Divers – Star http://starpress.info Journal d'information en ligne Fri, 21 Jul 2017 09:15:13 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.6.6 Nouvelle association : Adil Jhumka lance Sunlight http://starpress.info/nouvelle-association-adil-jhumka-lance-sunlight-2081/ Wed, 19 Jul 2017 05:29:02 +0000 http://starpress.info/?p=2081 Ce groupe de bénévoles a été créé par Adil Jhumka, jeune travailleur social avec la collaboration d’autres membres. Leur vision, liée au nom SUNLIGHT, est d’apporter de la lumière aux gens qui sont dans l’obscurité, en particulier les pauvres et les drogués, entre autres. « Pour atteindre notre vision, nous devons travailler dur. Cela nécessite de la patience, un travail acharné en équipe, de la collaboration et du soutien de tous », souligne Adil Jhumka.

Leur première activité aura lieu le 30 juillet 2017. Ce sera une journée créative pour les enfants. Beaucoup d’élèves ne réussissent pas académiquement. Certains possèdent d’autres compétences et d’autres intelligences, mais ils ne sont pas encouragés à mettre ces atouts en pratique. « Le but de cette activité est d’aider ces enfants à révéler des talents cachés qui incluent la capacité de produire des dessins et participer aux sports. Les parents savent donc quelles capacités leurs enfants possèdent. Ils pourront apporter ainsi leur soutien et les encourager à explorer leurs talents, » explique le président de Sunlight.

Autrement dit, l’association les encourage à réussir dans les domaines dans lesquels ils sont doués. Les membres exécutifs font un appel aux gens qui ont des problèmes de les rejoindre peu importe  l’âge, le sexe ou la religion. Toute personne est la bienvenue. Leur slogan est : « ANOU REDRESS PARTOUT». Ils travaillent toujours sur leur site Web,  leur logo et leur page Facebook pour l’instant. Les intéressés peuvent les contacter sur les numéros suivants: 52558301, 59724316.

]]>
YK Business School : 15 ans d’existence déjà http://starpress.info/yk-business-school-15-ans-dexistence-deja-2077/ Tue, 18 Jul 2017 10:25:42 +0000 http://starpress.info/?p=2077 Cette année, la YK Business School (YKBS) célèbre ses 15 ans d’existence dans le domaine de l’enseignement supérieur. Cette institution qui a ouvert ses portes en 2002, avait commencé avec des programmes de MBA et le mode d’apprentissage à distance. L’école est devenue populaire, car elle offre des programmes à des coûts abordables sur un mode d’apprentissage à distance. De nombreux étudiants ont eu la possibilité de  suivre ces programmes. Aujourd’hui, cette institution tertiaire se trouve sur un campus à Highlands. Selon le Chairman, le  Professeur Reshad Jaumally, YKBS qui fête son 15ème anniversaire va continuer à apporter sa contribution à la communauté mauricienne.

« Plusieurs  activités seront organisées pour marquer cette célébration. La direction va accueillir le grand public pour  venir  apprécier ce que la YKBS offre aux Mauriciens en termes d’une éducation de qualité », dit-il.

2300 étudiants formés

La YKBS a produit jusqu’ici quelque 2 300  diplômés dans différents domaines de la gestion et de l’administration des entreprises à différents niveaux. La majeure partie des étudiants issus de la YKBS sont aujourd’hui actifs au sein des principaux secteurs économiques de Maurice.

Les programmes offerts par la YKBS sont privilégiés en raison de leur accessibilité et leur accréditation. En outre, les programmes sont compétitifs pour les hommes d’affaires et les industriels. Le succès de ces programmes : des activités de base visant à satisfaire les exigences des étudiants qui bénéficient aussi d’un  soutien académique.

Pour marquer le 15 ème anniversaire, la YKBS a organisé diverses activités sur son campus le 8 juillet dernier. Plusieurs entreprises étaient présentes pour une foire d’emploi. De plus, des contrôles de santé étaient effectués pour les visiteurs, notamment don de sang, dépistage du diabète et sensibilisation au cancer du sein et une plate-forme ayurvédique. Des gadgets électroniques étaient exposés et des livres étaient en vente.

Le même jour, les gagnants du concours de dissertation  ont été récompensés. Le gagnant Mohamed Irfaan Tagaully a décroché une bourse  complète de trois ans chez MANCOSA. Le gagnant du deuxième prix Oomesh Khoobloll a eu droit à une bourse partielle pour trois ans toujours chez MANCOSA. Le gagnant du troisième prix Bibi Talamuz Wasila Al Muskaan Khaido a reçu un smartphone.

Irfaan Tagaully : «Cette bourse  va m’assurer un avenir brillant»

180717_irfaanÂgé de 19 ans et étudiant à la Shrimati Indira Gandhi SSS, Irfaan est le gagnant du concours lancé par  la YKBS. Ce concours était basé sur une dissertation de 2000 mots sur le thème « The mobile phone : a liberator or a new  slave master in society. »  Il a  pris connaissance du concours lancé par la YKBS sur sa page Facebook. Il a décidé de participer. Il a pris trois semaines pour faire ses recherches. « J’ai soumis ma dissertation à la  veille de la date de clôture. Je pensais que peut-être en raison de mon retard,  elle ne serait pas prise en considération. Mais, à ma grande surprise, après trois semaines, j’ai appris que je suis le gagnant. Je ne pouvais pas le croire. J’étais vraiment très heureux » , dit-il avec joie. Selon ce jeune étudiant, cette bourse est une bénédiction du Créateur. Pour lui, cette bourse c’est la clé d’un avenir brillant. « Cette bourse aidera vraiment mes parents pour amortir les frais d’études. Mon père est conducteur de bus scolaire. Il est le seul à travailler pour  la famille. Il travaille très dur afin de financer mes études et celles de ma sœur qui est en Lower VI », relate cet habitant de Camp de Masque.   Irfaan aspire à devenir un leader et réussir dans la vie. « J’ai toujours rêvé de poursuivre d’autres études pour devenir un professionnel et rendre mes parents fiers de moi. De plus, j’ai toujours voulu poursuivre mes études supérieures aux  universités connues et populaires », dit-il encore. Il remercie ses parents qui l’ont toujours soutenu, son enseignant d’anglais et le personnel de la YKBS qui a organisé cette compétition.

]]>
Muhammad Farhaan Ghoora :un habitué des compétitions coraniques http://starpress.info/muhammad-farhaan-ghoora-habitue-competitions-coraniques-1954/ Thu, 06 Jul 2017 09:04:16 +0000 http://starpress.info/?p=1954 Muhammad Farhaan Ghoora, habitant Camp Chapelon Pailles, est un habitué des compétitions coraniques internationales. Étudiant en HSC, Farhaan trouve le temps pour se consacrer à la lecture du coran qui est devenue une passion pour lui. Très jeune,  il a exaucé le souhait de ses parents en complétant la mémorisation du Coran. Malgré son jeune âge, il a officié en tant que haafiz au musjid Dar -ul -Islam pour le namaz taraweeh en 2016. Cette année c’est au musjid Ar-Rayhaan de Pailles qu’il officie comme haafiz. D’une voix mélodieuse, il transporte les mussalis dans un monde de  bien-être et parfois on entend des pleurs lorsqu’il psalmodie agréablement les versets du Coran.

Muhammad Farhaan a participé à plusieurs compétitions coraniques sur les plans national et international et a remporté plusieurs prix et des certificats d’excellence. Au mois d’avril 2017 il avait participé au 24 ème Universal Glorious Quraan Hifz Competition en Egypte. Au mois de mai c’est en Malaisie qu’il s’est produit et a  subjugué l’assistance lors du 59ème International Competition où plus de 70 participants étaient présents.

Muhammad Farhaan est invité au mois d’octobre de cette année en Arabie Saoudite pour participer à la « Abdulaziz International Competition for memorizing the Holy Quraan and also recitation  and interpretation ».

Le jeune homme n’oublie pas ses mentors qui  l’ont guidé dans cette voie. Il remercie Eshan Jawaheer, Muhammad Goolam du Blue Crescent, Gafoor Cassim de l’ICC,Yousouf Joomun  et le Dr Siddick Maudarboccus entre autres. Il n’a pas de mots pour exprimer sa gratitude envers ses parents qui l’ont guidé vers la mémorisation du coran. Muhamad Farhaan est le fils de Farhaad Bhai Ghoora, importateur de voitures bien connu de l’île. Ce dernier est un philanthrope qui n’hésite pas à aider ceux qui sont dans le besoin et participe à des actions de bienfaisance dans le chemin d’Allah.

]]>
Farook Hossen Opticians privilégie l’innovation http://starpress.info/farook-hossen-opticians-privilegie-linnovation-1900/ Fri, 30 Jun 2017 07:49:49 +0000 http://starpress.info/?p=1900 Farook Hossen Opticians a lancé sa promotion annuelle Buy 1 Get 1 Free, soit à l’achat d’une paire de lunettes, recevez une autre paire en cadeau. Fadil Hossen  rappelle que sa compagnie était l’initiatrice de ce type de projet à Maurice.  « Notre promotion concerne les verres de marque. Si vous achetez  des verres de marque vous allez recevoir une autre  paire en cadeau. La promotion termine fin juillet. Elle est valable dans toutes les succursales.  La promotion est applicable tant pour les enfants que pour les adultes, » précise-t-il.

Pour rappel, la compagnie Farook Hossen Opticians est très connue dans le monde de l’optométrie et de l’ophtalmologie. Fondée en 1972, « Farook Hossen Opticians » est le leader  dans le domaine de la lunetterie à Maurice. A ce jour, Farook Hossen compte 21 succursales à Maurice et Rodrigues.

Elle offre les services suivants :
• Examens des yeux
• Prescriptions, préparation de lentilles
•Conseils sur le choix des lunettes
• Services adaptés aux enfants
• Lunettes de mode (lunettes de soleil)
• Verres correcteurs et lentilles de contact

Innovation

Farook Hossen Opticians innove toujours afin de donner un meilleur service à ses clients. Actuellement, elle propose la technologie BBGR. Fadil Hossen nous dit  qu’il s’agit d’un fabriquant des verres français qui existe depuis 160 ans. «BBGR est le leader mondial des verres progressifs. Nous avons l’exclusivité de cette marque. Les verres de BBGR sont faits  sur mesure pour les clients. Chacun a ses verres à lui. Cette technologie encourage l’adaptation immédiate, » dit-il.

En outre, la compagnie offre plusieurs marques exclusives au public telles que Police, Givenchy, Escada, Levis, Person, Rayband, Oakley, Tom Ford, Silhouette, parmi d’autres.  Fadil Hossen  souligne que  sa compagnie a aussi investi dans une machine  dernier cri qui permet de fabriquer des verres anti reflet de meilleure qualité à un prix très abordable. « Récemment nous avons investi dans notre laboratoire en donnant une touche digitale et complètement automatisé. Cela va nous permettre d’augmenter notre production, » ajoute-t-il.

Actif sur le plan social

Farook Hossen apporte son soutien à la campagne Help one thousand  poor families in Mauritius lancé sur l’internet. « Sur chaque paire de lunettes  achetée chez nous, nous allons remettre Rs 25 aux fonds de cette campagne. Le but est d’aider les gens défavorisés. Nous envisageons aussi à offrir un test gratuit et des verres à ces personnes, » conclut-il.

]]>
Tawfeeq Qadri Calligraphe et hafiz http://starpress.info/tawfeeq-qadri-calligraphe-hafiz-1835/ Thu, 22 Jun 2017 08:57:31 +0000 http://starpress.info/?p=1835 Hafiz Mohammad Tawfeeq Qadri vient à Maurice pour le Ramadhan depuis 13 ans. Il dirige les prières de taraweeh à la masjid Abu Bakr Siddique à Vallée Pitot.

Ainsi, des centaines de musallis sont présents à la mosquée durant ce mois béni. Ce hafiz-ul-Quran a également dirigé le taraweeh à Madeenah, Djeddah, Makkah et dans d’autres pays.

À l’âge de 21 ans, il était déjà hafeez-ul-Quran. Il nous cite un hadeeth de Tirmidhi et Abu Dawood. Le prophète Muhammad (pssl) a déclaré : « On dira au compagnon du Qur’aan: récitez et augmentez de statut. Récitez comme vous avez l’habitude de réciter dans le monde, car votre statut sera au dernier verset de ce que vous récitez »

Pour les huffaz qui ont mémorisé le Qur’aan, le livre sacré intercédera pour lui le Jour de la Résurrection. D’ailleurs, le prophète (pssl) a déclaré ceci : « Le jeûne et le Qur’aan intercéderont pour une personne le Jour de la Résurrection. La jeûne dira: «Seigneur, je l’ai privé de nourriture et de désir pendant le jour ; alors permettez-moi d’intercéder pour lui ». Le Qur’aan dira: «Seigneur, je l’ai privé de son sommeil la nuit, alors laissez-moi intercéder pour lui ». Ensuite, ils intercéderont tous deux pour lui.

À Sultanpur où il vit, il fait le métier de calligraphe. Il possède une boutique de calligraphie. Quand il vient à Maurice, il fait souvent de la calligraphie dans la mosquée Abu Bakr Siddique. En Inde, ce Hafiz marche généralement 3 km par jour après Salat-ul-Fajr pour réciter le Quran et en mémoriser les versets. Selon lui, il ne faut pas manquer un seul jour de récitation sinon on peut vous tout oublier.

Le saint Prophète nous a demandé de  chercher les duas du voyageur car elles sont acceptées. « Profitez du Ramadhan pour  demander aux  huffaz étrangers de faire des duas pour vous. Ils devraient avoir le même respect que celui que vous accordez aux Huffaz de votre pays car ils ont aussi le coran dans leurs coeurs indépendamment de leurs pays d’origine », a-t-il recommandé.

Conseils aux huffaz de notre pays

1. Récitez le Saint Coran pendant au moins 10 minutes après chaque salaat. Cela représente une heure par jour.
2. Lisez le Coran uniquement pour le plaisir de votre Créateur.
3. Gardez les liens avec votre Ustad et vos parents. Grâce à eux, Allah vous fera digne de respect en société.
4. Un hafiz doit s’abstenir de toute chose considérée comme haraam et toujours consommer ce qui est halaal. Rappelez-vous qu’il y a les paroles d’Allah dans votre coeur.
5. La (Tableegh) transmission de  la religion doit être une habitude chez vous. Il est du devoir d’un hafeez de propager l’islam.

]]>
Al Ihsaan : un centre funéraire moderne http://starpress.info/al-ihsaan-centre-funeraire-moderne-1808/ Tue, 20 Jun 2017 05:51:45 +0000 http://starpress.info/?p=1808 La mairie de Port Louis a signé un accord avec l’organisation Al Ihsaan pour la mise en place d’un centre funéraire islamique moderne en plein centre de Plaine Verte dans un bâtiment annexe au Centre Idrice Goomany.

Shakeel Anarath responsable d’Al Ihsaan et ses amis ont  transformé le bâtiment tombé en décrépitude en un centre funéraire de grand standing. Il donne sur une cour spacieuse et est pourvu de toutes les aménités: espace d’ablutions et toilettes pour hommes et dames. à l’’intérieur de la salle a été  aménagé un espace dédié au bain mortuaire. On peut voit deux tables mortuaires avec canalisation d’eau, un chariot pour transporter le corps et des linceuls propres disposés dans une armoire, des gants, des draps blancs, bref tout l’attirail qui servira à la préparation du corps avant l’enterrement, de même qu’une machine à laver pour laver les draps.

Toujours à l’intérieur a été aménagée une salle de prière pouvant accueillir une centaine de personnes pour accomplir le namaz janazah. Shakeel Anarath indique que tout le service est gratuit excepté l’embaumement d’un corps lors de son rapatriement de l’étranger, le cercueil et le transport aérien. Al Ihsaan possède 3 vans avec chauffeurs et une dizaine de volontaires qui sont disponibles 24/7. «Nous téléphone jamais teigne. Li reste en bas l’oreiller», indique notre interlocuteur. À ce jour Al Ihsaan a organisé plus de 2500 mayyat gratuitement. Le service comprend les démarches administratives, le ghussal, le transport du corps au cimetière dans un van bien équipé et les planches. Lorsqu’il s’agit du décès d’un étranger, toutes les démarches administratives sont prises en charge par Al Ihsaan ainsi que le certificat sanitaire et de transport de corps.

Nécessité du service gratuit

200617_al_ihsaan1Shakeel Anarath nous explique que son service gratuit est devenu une nécessité à cause  du manque d’espace chez des personnes qui vivent à l’étage et dans des appartements. D’autre part, il y a aussi l’ignorance totale des rites funéraires par les proches de la personne qui est décédée. « La famille du défunt ou de la défunte ne sait pas comment organiser le mayyat et bain lavage mortuaire. Il y a aussi des familles qui n’ont pas les moyens pour organiser un mayyat et faire transporter le corps au kabarastan », nous dit-il.

Shakeel Anarath fait ressortir que c’est en 2006 qu’il a accepté d’organiser chez lui le bain du corps (ghusal) d’une étrangère qui n’avait aucun proche à l’île Maurice. C’est à ce moment-là que lui est venue l’idée d’offrir un service funéraire gratuit pour les Mauriciens de foi islamique.

Le 3 juin 2007 un terrain est identifié pour un mayyat khanna mais le projet n’aboutira pas. Shakeel Anarath ne baisse pas les bras et continue à organiser plusieurs mayyats dans sa maison. Au mois de décembre 2015, le bureau d’Al Ihsaan ouvre ses portes à Plaine Verte pour faciliter les procédures administratives. Il souligne que c’est grâce au Dr Farhad Aumeer que l’achat du premier fourgon mortuaire a été rendu possible. Il se rappelle que le premier mayyat organisé dans le nouveau centre a été celui d’un nouveau-né âgé d’un jour.

Projets d’avenir

200617_al_ihsaanLe responsable d’Al Ihsaan caresse le projet de faciliter le transport au kabarastan des personnes venues assister aux  funérailles mais qui ne sont pas motorisées.  « Souvent des gens n’ont pas de  moyen de transport pour se déplacer et ainsi n’accomplissent pas le namaz janazah au cimetière. Voilà pourquoi je compte faire l’acquisition d’un van de 15 places » nous indique. Shakeel Anarath. Il lance un appel à un généreux donateur qui a les moyens financiers de faire ce geste pour une bonne cause.

Par ailleurs un weekend portes ouvertes sera organisé les 17 et 18 juin 2017 à la rue Magon au centre funéraire avec comme principal objectif de donner tous les renseignements aux Mauriciens de foi islamique sur le fonctionnement du centre.

«Nous pas guette aqeeda ni école de pensée quand il s’agit d’une personne décédée », insiste-t-il. « Toute âme goûtera la mort; vous recevrez votre rétribution au jour du jugement. Celui qui sera éloigné de l’enfer et qu’on fera entrer  au paradis aura gagné; La vie du bas monde n’est qu’un bien trompeur», dit-il encore.

]]>
Handicapé de naissance : Soyfuddin recevra une chaise motorisée http://starpress.info/handicape-de-naissance-soyfuddin-recevra-chaise-motorisee-1790/ Thu, 15 Jun 2017 08:05:05 +0000 http://starpress.info/?p=1790 Mercredi  dernier, la présidente du Muslim Ladies Council, Mariam Goodur  a rendu visite à Soyfuddin Korimbaccus  à Petit Verger. Une chaise motorisée  sera offerte à Soyfuddin, un jeune homme de seize ans, handicapé de naissance.

Une requête pour une chaise motorisée a été faite à la Global Rainbow Foundation. Le Prof. Armoogum Parsuramen a sollicité le Muslim Ladies Council pour financer l’achat de cette chaise.

Pour rappel, lors de sa naissance, Soyfuddin et son frère jumeau ne pesaient  que 1.3 kilos chacun. Les deux enfants ont  été mis dans un incubateur pendant 40 jours. Quelques mois après leur sortie d’hôpital, leurs parents constatèrent que Soyfuddin est handicapé.  Ils ont dû se sacrifier énormément  pour le soigner. Une opération à la Réunion, des piqûres au Botox et des soins de physiothérapie leur ont coûté cher. Cette famille modeste a épuisé toutes ses économies. Le résultat fut une légère amélioration, pas plus.  Soyfuddin  continue à dépendre de ses parents pour bouger et pour d’autres besoins. Malgré son état physique, Soyfuddin observe les jeûnes du Ramadan.  Son frère jumeau est en parfaite santé et il fait la HSC au collège Sir Abdool Raman Osman.

Leur maman est femme au foyer. Elle est obligée de rester à la maison pour son enfant. Le seul soutien de la famille, c’est le papa qui travaille comme ‘helper’ dans un camion de livraison de gaz. Selon le Saint Coran, Soûrah Ibrahim, Verset 31, mention est faite que l’aide peut se faire en public ou en secret, selon les circonstances.  Le cas de Soyfuddin mérite l’attention du public.  Le MLC se réjouit de pouvoir faire don de cette chaise motorisée à Soyfuddin comme cadeau d’Eid.

]]>
Amal Musbally, femme entrepreneure : «Nous envisageons l’exportation de nos produits en 2018» http://starpress.info/amal-musbally-femme-entrepreneure-envisageons-lexportation-de-nos-produits-2018-1756/ Tue, 13 Jun 2017 08:48:21 +0000 http://starpress.info/?p=1756 Jeune et ambitieuse, Amal Musbally, gérante de l’entreprise Quirky Foods nous fait découvrir sa passion pour la cuisine. Sa petite entreprise envisage l’exportation de ses produits.

Fondée en 2015, Quirky Foods propose des produits avec de nouveaux goûts. Après ses études en Afrique du Sud en sciences environnementales et océanographie, Amal avait des  difficultés pour trouver un emploi. Cela l’a poussée vers l’entrepreneuriat. Ainsi, son entreprise Quirky a pris naissance après un déjeuner entre amis. Le produit Tamarino a été servi et c’était un grand succès. Elle peut compter sur une équipe passionnée et laborieuse.

Elle a choisi le nom Quirky parce qu’il signifie inhabituel et excentrique. « L’objectif de notre entreprise est de créer  des nouveaux goûts. Beaucoup de gens mangent les mêmes choses très souvent. Mais  pourquoi s’habituer aux mêmes goûts ?  C’est avec cette idée que l’entreprise et les produits ont été conçus, » dit-elle.

Différents produits

Chez Quirky, Amal accorde beaucoup de valeur à la sauce, à la confiture, au jus et à tout ce qu’elle produit ou a l’intention de produire. Elle utilise les ingrédients frais du marché.. Les produits sont fabriqués uniquement sur commande. Les produits sont en vente à travers Maurice à des prix compétitifs. « Les prix sont à partir Rs 50. Nos prix sont abordables prenant en compte la qualité et le goût des produits, l’utilisation des ingrédients frais sans l’ajout de colorants, » ajoute-t-elle. Amal précise qu’elle cible principalement les supermarchés. Elle prend également des commandes si le nombre de pots dépasse 20 unités.

Défis à relever

Après un an et demi, Amal fait toujours face à des obstacles. Elle a dû investir environ Rs 200, 000 pour débuter.  « Pour les PME, les conditions de financement restent difficiles. Quelques  ingrédients dépendent des saisons et parfois les produits finals deviennent plus coûteux. Avoir un excellent produit, ne garantit pas le succès. La distribution et la promotion ont aussi un grand rôle, » souligne-t-elle.

Ainsi, Amal a commencé à cultiver ses propres ingrédients tels que piments. Dans un proche d’avenir, elle espère cultiver d’autres ingrédients. Elle souhaite aussi exporter ses produits à partir de 2018 avec la collaboration et l’aide de la SMEDA.

En ce moment, le produit principal Gou-T (Taste), se compose de six différents types de sauces et de pâtes de piment tels que :

• Tomaso, une sauce à base de tamarin avec piments et épices
• Tamarino, pour ceux qui ne peuvent manger du piment et des plats épicés. C’est une simple compote de tamarin utilisée dans les cuisines chinoise, thaï et indienne.
• Pimento crunch, les typiques achards mauriciens
• Pimento,  une délicieuse pâte de piments verts qui peut accompagner presque tous les repas.
• Mazavaroo, une pâte de piment rouge avec un goût distinct de citron et de gingembre.
• Pimento Combava, une pâte de piments verts avec un zeste de Combava.

]]>
Exposition à Dubaï : Zaahirah Muthy nous plonge dans son monde bleu http://starpress.info/exposition-a-dubai-zaahirah-muthy-plonge-monde-bleu-1664/ Mon, 05 Jun 2017 07:55:13 +0000 http://starpress.info/?p=1664 À l’occasion du Ramadan, Zaahirah Muthy, la directrice de Zee Art Community, a exposé une série de tableaux. Le vernissage de cette exposition intitulée « My Blue World »  a eu lieu lundi 22 mai à la Grande Galerie « Arabian Court in One & Only Royal Mirage » à Dubaï.

Elle rêvait de monter cette exposition depuis 2016 et l’a enfin réalisée. Elue « Artist of the Year 2016 », Zaahirah avait remporté le prix lors du Ras Al Khaimah Fine Arts Festival. Elle avait présenté « My Blue Mosque », un tableau représentant une mosquée bleue. « Depuis 2016 après avoir réalisé ce tableau, des gens m’ont fait comprendre leur  intérêt pour ce type de tableaux.  D’où cette idée d’en faire toute une collection, »  raconte-t-elle.

L’artiste choisit donc de s’y mettre et profite du Ramadan pour inaugurer sa toute nouvelle collection. « Le Ramadan est un mois pour méditer, se connecter, partager et donner. À Dubaï, la célébration du Ramadan est tout autre.  On célèbre la rupture du jeûne entre  amis dans des restaurants ou des hôtels. Originaire de l’ile Maurice, je voulais apporter ma vision du Ramadan. J’avais ce désir  et cette idée enfouis au plus profond de mon âme. Donc, je suis heureuse aujourd’hui d’avoir pu les réaliser, » ajoute-t-elle.

« Faire ressentir cette tranquillité que l’on a dans une mosquée »

C’est en présence du Dr. Raja Easa Al Gurg, manager de Easa Saleh Al Gurg et de la présidente de Dubai Women Business Council (DWBC) que Zahirah a dévoilé ses fabuleux tableaux. Un mélange subtil de bleu nuit à l’allure orientale  qui plonge les visiteurs dans le contexte du Ramadan et de toutes ses valeurs culturelles et religieuses. «Chaque mosquée, tout comme chaque lieu sacré  représente des mystérieux éléments du passé, du présent et du futur. Debout au milieu de la chambre du temple sacré, qu’il soit magnifique ou modeste, contemporain ou ancien, je me plonge  dans  mes prières tout en récitant quelques versets  coraniques. Je ferme les yeux et ouvre mon cœur. Car là-bas, ma vision est amplifiée et je peux observer les choses invisibles, faire entendre mes pensées et  sentir l’encens de la vie, » relate-t-elle.

À travers ses tableaux, Zaahirah souhaite faire tout simplement ressentir cette tranquillité que l’on a lorsqu’on médite dans un lieu sacré qui est celui d’une mosquée. Ainsi on retrouve des tableaux qui représentent aussi des tasbihs, le tapis de namaz, le minbar, les minarets  mais aussi des sentiments représentés tels que la lumière ou la sérénité. Elle imagine aussi une cité de rêve où selon sa vision   la ville  serait remplie de mosquées.

050617_zaahirah

« La fusion de divers médias utilisés représente la diversité des symboles et des composants reportés au cours des siècles. Chaque ligne ou couleur mène aux fenêtres élargies du cœur, recouvertes de voiles de cobalt, d’indigo et de bleu royal pour rappeler la mer inexplorée où nous sommes nés et les crêtes célestes où nous appartenons, » dit-elle encore.

Artiste très active et  passionnée Zaahirah Muthy a récemment participé au World Art Dubai 2017.

Fondatrice  de Zee Arts Community, elle nous confie que l’art est un élément essentiel de sa vie. « C’est un voyage qui a créé ma personnalité. Ce premier tableau  «  My Blue Mosque » a ouvert la voie à une exploration plus large du thème. Ce qui a  créé la collection présentée aujourd’hui dans World Art Dubai. J’espère que cela provoquera chez chaque visiteur un dialogue intérieur semblable à celui que j’ai vécu à travers le processus créatif, tout en reflétant ce moment de vérité divine que l’on ressent lorsqu’on se tient dans une mosquée, » conclut-elle. Zaahirah souhaite un bon ramadan à sa famille et ses amis de Maurice.

]]>
Sport pour les Seniors : la natation à privilégier après 60 ans http://starpress.info/sport-seniors-natation-a-privilegier-apres-60-ans-1594/ Wed, 24 May 2017 10:49:42 +0000 http://starpress.info/?p=1594 Nager après 60 ans, c’est possible et surtout c’est très bénéfique pour notre santé morale et physique. Le sport pour personnes âgées prend de plus en plus de l’ampleur à Maurice. Zahir Bahadoor, Head Coach du Port Louis Sharks Swimming Club, nous le confirme.

Nous vivons dans une île et il est temps de profiter de la mer qui nous entoure. Que l’on soit jeune ou senior il est important d’opter pour une activité sportive.

Zahir Bahadoor nage depuis qu’il est petit. Il en a fait sa passion et la partage avec les Mauriciens, quelle que soit leur tranche d’âge.  Une seule  consigne : « Venez nous rejoindre et nageons ensemble ! ». Il nous explique pourquoi la natation est bénéfique aux seniors. « Avec l’âge, certains maux font leur apparition et la pratique d’une activité sportive est importante. La natation fait partie des sports les plus recommandés et ce quel que soit votre âge.  Elle est excellente pour les sexagénaires », dit-il.

Toutefois, il faudra adapter les efforts  à  consentir en fonction de l’âge de la personne. « Après 60 ans, il faut adapter la pratique sportive à vos capacités. Avec le temps, le corps s’affaiblit naturellement. Le cœur et le système vasculaire ne sont plus ce qu’ils étaient, les articulations peuvent être douloureuses, la masse musculaire a perdu de son tonus d’antan et le sens de l’équilibre n’est plus  le même. Mais il n’est jamais trop tard ! Même après 60 ans vous pouvez améliorer votre condition physique. C’est aussi une question de santé psychologique. Faire des efforts physiques libère la pensée durant quelques heures et cela vous fait du bien, » explique Zahir.

Il est toutefois  conseillé de prendre un avis médical avant de se lancer. Il rappelle que ce qui est plus important c’est la régularité de l’exercice.  «  Si vous y allez de temps à temps les effets recherchés ne se feront pas ressentir », souligne-t-il.

Zahir lance ainsi un appel aux seniors de venir le rejoindre. « C’est le remède pour les personnes âgées qui souffrent généralement de douleurs dorsales et  de la fragilisation des os. Ne tardez pas à nous rejoindre pour découvrir les bénéfices de la natation sur votre corps. D’autant plus qu’il n’y a pas beaucoup de cours réguliers pour les personnes âgées dans d’autres piscines sauf chez nous à Plaine Verte », précise-t-il.

Bon à savoir

La natation est un sport  qui fait travailler votre masse corporelle dans l’eau. Car, vous devez effectuer des efforts supplémentaires. En effet, la résistance de l’eau est supérieure à celle de l’air. Vous tonifiez donc votre musculature sans même vous en rendre compte puisque vous êtes en quasi-apesanteur dans l’eau. Enfin, il a été prouvé que la natation régule la tension artérielle, aide à lutter contre l’arthrose, le diabète, l’ostéoporose, la fibromyalgie et le cancer. Donc, elle est  idéale lorsque l’on a 60 ans ou plus.

Rashid Nazir, 66 ans, parcourt 2.5 km

240517_rashid1Rashid Nazir a  participé au marathon  organisé par le Port-Louis Sharks  Swimming Club le mois dernier. Du haut de ses 66 ans, il a parcouru 2.5 kilomètres de Pereybere  à  La Cuvette. Rashid a mis 1 heure et 32 minutes pour réaliser ce parcours malgré ses problèmes de santé. Une performance qui devrait encourager les plus jeunes. « J’ai toujours aimé la natation. Je nage depuis mes 18 ans. C’est la 4eme fois que je participe à cette compétition amicale. Mais je pense que c’est ma dernière cette année », dit-il. Rashid devra arrêter les compétitions  suite à des problèmes de santé notamment de la tension dans les yeux. « J’encourage tout le monde peu importe l’âge à venir participer à ce marathon annuel mais aussi à pratiquer la natation. Il n’y a pas d’âge pour apprendre, ne soyez pas timides, venez apprendre le meilleur des exercices », dit-il encore.

Bienfaits de la natation

• Idéale pour des problèmes au niveau des muscles et articulations.
•  Stimule la circulation sanguine et préserve la santé du cœur.
•  Permet de réguler la tension artérielle.
•  Régularise la respiration et fait travailler les muscles
•  Soulage les problèmes liés à la colonne vertébrale comme la sciatique
•  Élimine la sédentarité et favorise une activité physique
•  Provoque un effet antidépresseur sur l’organisme
•  Réduit le risque des blessures et des courbatures
•  Contribue à améliorer la motricité
•  Augmente notre capacité d’endurance

]]>