jeudi , 20 juillet 2017
Accueil / Actualités / Défi à relever durant le Hadj 2016 – À 85 ans, Bhai Idriss escaladerale Mont Jabal-al-Nour
idriss

Défi à relever durant le Hadj 2016 – À 85 ans, Bhai Idriss escaladerale Mont Jabal-al-Nour

Bhai Idriss Ballgobin se prépare fébrilement pour aller accomplir le Hajj et ce pour la sixième fois. Fervent croyant, le vieil homme compte faire l’ascension de la montagne Jabal-E-Nour. En attendant, il continue de donner le bain mortuaire aux personnes décédées.À 85 ans, Idriss Ballgobin, un habitant de Beau Bassin, en accomplissant le hajj cette année pour la sixième fois depuis 1974, réalise déjà un petit exploit. Mais entreprendre à son âge l’ascension de la montagne Jabal-al-Nour, située à 4 km au nord-ouest de la Mecque et culminant à 642 m, constitue un acte de piété d’une rare excellence.

Ce désir ardent de Bhai Idriss, un fervent croyant, de se hisser à une telle altitude est fort compréhensible : cette montagne abrite la grotte de Hira où le Prophète Muhammad (pssl) a reçu sa première révélation d’Allah par le biais de l’ange Gabriel.

Les proches de Bhai Idriss n’ont aucun souci à se faire à son sujet : il se porte comme un charme. Il jouit d’une si bonne santé qu’il ne rate jamais ses 5 prières quotidiennes et n’a nul besoin de lunettes pour lire le coran. Dans son entourage on le taquine souvent en lui disant que sa condition physique ferait pâlir d’envie beaucoup de jeunes.

En effet, sa demeure se trouvant non loin de la mosquée à la rue Wellington, Bhai Idriss est toujours le premier à s’y pointer pour le namaz Fajr et le soir après le namaz Esha, il est toujours le dernier à quitter le musjid. « J’ai accompli le hajj pour la première fois en 1974 dans des conditions difficiles. À cette époque devant la Ka’baa il n’y avait pas de marbre et le sol était dénivelé. Pour se rendre à Mina, Muzdalifa et Arafaat et pour le lapidation des Jamaraats c’était un vrai problème », nous raconte-t-il.

Bhai Idriss nous indique qu’il a continuellement accompli le hajj jusqu’à l’imposition d’un système de quota. « Mo plaisir c’est alle faire hajj pour aide hajee à Makka et Madina », nous dit l’octogénaire. Cette année, accompagné de son épouse, Nazmoon, de sa fille et de son petit-fils, il se lance un véritable défi : « Mo pou alle grimpe montagne Jabale Noor sans l’aide personne », dit-il avec un brin de fierté. Soulignons que chaque hajee se fait un devoir de se rendre au pied de la montagne. Ceux qui sont en bonne santé escaladent la montagne pour accomplir deux rakaat de namaz surérogatoire. « Tant que je serai vivant je me rendrai en terre sainte pour accomplir soit l’umrah soit le hajj. Cette année j’ai hâte de me rendre à Makka pour faire le tour de la Ka’baa et accomplir le Safa Marwa sans aucune difficulté », laisse-t-il entendre. Bhai Idriss Ballgobin n’est pas un inconnu à Beau Bassin. Depuis des années il se porte volontaire pour donner le bain mortuaire (Ghusl) aux personnes décédées de foi islamique. À ce jour, il a donné le bain mortuaire laa 626 personnes sans jamais réclamer un sou aux familles du défunt. « Mo plaisir sa. Mo content ranne service dimoune. Mo pas guetter ki l’heure, mo aller pou baigne mayyat », dit-il. Quand on lui demande quel est le secret derrière sa forme physique, il nous répond que c’est le Créateur qui lui donne la force pour faire du bien et que cela lui procure une joie immense.

Bhai Idriss a travaillé très dur pour nourrir et grandir ses enfants. Il a fait d’énormes sacrifices pour les éduquer et leur procurer de tout dont ils avaient besoin. Le vieil homme ne peut s’empêcher de nous dire que si Allah décide de la rappeler à Lui à Makka ou Madina, il sera très heureux. Il laisse entendre aussi qu’il ne manquera pas de demander des duahs pour tous ceux qui ont des problèmes de maladies. Il priera pour la paix dans le monde et pour la prospérité dans notre pays. Son épouse, Nazmoon, nous a déclaré que ses petits-enfants à qui elle est très attachée, lui manqueront beaucoup . N’empêche qu’elle se console que sa fille et un petit-fils seront à ses côtés pour lui remonter le moral.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Les membres de l’Aligarh Muslim University (AMU) Alumni Association de Maurice

Bicentenaire de la naissance de Sir Syed Ahmad Khan : plusieurs activités organisées par des anciens étudiants d’Aligarh

Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Sir Syed Ahmad Khan, l’Aligarh Muslim …