vendredi , 23 juin 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / Rencontre / Décoration intérieure : Rubeina et Shameem veulent sortir des sentiers battus
ribeina

Décoration intérieure : Rubeina et Shameem veulent sortir des sentiers battus

Oser, créer, innover. Rubeina Sawdoo et Shameem Sheik Hossen, en lançant Kendi Arts veulent réinventer la décoration intérieure.En 2013, Rubeina, 31 ans, et Shameem, 32 ans, ont decidé de donner libre cours à leur passion pour l’art et l’artisanat. « Nous voulions toujours travailler et realiser quelque chose d’unique. Nous avions en commun un penchant pour le côté artistique. Tout a commencé quand Rubeina a fait des coussins et nous les avons presentés sur les réseaux sociaux Nous étions surpris et émus par les réactions des gens. Certains ont commencé à passer leurs commandes. Alors nous avons decidé de nous lancer », explique Shameem.

Shameem est expert en multimédia et web design tandis que Rubeina est spécialiste en marketing et informatique. Shameem s’occupe du design et Rubeina fait le marketing sur l’internet. Au début, le couple consacrait moins de temps à son entreprise. « Quand nous avons commencé, nous ne savions pas que cela va marcher si bien et que les Mauriciens aimeraient nos produits. Nous avions débuté lentement mais avec le temps, l’entreprise a connu une croissance importante. Je suis plus à l’aise à travailler selon mon propre rythme. Je peux être plus créative », dit Rubeina.

Kendi Arts fait ses preuves

Kendi Arts s’est specialisée dans la decoration de la maison. La petite entreprise propose différents produits innovants à ses clients. Les coussins personnalisés sont très prisés chez Kendi Arts. « Nous proposons des coussins et oreillers personnalisés de différentes couleurs. Récemment nous avons commencé avec des crochets pour enfants. Tous nos produits sont sur commande uniquement par téléphone ou Facebook », précise Rubeina.

Il faut passer la commande deux ou trois jours en avance. « Toutes nos opérations sont faites en ligne. Les clients ont deux options pour passer leurs commandes : ils peuvent les récupérer à Eau Coulée ou par courrier », ajoute-t-elle. Les prix des coussins varient dépendant des dessins et des goûts des clients. Ils sont offerts à partir de Rs 325 et le crochet est à partir de Rs 100. Le couple préfère s’investir davantage dans les coussins que les crochets. Selon Shameem, le crochet est difficile mais cela reste la passion de son épouse.

Un parcours difficile

Le parcours du couple n’était pas si facile. Il a dû faire face à plusieurs obstacles mais ils n’a pas baissé le bras. « Notre premier défi était la concurrence. Au moment où nous avons lancé Kendi Arts sur la Toile, une certaine personne avait copié notre idée et avait lancé une autre entreprise. Son entreprise s’est écroulée parce que la qualité n’était pas bonne. C’était un peu difficile de créer cet élément de confiance auprès des clients. Mais avec le temps nous avons réussi », confie Shameem.

Selon Shameem, à Maurice il y un manque de support pour les entreprises qui se spécialisent dans le domaine d’art de la décoration et de l’artisanat. « Nous avons cherché de l’aide mais en vain. Être un entrepreneur n’est pas aussi facile. Il faut un support et un encadrement », dit-il encore.

Nouveaux produits

Ce couple ambitieux est prêt à introduire des nouveaux produits et developper l’entreprise. « Nous avons des projets qui verront le jour bientôt. Nous allons commencer par le lancement d’un site web. Nous mettrons plus d’emphase sur l’e-commerce. De plus, nous allons créer des nouveaux types de rideaux et d’autres décorations. Nous faisons des recherches sur différents produits. Nous n’écartons pas la possibilité d’exporter », conclut le couple.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

Nawshin Mahadooa

Études au Japon : le ramadan de Nawshin Mahadooa à Tokyo

Vivre le ramadan loin de sa terre natale est toujours une expérience inédite et enrichissante. …