vendredi , 23 août 2019
Accueil / Actualités / Les dix jours sacrés de Zul Hijjah
Zul Hijjah

Les dix jours sacrés de Zul Hijjah

Allah Ta’ala a créé du néant toute chose visible et invisible. Il a voulu favoriser certaines créations par rapport à d’autres. Et dans cette échelle hiérarchique qu’Il a établie pour Ses innombrables créatures, l’homme occupe une place privilégiée.

Pour l’homme, il existe plusieurs pres-criptions à plusieurs circonstances et à différentes heures. Certains endroits et certains mois, jours et heures sont plus sacrés et renferment plus de bénéfices que d’autres.

La parole sacrée

La parole d’Allah Ta’ala est sacrée. Mais Sa parole prend une valeur encore plus importante lorsqu’Il fait un serment. En plusieurs occasions, Allah Ta’ala a fait le serment dans le Coran. Il fait le serment sur les dix nuits de Zul Hijjah dans la Sourate Al-Fajr [89:1-2]. Ce serment prouve la grandeur et le caractère sacré de ces dix nuits aux yeux d’Allah. C’est un serment extraordinaire. Les sages peuvent comprendre que par ce serment, Allah donne aussi une grande importance et plus de valeur aux 10 nuits de Zul Hijjah.

Selon un sahih hadith de Abu Dawood, le prophète (SAW) a dit : «  Il n’y a pas de jours où les actions de bien sont plus aimées de Dieu que ces jours-là ». (Abu Dawood). Imaam Bukhari a rapporté le même hadith mais en employant d’autres mots. Cela indique la valeur religieuse que renferment les dix premiers jours du mois de Zul Hijjah. Il est rapporté sous l’autorité de Tirmizi (et ceci est corroboré par Ibn Majah) que le saint prophète (SAW) a dit « Il n’y a pas de jours qu’Allah aime plus qu’Il soit prié que les dix premiers jours du Zul Hijjah. Jeûner chaque jour équivaut à une année de jeûne en récompense. Et passer une nuit en prière équivaut à passer la nuit de Lailatul Qadr en ibadat » (Tirmizi, Ibn Majah, Suyuti).

Mais le jour le plus précieux est le 9è Zul Hijjah. Le jeûne de ce jour contient le pardon de l’année écoulée ainsi que celui de l’année en cours (Sahih Muslim). Au fait, on accorde leur importance aux jours sacrés par le jeûne. C’est ainsi qu’il est rapporté  que le prophète (saw) jeûnait les neuf premiers jours de Zul Hijjah (Abu Dawood). Mais le jeûne est interdit le dixième jour jusqu’au treizième Zul Hijjah, ceci parce qu’on consacre ces jours-là par la consommation de la viande de Qurbani.

Hausser la voix pour faire les louanges d’Allah

Allah Ta’ala veut qu’on L’invoque avec humilité et en silence: Il est rapporté sous l’autorité de Muslim que le prophète (saw) a empêché les sahabas de faire le zikrullah à haute voix. « Vous n’invoquez pas Celui qui est sourd! » (Muslim). Mais les jours de Zul Hijjah sont  d’une si grande envergure qu’Allah Ta’ala veut qu’on pense à Lui à haute voix. Imaam Bukhari rapporte que les jours déterminés sont les jours de Tashreeq. C’est ainsi donc que pendant les 5 jours, il est wajib pour tout le monde de lire les takbeers après les salaats. Les hommes liront le Takbeer à haute voix après les salaats. Les dames devront lire à voix basse. Depuis la swalatul Fajr du 9è Zul Hijjah jusqu’au swalatul Assr du 13è Zul Hijjah (Mustadrak Hakim).

Puisque les  prescriptions du mois du Zul Hijjah sont nombreuses dans le Coran, ne restons pas insensibles au serment d’Allah sur les dix nuits de Zul Hijjah et augmentons les invocations, les zikrullah : laailaha illallah, Allahou Akbar, Alhamdulillah et aussi jeûnons pendant ces jours, plus particulièrement le 9eme Zul Hijjah-la veille de Eid-ul-Adha.

Commentaires

A propos de Mufti Makoojee

Ceci peut vous intéresser

Pakistan

72e anniversaire d’indépendance du Pakistan : ambiance empreinte de patriotisme

C’est sous une pluie fine que le haut-commissaire du Pakistan, le Dr Syed Rizwan Ahmed, …