lundi , 1 mai 2017
Accueil / Actualités / Critique contre Showkutally Soodhun – « Je suis victime de mon succès »
jet

Critique contre Showkutally Soodhun – « Je suis victime de mon succès »

La visite éclair de trois jours de Showkutally Soodhun en Arabie saoudite et son retour à bord d’un jet privé ont été au centre d’une vive polémique. Le vice-Premier ministre se dit écoeuré par les critiques alors que sa mission a été très fructueuse et que souffrant, il a dû regagner le pays au plus vite pour recevoir des soins. « Je suis victime de mon succès », dit-il.Le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun se félicite des retombées positives de sa visite de trois jours en Arabie Saoudite. Parti dans la soirée après la présentation du budget, il était accompagné de Iqbal Latona et Naguib Saumaroo, deux hauts cadres du ministère des Affaires étrangères. Sur place en Arabie Saoudite, la petite délégation mauricienne a rencontré les officiels arabes en vue de l’ouverture de l’ambassade mauricienne avant l’arrivée des hajees.

Showkutally Soodhun a eu une session de travail avec le ministre des Affaires étrangères saoudien, Adel bin Ahmed al Jubeir, qui a demandé au ministre mauricien de soumettre le nom de l’ambassadeur mauricien qui sera nommé et qui remettra ses lettres de créances au Roi Salman dans trois mois. À cet effet, nous a indiqué le vice Premier ministre, la question de la nomination d’un ambassadeur a été abordée au cabinet vendredi. En attendant l’ouverture de l’ambassade, un bureau de consul honoraire temporaire sera opérationnel à Djeddah pour faciliter les démarches des hajees.

L’octroi de 500 visas additionnels à Maurice pour le Hajj est source de grande satisfaction pour le VPM alors qu’aucun pays musulman n’a droit à une augmentation du nombre de visas. Une dérogation spéciale a été autorisée pour l’île Maurice vu que le vice-Premier ministre mauricien avait déjà pris un engagement en ce sens auprès des hajees et que l’ICC (Islamic Cultural Centre) avait déjà procédé à leur enregistrement. « Deux officiers arabes seront chez nous dans deux semaines pour l’octroi des visas aux hajees mauriciens », indique le VPM.

Showkutally Soodhun a rencontré [par ailleurs le président du Saudi Fund for Development, Yousef Ibn Ibrahim Al- Bassam, pour discuter du projet métro express . « Le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, avait déjà fait une requête en ce sens. L’Arabie Saoudite est disposée à financer le projet à hauteur de 100 millions de dollars. Un moratoire de 5 ans sera accordé avec un léger taux d’intérêt de 2% remboursable sur une période de 20 ans. Une délégation du Saudi Fund for Development sera chez nous à la mi-août pour parapher l’accord du prêt. Des techniciens saoudiens seront présents pour travailler le côté technique », souligne le VPM.

Voyage en jet privé

Showkutally Soodhun se dit très attristé par les critiques malveillantes dont il a été l’objet après son retour en jet privé. « Après un umrah, je suis tombé malade et il était extrêmement pénible et douloureux pour moi de faire des mouvements. Je souffrais atrocement à l’hôtel et un médecin pakistanais est venu me voir pour me proposer de me faire admettre dans un hôpital spécialisé. Mais j’ai refusé pour des raisons familiales », nous dit Showkutally Soodhun qui ajoute que le prince Bin Salman n’a pas voulu qu’il voyage par un avion normal qui ferait escale à Dubayy et a donné des directives pour qu’un jet privé soit mis à sa disposition. « L’amitié ki zotte éna pou moi mo pas capave refusé sinon li pou paraite ene insulte », fait-il ressortir. À son retour à Maurice, le VPM a été admis à l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam le matin où il a été constaté qu’il souffre d’une inflammation du nerf sciatique.

Rumeur de 6 valises

Showkutally Soodhun tient aussi à démentir les rumeurs selon lesquelles il est retourné à Maurice avec 6 valises et n’a pas respecté les procé­dures normales à sa descente d’avion. “Faux ,faux et archi faux” fulmine le vice Premier ministre. « Mo ena preuve ki mo fine passe par procédure normale et mo fine respecté tout procedure. Zamais mo pas fine voyage avec 6 valises » tempête le vice Premier ministre. Il nous a déclaré avoir déjà consigné une déposition au Central CID pour l’ouverture d’une enquête et rétablir la vérité.

Hassenjee Ruhomally porte plainte contre Soodhun

Hassenjee Ruhomally, accompagné de son avocat, Me Akil Bissessur, a porté plainte jeudi 4 août contre le vice-Premier ministre à la commission anticorruption [Icac]. Il réclame l’ouverture d’une enquête afin de savoir si Showkutally Soodhun a payé les frais de son voyage retour après qu’il s’est rendu en mission en Arabie saoudite le vendredi 29 juillet. Showkutally Soodhun est rentré au pays mercredi 3 août à bord d’un jet privé. Dans une déclaration à la presse, Me Akil Bissessur, a posé une série de questions : « Est-ce que Showkutally Soodhun a payé son vol retour ? De plus, le vice-Premier ministre dit qu’il ne se sentait pas bien. Mon client [Hassenjee Ruhoma­lly] se demande s’il y avait vraiment urgence. Pourquoi n’a-t-il pas utilisé les contacts qu’il dit avoir avec la famille royale pour se faire traiter en Arabie saoudite ? » Pour rappel, Hassenjee Ruhomally est celui qui avait fait parler de lui dans l’affaire des factures de Showkutally Soodhun à l’ex-hôpital Apollo Bramwell.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

soodhun-ambassade

Showkutally Soodhun : « Hadj 2017 en de bonnes mains »

Le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, ne cache pas sa satisfaction et sa …