mardi , 23 juillet 2019
Accueil / Actualités / Demande de transfert en attente : Amira Toorabally envisage un sit-in au ministère de l’Éducation
Amira Toorabally

Demande de transfert en attente : Amira Toorabally envisage un sit-in au ministère de l’Éducation

Une semaine depuis la rentrée scolaire et la petite Najiha Toorabally,11 ans, ne s’est pas encore assise sur un banc de collège. La raison ? Elle n’a pas encore obtenu son transfert de la Pailles SSS à un collège d’État plus proche de son domicile à Goodlands. Pourtant, Najiha a obtenu 6 unités  aux examens du PSAC et sa mère avait rempli un formulaire pour que sa fille soit admise dans un collège de sa région. Malgré les multiples démarches des parents de Najiha, les choses sont restées en l’état. Amira, la mère de Najiha, vit des moments difficiles et pleure en silence durant la nuit.

Najiha est triste surtout que chaque matin elle voit des amies partir pour la SSS Jugdambi qui se trouve à 300 mètres de sa maison. Sameer, le père de Najiha, n’ose pas penser que le ministère de l’Éducation n’ait pas pris en considération le certificat médical émis par un médecin du privé qui atteste que la petite fille est inapte à effectuer quotidiennement le trajet aller-retour Goodlands-Pailles.

Amira nous explique que la semaine dernière l’Ombudsperson for Children, Rita Venkatasawmy, lui a parlé au téléphone pour s’enquérir des difficultés auxquelles fait face l’enfant. Rita Venkatasawmy lui a promis qu’elle ferait le nécessaire car elle trouve aberrant qu’une petite fille de santé fragile puisse effectuer un si long voyage par autobus.

Quelques heures après, la secrétaire de l’Ombudsperson a téléphoné pour lui dire que le cas de sa fille a été référé au ministre Ashit Gungah, député de sa circonscription. Effectivement, ce dernier a rencontré la mère de Najiha à son bureau et a promis de plaider son cas auprès de la ministre de l’Éducation.

En début de semaine, l’ancien ministre de l’Éducation, Armoogum Parsooramen, ému par l’histoire de Najiha, a pris contact avec la mère de la petite fille. Une voiture est venue les chercher pour les emmener à un bureau à Petit Raffray. Armoogum Parsuramen a conseillé aux parents d’entrer une injonction en cour contre le ministère de l’Éducation. Armoogum Parsuramen a promis que les services des avocats seront gratuits.

Dina Bhoyroo, avocate, a contacté les parents pour offrir ses services pour une Legal Review.

Amira Toorabally vit un véritable calvaire chaque jour. Elle envisage de faire un sit-in devant le bureau du ministère de l’Éducation au cas où sa fille n’obtient pas un collège de sa région cette semaine.

« Mo pas capave attane facteur tous les jours ni attane call téléphone du ministère de l’Éducation. Mo pou vinne assise devant bureau ministère l’Éducation avec mo tifille jusqu’à zotte trouve ene solution », affirme-t-elle.

Contacté au téléphone, le ministre Ashit Gungah nous a confirmé que les parents de Najiha sont venus à son bureau et qu’il a promis de faire le lien avec sa collègue de l’Éducation, Leela Devi Dookhun-Luchoomun.

Cette dernière a demandé du temps pour trouver une place dans un collège de la région. Ashit Gungah dit comprendre l’angoisse de la famille Toorabally et promet de trouver une solution d’ici quelques jours. Il sympathise avec la fille et demande de la patience à la famille.


La vidéo très commentée sur Facebook

La vidéo sur le cas de la petite Najiha Toorabally, domiciliée à Goodlands mais qui est contrainte de prendre 4 autobus pour se rendre au collège à Pailles, a été visionnée par plus de 30 000 internautes et plus d’une centaine de personnes ont fait des commentaires. Dans la vidéo on peut voir Amira, la maman de Najiha pleurer tout en racontant le calvaire de sa fille.

Mehzabeen Caramtali : Tres triste pour cette jeune fille. Mo esperer apres ou appel a Mme la ministre qui zot prend ce cas en consideration..Tout peut se faire dans sa pays la,(fer non vine oui fer oui vine non) donc pourquoi pas sa cas la !!! Les parents besoin pas baissent le bras continuer remuer la terre et le ciel pour que la fille reussit gagne le transfer. All the best …

Fadil Fadz : Bizin fer chek 1 kout si tou ar bon resulta ki pe assiz dan SSS ou ek backing zot in rentrer

Nashreen Ostoor : Amira la nation mauricienne avec toi nu douah avec Najila pu ena la justice inshallah …courage

Benazeer Switdevil : Ministere bzin fer 1 move pou sa zenfan la le plus vite possib li p perdi so ban classe.. fer mwa croir zenfant travay dure pou ggn 1 college sss apres dir ou si parent pa satisfait al college priver

Tessa Marie : Bien dure mo mete dans place sa parent la 5 du matin la encore fer clair mais hiver plus pire ek so la pluie

Sam Veerasamy : Ena bezer la sa qualité injustice la tiouuu ?

Shakeel N Taslima : Sorti glnds pou al Pailles lorla ena 1 sss dan parent la so chemin, samem ki apel regionalisation sa? ministere bizin fer la justice

Ousman Khan : Lever ministère, casse to someil avant élection, sinon pou élection to pou gagne coûte de l’eau dans visage.

Zzasif Oume : So sad …nou fer duah li ressi gagne ene ecole pres…moi aussi I work ministry of education zone 3 bocou in gagne transfer si ecole trop loin…Alle MES n Xplik le cas Insha Allah tou pou ok

Christelle Boodhoo: Pas facile sa goodland pou vine paille

Babss Siingh : Um.p de trop sa,reste goodlands avoye li paille.?hiver cuma li pu fair eleve la???

Ana Chumun : Il faudrait plus de transparence maintenant. Trop de magouilles, faudrait arrêter de jouer avec l’avenir des enfants. Sanser ine fer tout vine regional. Asterla ki p ariver? Zis pu sa tifi la bisin avoye li loin ek so lakaz? Depi kan zenfants voyage autant par zot tou seul surtout pena bus lekol? p foude dimune sa. #Ministryofeducation #Mauritius ki zot pe fer pu sa case la?

Sarah Queen : Pou naryen fer parent rempli form college zot choix, apres ministere donne ban zenfan la college ki zot envi avoy zenfan la, mo pa trouv sa regionalisation mw kit college pli pres ar ou avoy college endehor ou region.. purely Injustice!

Razia Ana : Eski minister la li .li ti pu acepte so zenfant sorti 5hr du matin ale dan bis li..si to pa fer lajustice avec ene enfant 11ans .to pu peye ene jour sa pu revire avec toi et to zeneration pu to soufer

Naz Saadieh : I can feel with u. May Allah remove yr difficulties. Allah is the best decision Maker.

Reena Durma : Securiter 1 tifi vine avan apre guet aggregate,coste la table chaise fair place done ti fille la quand al prend lesson cuma zot fair sa pou gagne cash acoz sa,1 ministre deputy pa p tande

Aznah Joomun : san c regional..gro menti…pa zis pou sa tifi la mai ena lezot zenfan enkor….mo kroir zt lesprit ti dan fete de fin danner kan zt ti p class bn zenfant la….fer long la queu pou deman transfer dan vide….dir parent et zenfant la frank ou merd r zt..

Dominique Cotte : Mo bien triste pou ou mdam. Surtou n ti fi ki pou bizin voyage sa distance la.mo pa comprend ki fr pa done enfant la lecole dan so lendroit.

Cader Molohoo : Minis la fine dir sa li pa gne droit coze kumsa avec public ce avec nu cas ki paye li sa si li pa capave fer narien pliy bagaz alle ena lot pu vini nu nu ou res lamem e nu zanfan pu bizin gne lecol ki bizin

Minu Sha : Bzin fer la transparence… Pou bne zeleve ki fine de sa sss Goodlands

Noorjahan Dulloo : Vremem pa compren le mot proximite ki zot p servi. Ena zenfan dan le nord ine gagn lecole Pailles. Bizin sorti la case 5 h. Coument pou fer. Comment in allouer college?

Jesika Niee-Rama : très triste..comme elle ena encore bane tifi ki habite à Goodlands ine gagne SSS Pailles… parents ine protest mais pane abouti à rien… li pas facil kan zenfants ine fer zefort pou finalement ale plus loin… nine year schooling, régionalisation…shame

Faatimah Sadagur : Kifr pu mt dn private school kan ena tou sa college la dn le nord. Minis pu dne cash la pu pey private school

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah : «Nous fine faire boucoup sacrifices pou alle accomplir hadj»

Le hadj, un des cinq piliers de l’islam, est obligatoire au moins une fois dans …