samedi , 20 juillet 2019
Accueil / People / Dr Shaheen Aubdool Essackjee : première femme musulmane cardiologue à Maurice
Dr Shaheen Aubdool Essackjee 

Dr Shaheen Aubdool Essackjee : première femme musulmane cardiologue à Maurice

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à choisir de se spécialiser en cardiologie. La doctoresse Shaheen Aubdool Essackjee fait partie de cette nouvelle  génération de femmes qui se sont aventurées dans des secteurs autrefois réservés exclusivement aux hommes. Autre fait particulier: elle est la première femme musulmane cardiologue à Maurice.

« J’ai choisi la cardiologie par passion car c’est un métier très enrichissant », se contente-t-elle de nous dire.

Il est généralement reconnu que les médecins femmes adoptent un style de communication plus participatif et un comportement non verbal plus chaleureux. Elles ont tendance à montrer plus d’empathie envers les patients pour les mettre en confiance. La doctoresse Essackjee nous explique que ce métier demande beaucoup de patience et il faut être bosseur, motivé et avoir une bonne capacité de mémorisation. « Pour un cardiologue, qu’il faut que la prévention soit mise en avant et valorisée. Faire de la prévention c’est faire de l’éducation thérapeutique auprès du patient », ajoute-t-elle.

La doctoresse Shaheen Essackjee nous explique que génétiquement les hommes sont plus à risque d’avoir une maladie cardiovasculaire que les femmes. Pour cette dernière, c’est à partir de la ménopause que les risques de problème cardiaque sont les mêmes que pour les hommes. « There are the modifiable and non modifiable factors, » laisse-t-elle entendre. Autre facteur qui provoque les maladies cardiovasculaires est la consommation d’aliments gras, de la cigarette et de l’alcool. « La cigarette est la cause des artères abimées et obstruées. Il existe 4000 poisons dans la cigarette qui abiment les parois du cœur », souligne-t-elle.

Elle explique aussi que cette maladie est héréditaire et que les hommes sont plus vulnérables à partir de 40 ans. Elle recommande des tests réguliers chaque 6 mois. Une bonne hygiène de vie, des activités physiques régulières, la consommation d’aliments sains et un mode de vie sain peuvent éviter les maladies cardiovasculaires.

Shaheen Essackjee fait ressortir que les symptômes de la maladie du cœur sont très nombreux. Si une personne ressent une douleur à la poitrine et transpire à grosses gouttes, elle  doit impérativement se faire accompagner pour se rendre à l’hôpital dans les 30 minutes qui suivent. Par contre, pour les diabétiques il n’existe pas de symptôme.

Le rôle d’un cardiologue consiste à prendre en charge un patient qui se pointe aux urgences. Il doit faire passer le patient par une série de tests, à commencer par un électrocardiogramme (ECG) pour entre autres dépister les problèmes cardiaques comme une crise cardiaque récente ou en cours. Ensuite le faire admettre au CCU (Cardiac Care Unit), le mettre sous perfusion et lui donner un médicament connu comme ténectéplase.

L’angiographie dépend du degré des artères obstruées. Si l’artère principale est obstruée il faut avoir recours à une chirurgie cardiaque. Après l’intervention chirurgicale, un médicament au nom de warfarin pour éclaircir le sang est prescrit.

Les maladies cardiovasculaires étant en hausse constante, la doctoresse Essackjee conseille aux hommes de plus de 40 ans de faire un bilan de santé complet chaque année. Si c’est héréditaire un test complet est recommandé chaque 6 mois. Elle conseille de diminuer le sel et d’éviter un excès de mauvaises huiles qui augmente le taux du mauvais cholestérol.

cardiologie

Portrait

Shaheen Essackjee (née Aubdool) a fait ses études de médecine en Chine et a opté pour la spécialisation en cardiologie à la même université où elle est restée pendant 3 années supplémentaires. Mariée à Umar Khalid Essackjee, elle a 3 enfants. Très pieuse, elle ne rate jamais ses obligations religieuses et trouve que c’est très important d’être proche de son Créateur. D’ailleurs, elle remercie le Créateur pour Ses faveurs. Shaheen Essackjee cite le verset 32 de la sourate 5 où il est écrit  « Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes ». Elle remercie ses parents du fond du cœur pour son cheminement. Son père Farook et sa mère Nazmeen Aubdool pour qui elle a le plus grand respect. Elle n’a pas de mot pour remercier son époux, Umar Khalid, pour son soutien indéfectible dans la vie de tous les jours.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Pyramid Pharmacare

Et de 12 pour Pyramid Pharmacare : c’est la troisième pharmacie à avoir ouvert ses portes à Bel-Air

Cela fait 12 ans maintenant que les habitants de Bel Air et de ses environs …