vendredi , 23 juin 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / Divers / [CPE 2016] Sans leçons particulières Haniyyah Osman décroche un A+ en mandarin
osman

[CPE 2016] Sans leçons particulières Haniyyah Osman décroche un A+ en mandarin

La fille de Shafick et de Padmah Osman, Haniyyah Hawa Osman, a réalisé un exploit. Elle a décroché six A+ en anglais, français, mathématiques, science, histoire et géographie et mandarin, sans qu’elle ait pris de leçons particulières. Elle fait la fierté de ses parents, surtout pour sa remarquable performance en mandarin. Haniyyah a obtenu une place au collège Gaëtan Raynal. Très contente de ses résultats, elle avance toutefois qu’elle s’attendait à obtenir le collège Queen Elizabeth.

Élève de l’école Jules Koenig, Haniyyah a décidé d’étudier le mandarin depuis le Standard I. « Ce sont mes parents qui m’ont encouragée à opter pour le mandarin, vu que l’arabe n’était pas enseigné à mon école à cette époque. J’avais même songé à abandonner la matière en standard II. Finalement, j’ai choisi de continuer et de relever le défi », nous indique l’heureuse écolière.

Padmah Osman souligne que le monde est aujourd’hui dominé par la Chine. C’est la raison pour laquelle Shafick et elle ont décidé d’encourager leur fille à apprendre le mandarin. « C’est une façon de la préparer à faire face au monde de demain », affirme Padmah. Haniyyah a d’ailleurs obtenu un A+ en madarin. Fait assez particulier qui mérite d’être souligné : elle n’a jamais pris de leçon particulière, ni en mandarin ni en aucune autre matière. « Mon père insistait pour ce que je prenne des leçons particulières. Même mes enseignants se demandaient pourquoi je ne prenais pas de leçons. Mais, je croyais en moi et j’avais confiance en Allah. Je voulais prouver que c’est possible de réussir sans qu’on ait à prendre des leçons particulières et ainsi être un modèle pour les autres », soutient Haniyyah.

Ainsi, puisqu’elle ne prenait pas de leçons, la petite Haniyyah menait une vie d’enfant de son âge, bref une vie normale. En rompant le cercle vicieux des leçons particulières, elle a des heures de coucher et de lever d’une enfant qui vit pleinement son enfance. Pieuse et pratiquante, Haniyyah ne manquait aucune des prières. À l’approche de ses examens, elle se réveillait même pour le Tahajjud. « Elle me disait qu’elle a confiance en Allah et qu’elle va réussir. C’est cette force qui l’a guideé », explique Padmah.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

220617_tawfeeq

Tawfeeq Qadri Calligraphe et hafiz

Hafiz Mohammad Tawfeeq Qadri vient à Maurice pour le Ramadhan depuis 13 ans. Il dirige …