samedi , 18 mai 2019
Accueil / Actualités / Dépôt de gerbes commémorant la déportation des chagossiens : Pravind Jugnauth s’attaque violemment aux Anglais
Pravind Jugnauth

Dépôt de gerbes commémorant la déportation des chagossiens : Pravind Jugnauth s’attaque violemment aux Anglais

À la cérémonie de dépôt de gerbes commémorant la déportation des Chagossiens, samedi le 3 novembre 2018 au Quai C à Port-Louis, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a sorti les griffes et a formulé des critiques virulentes  à l’égard  des Anglais qu’il a accusés d’avoir commis l’un des plus grands crimes dans l’histoire de l’humanité en expulsant par la force les Chagossiens de leur île natale en violation avec les droits fondamentaux et en violation de toutes les résolutions passées aux Nations Unies.et d’avoir démembré le territoire mauricien sans en avoir le droit.

Plusieurs membres du gouvernement étaient également présents lors de cette cérémonie, notamment Sir Anerood Jugnauth et les ministres Fazila Daureeawoo, Nando Bodha entre autres. L’ex-président de la République, Cassam Uteem et Paul Bérenger étaient aussi parmi les invités.

Pravind Jugnauth a rappelé les souffrances endurées par les Chagossiens après leur déracinement  et les a félicités  de n’avoir pas été tentés par l’argent car, a-t-il souligné, aucune somme d’argent ni aucune excuse ne réparera le tort immense causé au peuple chagossien.

« Ban Anglais pa ti gagne droit démembrer nu territoire, territoire enn colonie avant so l’indépendance. Ti bizin respecter intégrité nu territoire… », estime le Premier ministre. Il a affirmé qu’il continuera à mener une lutte sans relâche dans le but de compléter la décolonisation du pays.

De son côté, Sir Anerood Jugnauth a déclaré que les Chagossiens devront pouvoir retourner sur leur île non pas en tant que visiteurs mais de plein droit. Selon lui, il faut absolument corriger l’injustice qui a été commise. Il se dit confiant qu’un dénouement positif sera trouvé suite à son intervention devant la cour internationale de justice.

Le président du Chagossian Refugee Group (CRG), Olivier Bancoult, a lui rendu hommage à tous ceux qui ont perdu la vie lors du voyage de leur île natale vers Maurice et à deux Chagossiens qui ont été enterrés à Rodrigues. Il a demandé au Premier ministre, Pravind Jugnauth d’ériger un mémoire en hommage à ces deux personnes. Par ailleurs, Olivier Bancoult a également réclamé à ce que l’allocation que du Chagossian Welfare Fund perçoit soit revue à la hausse.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

eau

L’eau : une source vitale à ne pas négliger !

Pendant le mois du ramadan, les organismes du corps sont mis à l’épreuve. Donc, il …