mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / Actualités / De retour de La Haye : accueil chaleureux pour SAJ
SAJ

De retour de La Haye : accueil chaleureux pour SAJ

En véritable héros. C’est ainsi que Sir Anerood Jugnauth, a été accueilli à sa sortie de l’aéroport ce samedi matin, vers les 11 heures. Le ministre Mentor revenait de La Haye, au Pays Bas où s’étaient tenues les auditions sur le dossier Chagos. 

« Welcome Sir Anerood Jugnauth the hero of Mauritius and Chagos»,  « SAJ nu Hero, nu Rambo » ou encore « Toute l’île Maurice dire ou mille merci ». C’est ce qu’on pouvait lire sur des banderoles brandies par des sympathisants qui avaient fait le déplacement pour accueillir Sir Anerood à sa sortie de l’aéroport alors que d’autres brandissaient des portraits de l’ex-Premier ministre. C’est d’ailleurs au son des tambours que Sir Anerood a quitté l’enceinte aéroportuaire.

Outre les sympathisants, plusieurs ministres avaient aussi fait le déplacement. C’est d’ailleurs entouré de la vice Première ministre, Fazila Daureeawoo, des ministres Mahen Jhugroo, Prem Koonjoo et Stéphane Toussaint, de même que du député Showkutally Soodhun que SAJ s’est adressé brièvement à la presse. Celui-ci a exprimé sa satisfaction quant aux déroulements des auditions devant la cour internationale de justice à La Haye.

SAJ : « Je suis confiant »

Bien que le ministre Mentor se dise confiant quant à l’issue de ces auditions, il souligne néanmoins que tout est désormais entre les mains des juges de cette instance. « Je suis très confiant. Mais nous savons tous que dans le monde où l’on vit, rien ne dépend de ce qu’on peut penser ou croire. Cela dépend des juges. Maintenant on doit attendre que les juges rendent leurs ‘findings’ et c’est à ce moment là que nous serons vraiment fixés » a-t-il fait comprendre.

Sir Anerood Jugnauth soutient qu’il était persuadé que nous avions un bon « case », d’où sa décision d’aller de l’avant avec le dossier Chagos. « Tous les pays qui nous ont soutenus ont témoigné avec satisfaction. Ils ont détruit tous les arguments des Britanniques, des Américains et des pays qui les ont soutenus notamment Israël et l’Australie. L’Allemagne n’était pas fixé sur son soutien à notre égard», a-t-il dit.

Pour rappel, le ministre Mentor a mené la délégation mauricienne à La Haye, aux Pays-Bas, où se sont tenues les auditions sur le dossier Chagos du lundi 3 au jeudi 6 septembre. Cela, dans le cadre de l’avis consultatif demandé par l’Assemblée générale des Nations unies sur les implications légales de l’excision des Chagos du territoire mauricien en 1965.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Hassen Goomany Futta et Aboo Swaleh Futta

14 jours après l’assassinat de son fils Swaleh : Hassen Goomany Futta, 83 ans, emporté par le chagrin

Un malheur ne vient jamais seul.   14 jours après l’agression mortelle d’Aboo Swaleh Futta à …