dimanche , 19 novembre 2017
Accueil / Actualités / Criminalité et trafic de drogue – Pravind Jugnauth : «La peine capitale pas à l’agenda»
100717_parvind1

Criminalité et trafic de drogue – Pravind Jugnauth : «La peine capitale pas à l’agenda»

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth,  lors de la célébration de la fête Eid à Nouvelle Découverte a déclaré que valeur du jour la peine capitale n’est pas à l’agenda et que les opinions divergent sur la question. «À titre personnel j’ai mon opinion et dans le gouvernement il y a des personnes qui sont pour et d’autres contre la peine de mort», a-t-il déclaré avant d’ajouter que «La loi sera améliorée où le besoin se fera sentir». Abordant la hausse de la criminalité, le Premier ministre  fait ressortir qu’il  est trés concerné par la nature de tout crime et qu’il a donné des directives très spéciales au commissaire de police. «Ce crime odieux contre une étrangère me fait beaucoup de peine et il faut revoir le système», a-t-il souligné.

En ce qui concerne la commission d’enquete sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen, Pravind Jugnauth a déclaré que la commission fait son travail et qu’il lui laisse faire ce travail en toute indépendance. «Mo pe suive mo pe guetter», dit-il. Pressé de questions sur les allégations faites contre un parlementaire du MSM et un avocat qui l’a représenté, Pravind Jugnauth a déclaré : «Nous ne sommes pas arrivés à un stade pour porter un jugement et ce n’est qu’à la suite du rapport final que je pourrai faire un commentaire. Je ne peux passer un jugement  sur ce que les gens disent».

Par ailleurs, Pravind Jugnauth a nié catégoriquement que le MSM a obtenu de l’argent des trafiquants pour les élections générales.

À une autre question sur les sanctions qu’il compte prendre contre les membres du MSM impliqués devant la commission Lam Shang Leen le Premier ministre a déclaré : «Mon combat sera sans pitié et je ne ferai pas de faveur.  S’il y a des preuves, en tant que Premier ministre j’agirai».

Pravind Jugnauth a indiqué q’uil connaît les méthodes de l’introduction de la drogue sur notre sol. «Mo oulé mette de l’ordre à tous les niveaux de haut en bas», a-t-il lancé.

Pravind Jugnauth a fait le procès de l’ancien régime qui avait “soutiré” les trafiquants de drogue et avait fermé les yeux sur l’entrée de la drogue dans le  pays. « Fine soutire mafia ces dernières années. Ena dimoune fine accumule des millions pou faire transactions», a-t-il martelé.

Selon le Premier ministre, dans le passé on avait utilisé le même système pour faire entrer de la drogue dans le pays et que personne n’a découvert l’astuce. «Seul je ne pourrai pas mener ce combat et ensemble nous pouvons venir à bout de la mafia», soutient-il. Pravind Jugnauth dénonce ceux qui utilisent le trafic de la drogue pour faire de la politique. Il a fait ressortir que la mafia a infiltré nos institutions. Il a aussi laissé entendre que son combat contre la drogue c’est pour les enfants de l’île Maurice. Dans le même souffle il a dénoncé ceux qui dans le passé ont dilapidé les
fonds publics par des projets bidons.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

cyclone

Météo – Summer Outlook : entre six et huit cyclones attendus

Le Summer Outlook de la station météorologique a été présenté lors d’une conférence de presse …