dimanche , 17 novembre 2019
Accueil / Actualités / Décès de Ruwaidah, enceinte à 13 ans : son époux, Farhaan, arrêté et inculpé
Farhaan

Décès de Ruwaidah, enceinte à 13 ans : son époux, Farhaan, arrêté et inculpé

Roubina Jadoo: « Ce drame aurait pu être évité si seulement les parents avaient contacté la CDU »

Trop jeune pour devenir maman, Ruwaidah,  a payé cher son insistance à vouloir absolument se marier  à 13 ans. Le mercredi 20 juin une onde de choc a traversé le pays quand on a appris qu’une fille de 13 ans, enceinte de 4 mois, a été retrouvée morte chez elle à Goodlands.

Cette nouvelle épouvantable a fait le buzz sur les réseaux sociaux et les parents de la fille  ont été pris pour cibles pour avoir donné leur consentement à son  mariage religieux à  un jeune de 19 ans, Farhaan Nabeebux.  Les autorités concernées s’organisent pour éviter une répétition des cas aussi dramatiques.  La police a également procédé à l’arrestation du mari.

À Camp Chapelon à Pailles, chez la famille Ramjaun, c’est la consternation.  On éprouve aussi une grande tristesse et beaucoup de regrets d’avoir cédé aux caprices et au chantage émotionnel d’une adolescente qui menaçait de mettre fin à ses jours si on  ne la mariait pas à son bien-aimé. « Quel parent ne souhaite pas le bonheur de son enfant et la voir heureuse ? Nous avions pensé avoir pris la bonne décision pour Ruwaidah, mais avec le recul nous nous sommes rendu compte que la décision était mauvaise. Il était déjà trop tard et nous avons perdu notre enfant, » lance Noor, le père adoptif de Ruwaidah qui aurait eu 14 ans le 5 novembre prochain.

Le drame s’est joué le mercredi 20 juin aux alentours de 5h45 du matin. Ruwaidah demande à Farhaan de l’accompagner aux toilettes car elle ne se sentait pas bien. La jeune fille a à peine fait quelques pas qu’elle s’écroule sur le sol et pousse son dernier soupir. Noor et Salma, ses parents adoptifs, ont été très vite informés.  Informée elle aussi, Taslima, la mère biologique de Ruwaidah, bien qu’elle savait que celle-ci  souffrait de crise d’épilepsie depuis qu’elle était âgée de 8 ans,  exige qu’une autopsie de sa fille soit pratiquée car elle était au courant qu’elle était victime de violence domestique. Aussitôt la police de Goodlands, le sergent Beebeejaun sous la supervision de l’inspecteur Persan et le SP Musafir, font transporter le corps de la défunte à l’hôpital de Candos où une autopsie pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Gungadin, a conclu que Ruwaidah a succombé à une sévère crise d’asthme.

La police ne permet pas à Farhaan Nobeebux de s’en tirer à si bon compte. Le samedi 23 juin, il a été  arrêté sous une charge provisoire de « causing child to be sexually abused ». Il a été traduit devant le Bail and Remand Court où la police a objecté à sa remise en liberté. L’enquête se poursuit dans cette affaire.

Fezal Boodhoo, avocat : « Le mariage d’une mineure de 13 ans est illégal »

Selon l’avocat Fezal Boodhoo, l’âge légal du mariage est de 18 ans. Cependant, une personne de moins de 18 ans peut se marier à condition d’avoir au moins 16 ans si les parents sont d’accord et si l’autorisation du juge en chambre est obtenue.  « Sinon c’est un acte illégal et punissable par la loi. Il faut savoir qu’aucun mariage religieux n’est célébré si une fille a moins de 16 ans.  C’est une offense très grave qui fera l’objet des poursuites criminelles, » dit-il.

Il faut aussi savoir que le Nikaah est un contrat civil qui exige que la personne qui se marie devrait avoir la capacité nécessaire pour assumer ses responsabilités. Il y a une mauvaise interprétation et une déformation du sujet concernant  le fait qu’une fille peut se marier religieusement en Islam une fois qu’elle est pubère.  « Il y a deux types de maturité pour une jeune fille. Le premier est la maturité de la puberté et le second la maturité de raisonnement.  Si on remonte à 800 ans en arrière, la maturité de raisonnement n’est pas pareille comme elle l’est dans notre société actuelle. Car la loi de Maurice est conforme à la loi de nombreux pays musulmans où l’âge minimum de mariage est de 16 ans. Dans certains pays musulmans, l’âge légal du mariage est même plus élevé que celui de Maurice. Seuls trois pays n’ont pas changé l’âge et revu leur loi. Ce sont l’Arabie Saoudite, l’Iran et le Soudan.  Et aujourd’hui les autorités concernées sont mieux placées pour savoir l’âge idéal pour contracter un mariage religieux. En Islam on n’a jamais dit qu’une fois qu’on se sent qu’on peut être actif sexuellement il faut faire le Nikaah, » conclut Fezal Boodhoo.

Roobina Jadoo-Jaunbocus : «Le Children Bill va aider à combattre ce genre d’abus»

La ministre de l’Égalité du genre, Roubina Jadoo-Jaunbocus se dit attristée et choquée après avoir appris la nouvelle de la mort d’une fille de 13 ans qui était tombée enceinte. «  J’ai tout de suite demandé à la Child Development Unit de mener une enquête approfondie dans cette affaire et aussi de référer le cas à la police ainsi qu’au Principal Medical Officer. Notre ministère ne s’arrête pas là dans son action. Le cas de Ruwaidah est un cas de trop. Le Children Bill va aider dans le combat pour empêcher toutes sortes d’abus envers les enfants. Surtout les mariages forcés, entre autres. Ce drame aurait pu être évité si seulement les parents avaient contacté la CDU » nous dit la ministre.

Pour elle aussi, le mariage d’une mineure  de 13 ans est un acte condamnable.  « Je dois aussi dire que ce n’est pas la communauté qui est responsable mais ce sont les parents. Je fais un appel à toutes les familles à Maurice comme à Rodrigues de venir de l’avant et de nous aider dans notre combat.  N’hésitez pas à dénoncer des cas d’abus d’enfants. Nous avions mis tout l’arsenal nécessaire à la disposition de chaque citoyen pour venir dénoncer et nous allons agir rapidement par la suite, » dit encore Roubina Jadoo-Jaunbocus.

Talisma : «La justice doit être sévère envers Farhaan»

La souffrance de Taslima est incommensurable. « Ruwaidah ne mérite pas de mourir à un si jeune âge. J’ai toujours objecté à ce que ma fille soit mariée si tôt dans sa vie. Chez ses parents adoptifs elle était traitée comme une princesse et ils ont toujours cédé à tous ses caprices vu qu’ils l’aimaient tellement », nous  dit Talisma.

Cette dernière qui est aussi mère d’une autre fille, Ruksar, 15 ans, nous explique que lorsqu’elle a mis au monde Ruwaidah, elle a donné son consentement pour que le bébé soit adopté par sa sœur Salima et son beau-frère Noor qui n’avaient pas d’enfant.   « Je ne regrette pas ce choix car ma sœur et mon beau-frère se sont toujours bien  bien occupés de ma fille, » dit-elle.

Après ce qui est arrivé à  sa fille, Taslima a pris le téléphone portable en aversion. « Le téléphone portable est une malédiction. Je demande aux parents de ne pas offrir de téléphone portable à leurs enfants s’ils sont encore jeunes. Car c’est un cadeau qui empoisonne leur vie surtout avec Facebook qui a exercé une mauvaise influence sur ma fille.  C’est par le biais de Facebook qu’elle a connu Farhaan. Lui savait ce qu’il voulait et Ruwaidah qui était naïve l’a suivi aveuglément.  En outre, il la négligeait et même la frappait. Sur sa page, il n’hésitait pas à courtiser d’autres filles et s’affichait même avec une autre fille en photos, La justice doit être sévère envers Farhaan, » lance Taslima.

Mariage religieux avec mineure

C’est le 28 janvier 2018 que Farhaan et Ruwaidah ont contracté le mariage religieux dit « Nikaah ».  Ruwaidah venait tout juste d’avoir 13 ans. D’après les dispositions légales,  il aurait commis un délit en ayant des relations sexuelles avec une mineure et en la mettant enceinte.  Il ne serait pas le seul à avoir commis un délit. Les proches de Ruwaidah ont déjà été entendus par la police tandis que le célébrant du mariage religieux va être incessamment entendu.

Xavier-Luc Duval : «L’âge légal du mariage doit être revu»

Lors d’une conférence de presse, tenue à son bureau à l’Assemblée nationale, samedi, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, en abordant le cas du décès mercredi d’une adolescente de 13 ans  enceinte de quatre mois et mariée religieusement à un homme de 19 ans, a fait part  de son souhait que la Civil Status Act soit revue pour que l’âge légal du mariage soit amendé. « L’âge légal du mariage doit être revu, » a-t-il lancé. Selon lui, il y a un flou auquel il faut remédier.

Ruksar : «Farhaan exigeait qu’elle lui remette l’argent qu’elle gagnait»

Ancienne élève du collège Madad-Ul-Islam à Port-Louis, Ruwaidah avait abandonné l’école après son mariage pour aller vivre avec celui dont elle s’était amourachée. Ruskar, sa sœur aînée, était sa confidente et savait qu’elle était victime de violence domestique. « Ruwaidah m’avait confiée dans des messages qu’elle m’avait m’envoyés le 25 mai 2018 que Farhaan la frappait. Il ne travaille pas et ma sœur devait aider les proches de ses beaux-parents à vendre des dholl puris tous les jours. Farhaan exigeait qu’elle lui remette l’argent qu’elle gagnait. Quand elle refusait il la frappait. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle ma sœur avait décidé de le quitter pour venir se réfugier chez ses parents à Pailles. Il empêchait même ma sœur d’utiliser un autre portable après avoir pris et vendu le portable de ma sœur. Il avait même pris sa dot de mariage (Mohar » de Rs 5 527.50). Ruwaidah ne nous a pas écoutés et est retournée vivre avec lui. Il la trompait également et avait posté une photo de lui et d’une autre fille sur sa page Facebook »,  nous indique Ruksar.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

121119_depute2_3

Circonscriptions Nos 2 et 3 : la parole aux élus

Dans les circonscriptions Nos 2 et 3, ce sont les candidats du MMM et de …