mercredi , 24 mai 2017
Accueil / Rencontre / Dr Yashir Peerbaccus, ENT Surgeon : Le pionnier du traitement des vertiges vestibulaires à Maurice
peerbaccus

Dr Yashir Peerbaccus, ENT Surgeon : Le pionnier du traitement des vertiges vestibulaires à Maurice

Souvent le vertige est lié à des problèmes de l’oreille interne. Mais, les Mauriciens ne le savent pas, en raison d’un manque de sensibilisation concernant le vertige vestibulaire. Dr Yashir Peerbaccus, spécialiste ENT formé à l’étranger, a introduit le traitement y relatif à Maurice.Consultant au Kestrel Medical Centre a Beau Bassin, il est le premier médecin à offrir les services de diagnostic et de traitement du vertige d’origine neuronite vestibulaire a Maurice. Dr Yashir Peerbaccus, chirurgien oto-rhino-laryngologiste et cervico-faciale (ORL), explique que l’oreille est non seulement l’organe de l’audition, mais également celui de l’équilibre. L’oreille interne ou le labyrinthe contient les organes qui donnent le sens de l’équilibre, coordonne les mouvements de la tête et des yeux et les ajustements de la posture du corps. Chaque oreille interne est composée de cinq capteurs processeurs (dix au total) et des canaux semi-circulaires au nombre de trois (canal horizontal, vertical antérieur et postérieur) ainsi que les organes otolithiques au nombre de deux (l’utricule et le saccule).

« À Maurice, dès qu’une personne a le vertige, on lui prescrit souvent des médicaments. Cela va peut-être aider certains patients dans un premier temps. Or, le problème peut être lié à l’oreille interne. En Europe le traitement contre le vertige vestibulaire est disponible et est bien connu de tous, contrairement à Maurice. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu introduire le traitement à Maurice. C’est un plus que je propose aux patients », e x p l i q u e Dr Yashir Peerbaccus.

Il ajoute que pour avoir l’équilibre, l’oreille interne, les yeux et le système articulatoire doivent tous fonctionner parfaitement. Ce consultant au Kestrel Medical Centre, un centre ENT bien équipé pour diagnostiquer le vertige et les pathologies nez-gorge-oreilles, effectue des explorations vestibulaires et otoneurologiques afin de tester l’équilibre et le vestibule. Dans la grande majorité des cas un scanner ou IRM cérébral réalisé au préalable est considéré comme étant sans anomalie chez le patient vertigineux. C’est l’exploration vestibulaire qui va permettre d’établir un diagnostic. Il explique que généralement le vertige est lié aux problèmes d’oreille interne chez une personne qui est normalement en bonne santé.

Les troubles communs

Les troubles les plus fréquemment diagnostiqués incluent le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) appelé aussi vertige positionnel, la névrite vestibulaire, et la maladie de Ménière, «endolymphatic hydrops». Dr Peerbaccus indique que le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) se produit quand des petits cristaux se déplacent, causant une instabilité.

Par ailleurs, il explique que la neuronite vestibulaire est causée par l’apparition d’un très gros vertige avec nausées et vomissements qui peuvent durer en jusqu’à 24 heures en phase aiguë suite à un problème de l’oreille interne. « Cela peut être très traumatisant pour le malade. Les symptômes s’atténuent graduellement avec le temps. Toutefois, une sensation de tangage ou de flottement peut persister pendant des mois », explique ce médecin.

La sensation d’instabilité fait aussi partie des séquelles d’une neuronite vestibulaire, symptôme qui est parfois difficile à décrire par le patient. Cette sensation peut durer des mois. Parfois le patient a tendance à se pencher d’un côté en marchant, à se cogner contre les murs, ou à trouver difficile de se maintenir en équilibre dans certains endroits (foule, supermarché etc).

Outre le diagnostic du patient vertigineux, le Dr Peerbaccus offre également une rééducation vestibulaire aux patients. « La prise en charge pour la rééducation est essentielle pour le patient affecté dans la vie de tous les jours. La rééducation vestibulaire sert à rétablir l’équilibre du patient le plus rapidement possible afin qu’il puisse retrouver une vie normale », souligne le spécialiste.

Profil

Dr Yashir Peerbaccus est de Beau Bassin. Après ses études secondaires au collège Royal de Port-Louis, il a étudié la médecine et a obtenu le MBChB à Manchester en Angleterre. Il a enchaîné avec un Member of the Royal College of Surgeons (MRCS) à Edinborough et a terminé sa spécialisation à Bruxelles. « Mon père exerçait comme infirmier en Angleterre. Je puise mon inspiration de lui et c’est grâce à lui que j’ai développé un penchant pour la médecine. De plus, au cours de ma formation, j’ai été stagiaire en ORL (nez-gorge-oreilles) dans un hôpital en Angleterre. C’est là que mon intérêt s’est transformé en passion pour la spécialité et j’ai décidé de poursuivre ma carrière dans ce domaine», indique Dr Peerbaccus. Après avoir exercé comme consultant ORL en Belgique, il est retourné dans son pays natal récemment. « Alors que j’étais toujours à l’étranger, je venais souvent rendre visite à mes proches à Maurice. C’est en discutant avec eux que j’ai compris que beaucoup de Mauriciens souffrent du vertige vestibulaire sans avoir une prise en charge complète. J’ai donc décidé de faire quelque chose pour mon pays», affirme-t-il. Dr Peerbaccus exerce comme consultant ENT à l’hôpital Apollo Bramwell et aux cliniques Bon Pasteur à Rose Hill et Muller à Curepipe ainsi qu’au Kestrel Medical Centre, qu’il a rejoint il y a environ six mois. « Bien que les services et les traitements que j’offre sont nouveaux pour les Mauriciens, la nouvelle s’est rapidement répandue grâce au bouche à oreille. Il est important d’informer le public mauricien afin qu’il puisse comprendre c’est quoi le vertige et l’instabilité d’origine vestibulaire et que les soins disponibles en Europe le sont également à Maurice», fait-il ressortir. La consultation du patient vertigineux demande beaucoup de temps et d’expérience, soutient le Dr Peerbaccus, qui a exercé pendant plus de 10 ans comme médecin en Europe. Chirurgien de formation, il reçoit adultes et enfants sur rendez vous. Il s’est spécialisé en chirurgie de la thyroïde, de la surdité, du ronflement, de la rhinoplastie, des otites, des sinusites, de l’amygdale, entre autres.

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

150517_swalay

Swalay Oozeer, couturier : «Notre métier est en voie de disparition à Maurice»

Mohammad Swalay Oozeer, habitant de la rue Inkerman à Port-Louis, travaille comme couturier depuis 45 …