation provisoire. La police ayant objecté à sa remise en liberté, le mécanicien a été reconduit en cellule policière. À noter qu’en décembre 2017, soit environ trois mois de cela, le frère du suspect, Kelvi Lutchigadoo, avait lui aussi été coffré par l’Adsu dans le cadre d’une enquête sur l’importation de 329 grammes de drogue synthétique estimés à Rs 490,000. Kelvi Lutchigadoo avait été arrêté après avoir récupéré le colis lors d’un exercice de «Controlled Delivery».

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pakistan

72e anniversaire d’indépendance du Pakistan : ambiance empreinte de patriotisme

C’est sous une pluie fine que le haut-commissaire du Pakistan, le Dr Syed Rizwan Ahmed, …