dimanche , 21 janvier 2018
Accueil / People / Dr Arbaz Kaudeer : Médecin, naatkwan et futur hafeez
Dr Arbaz Kaudeer

Dr Arbaz Kaudeer : Médecin, naatkwan et futur hafeez

Dans un monde en pleine évolution, le jeune médecin, Arbaz Kaudeer, trouve le temps pour s’adonner à sa passion pour la lecture du Coran, pour pratiquer la «Hijama»,  et pour diriger les prières à la mosquée.

Lorsque le jeune Arbaz fréquentait  la madrassah pour acquérir la connaissance de la religion et pour apprendre le Coran,  il ne  pouvait pas savoir qu’un jour son rêve pour faire des études de médecine se réaliserait. Devenu médecin,  il fait preuve de simplicité et d’altruisme.  Cerise sur le gâteau : Arbaz a trouvé le bonheur auprès de son épouse, Mousheena, qui est médecin comme lui. Tous deux ont  la même passion  pour la lecture du Coran.  Et le fait  d’avoir ses parents à ses côtés et une épouse dévouée le comble de joie.   Pour lui, être médecin  n’a rien changé à ses habitudes. Il est la même personne qu’il a toujours été et a gardé une grande humilité, une qualité noble acquise de ses parents. Sa réussite, c’est au Créateur qu’il la doit.

Avant de franchir  les étapes pour apprendre le Hifz, Arbaz  a suivi des cours à la madrassah de la Masjid e Taibah de Pamplemousses et à la Dar-Ul-Uloom  Raza Academy de la Rivière Citron.

À l’approche de ses examens du School Certificate (SC), en 2007, il dû momentanément  réduire ses cours islamiques chez Hafeez Salahuddin à Calebasses,  le fils de l’Imam Iqbal  (Marhoom). Ses efforts et sacrifices  n’ont pas été vains.  Il a réussi  à ses examens du SC et s’est préparé alors  pour le HSC. Pris par ses leçons académiques, il trouva le moyen de suivre à temps partiel  ses  cours  du Qur’aan à Arsenal au domicile de  Qari Mansoor où il se rendait à bicyclette. En 2009, il voit ses efforts récompensés en  réussissant  à ses examens du HSC.  Plusieurs possibilités s’offraient à lui. Il pouvait poursuivre ses études soit dans l’ingénierie, l’informatique  ou  la médecine.  Indécis quant à la filière à choisir,  il  chercha conseil auprès de son Ustad, Qari Mannsoor.

«Finalement, c’est sur son conseil, que j’ai opté pour la médecine, un choix que je ne regrette pas  et  je remercie le Créateur  pour avoir mis sur mon chemin une personne comme Qari Mansoor pour sa connaissance de la religion  et pour ses  vaste connaissances. Je tiens à le remercier pour son dévouement pour la communauté musulmane. Je souhaite que l’on continuera à bénéficier de son  savoir et qu’Allah lui accorde une longue vie », laisse-t-il entendre.

En 2010,  pour la première fois il se sépare de ses parents. Il s’envole pour la Chine pour s’inscrire à la  «Wenzhou Medical University » pour faire ses études en médecine.  Six années après,  il allait écrire une nouvelle page de l’histoire de sa vie en décrochant son  diplôme  de  Bachelor of Medecine and Bachelor of Surgery (MBBS).  «J’étais ému et je pleurais de joie. J’ai vécu un moment intense. Il n’y a pas de mots pour dire ce qu’on ressent à cet instant. Dans ma tête c’est  une récompense de mon Créateur. J’ai pensé aux  sacrifices de mes parents,  à Qari Mansoor pour ses conseils et son soutien au Dr Moosa Bhai Suffee, au Dr Bhugalloo ,  à mes enseignants, mes camarades de la Raza Academy.  J’ai revu en quelques secondes tous  ces souvenirs», a-t-il laissé entendre.

À son retour au pays en 2016, il a repris ses cours  du Coran avec Qari Mansoor. Il le fait de façon irrégulière   car souvent il est  pris par son travail. Son rêve est  de compléter la mémorisation du Coran. Il est encouragé en cela par son épouse Mousheena.

Il a officié comme Imam à l’Université ou il faisait ses études et a aussi été invité dans des mosquées  pour diriger la prière.

Naatkwan, imam et récitateur du Coran

Dr Arbaz KaudeerLe Dr Arbaz Kaudeer est le fils aîné de sa famille. Amira, sa petite sœur, est étudiante en Upper VI. Son père, Asraf  Ally, travaille comme chauffeur et Amina, sa mère, est femme au foyer.  Il maîtrise aussi la Hijama  (cupping therapy), médecine traditionnelle islamique, qu’il a apprise en Chine.  Le Dr Kaudeer  est doué pour le récital de Naat Shareef et la lecture du Coran. Son grand-père, Gaffoor Mahamodally, aussi connu comme Nana Zikiryah, est un habitué de la masjid de Rivière Citron. Ainsi, lorsqu’il allait passer ses vacances chez lui,  c’est à la madrassah de la Masjid E-Kuba qu’il suivait  ses cours   du Coran. Il a aussi été l’invité de plusieurs masjids pour diriger la swalaat Taraweeh.

Mousheena Nubeebokus : Une épouse dévouée

Mousheena Nubeebokus est l’épouse du Dr Arbaz Kaudeer. Elle a fait ses études de médecine à la même université que son époux, soit la « Wenzhou Medical University ». Devenir médecin était son désir le plus ardent.  «C’était mon rêve de devenir médecin, mais cela paraissait difficile, car on était une famille modeste.  Je suis redevable à mon père, qui s’est sacrifié pour payer mes études ainsi qu’à mes grands-parents », dit-elle. Très attachée aux valeurs familiales, elle voudrait être une bru modèle et une épouse exemplaire. « Je remercie Mon Créateur pour Ses faveurs et je fais doah  pour mes beaux-parents,  mes parents et pour être  une épouse idéale pour mon époux », dit-elle.  Ex-étudiante à la Doha Academy, elle aime faire la cuisine et la lecture et surfer  sur le net.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Shaams Beauty Lounge

Shaams Beauty Lounge : elle compte organiser un Bridal Fashion Show bientôt

Shameenaz Badourkhan Fanny, vient tout juste d’ouvrir un institut de beauté, le « Shaams Beauty Lounge »,  …