vendredi , 24 mai 2019
Accueil / Actualités / Dengue : la prudence reste de mise
fumigation

Dengue : la prudence reste de mise

Depuis le mardi 26 mars, aucun nouveau cas de dengue n’a été recensé. Le ministère de la Santé s’est néanmoins accordé une trentaine de jours d’observation.

58 C’est  le nombre de cas de dengue recensé jusqu’ici depuis que l’épidémie a fait son apparition le 26 février dernier. Le dernier cas détecté remonte au 26 mars dernier. De plus, aucun patient ayant contracté le virus n’est admis à l’hôpital. C’est ce qu’affirme le Dr Vasantrao Gujadhur, responsable de la Communicable Disease Control Unit.

Au niveau du ministère de la Santé, l’on soutient qu’il serait toutefois prématuré de crier victoire. Le ministère s’est accordé une trentaine de jours durant lesquels il espère qu’aucun nouveau cas ne sera enregistré. « Ce n’est qu’à ce moment là qu’on pourra enlever certaines mesures sur le terrain, telle que l’exercice de fumigation à grande échelle ou la pulvérisation de larvicide. Les régions concernées resteront néanmoins sous surveillance », indique un haut cadre de la Santé.

En attendant, les exercices de « Fever Survey » auprès des habitants des régions affectées et de « house-to-house check » en vue de détecter les « nuisances », soit les moyens par lesquels les moustiques peuvent se reproduire, se poursuivent sur le terrain, surtout à Vallée-des-Prêtres où le plus grand nombre de cas ont été enregistrés. Sans compter les exercices de fumigation et de pulvérisation de larvicide à travers le pays.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Talha Ibrahim Atchia

Talha Ibrahim Atchia, lauréat et hafiz : «Les jeunes banalisent le taraweeh»

Constat chagrinant de Mohamed Ibrahim Talha Atchia, hafiz et lauréat. Les jeunes délaissent le taraweeh …