mercredi , 13 décembre 2017
Accueil / Actualités / Décès d’Iqbal Toofany : son père souhaite un verdict rapide
Yousouf Toofany

Décès d’Iqbal Toofany : son père souhaite un verdict rapide

Iqbal Toofany est décédé le 2 mars 2015 alors qu’il était en détention policière. Yousouf Toofany, 71 ans, le père de la victime avait souhaité que le verdict dans cette affaire soit rendu plus rapidement d’autant que depuis 2015 sa famille attend que justice soit faite. « Parski mo ene vieux dimoune, ki ena 71 ans mo pe bizin ankor travay pou soutenir madam et sa trwa zenfant Iqbal ki dans soufrans depi ki zot fine perdi zot papa avec ki zot ti bien atase, » lance Yousouf.

Le vieil homme ne cache pas son amertume face à la dure réalité de la vie après la disparition de son fils. Il explique que la famille de son fils n’a aucun  soutien financier tandis que les cinq policiers impliqués dans la mort de son fils touchent toujours leurs salaires à chaque fin du mois malgré le fait qu’ils ont été suspendus. « Mo envie fer la population Maurice kone, ki la paye sa cinq policier la pe sorti dans nou poche même sa et dans ki kalite stress nous pe vive. Nous pe bizin paye banne ki fine foter vis-à-vis la loi. kote la justice ?, » s’écrie Bhai Yousouf.

Longue attente

Il estime que l’attente se fait trop longue dans cette affaire. En effet, cela fait deux ans depuis que son fils est décédé et pourtant le verdict n’a pas toujours été prononcé. Pire, après chaque séance en Cour, l’affaire est renvoyée. Pour attirer l’attention des autorités concernées, Yousouf et ses proches pensent faire une marche pacifique pour réclamer une justice plus rapide dans cette affaire.

Pour rappel, l’affaire remonte  au 02 mars 2015. Iqbal Toofany avait été arrêté, lundi  02 mars vers 2 heures du matin, lors d’un contrôle de routine par une équipe de la ERS.  La voiture dans laquelle il se trouvait n’avait ni vignette d’assurance ni celle de la taxe de circulation. Les forces de l’ordre y auraient également trouvé plusieurs objets suspects.

Il a été remis aux mains du CID de Rivière Noire. La victime a été conduite en cellule policière. Mais, il se serait «senti mal»  au cours de la journée de lundi et a été conduit à l’hôpital où il a rendu l’âme.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

négligence médicale alléguée

Négligence médicale alléguée : Farha perd ses jumelles après 8 mois de grossesse

À l’hôpital Dr Jeetoo où on lui a affirmé le mardi 30 novembre que ses …