mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / Actualités / Conférence de l’Indian Ocean Rim Association : la VPM Jeewa-Daureeawoo plaide la cause des femmes
Indian Ocean Rim Association

Conférence de l’Indian Ocean Rim Association : la VPM Jeewa-Daureeawoo plaide la cause des femmes

L’Ile Maurice a accueilli la 1ère conférence de l’«Indian Ocean Rim Association » (IORA)  à l’Hôtel Ravenala Attitude à Balaclava, le 28 et le 29 août 2018. Étaient présents le Premier ministre, Pravind Jugnauth, La vice-Première ministre, Fazila Jeewa-Daureeawoo, la ministre des Affaires familiales des Seychelles, Mitcy Marise Larue, la ministre des Petites entreprises de l’Afrique du sud, Lindiwe Zulu, le secrétaire-général de l’IORA Dr. Nomvuyo Nokwe.

Soulignons que la directrice exécutive de l’International Trade Centre, Arancha Gonzalez, a agi en tant que modératrice d’une des sessions de la conférence du 29 août. Le Dr. Sharman Stone, ambassadrice pour les femmes et les filles ( Women and Girls) de l’Australie, a aussi agi comme modératrice le 29 août.

La conférence  avait pour thème « Women’s Economic Empowerment a pre-requisite to Sustainable Development » (l’autonomisation économique de la femme, dans le contexte du développement durable).

Parmi les invités il y avait des représentants de Madagascar, d’Oman, des Seychelles, du Sri Lanka, de l’Inde, de la Thaïlande, de l’Australie et de l’Afrique du Sud entre autres. Aussi présents des représentants des pays amis, notamment, la Chine, la France, le Royaume Uni, l’Allemagne, l’Egypte, le Japon et les états-Unis.

La VPM, ministre des Collectivités locales et ministre de l’Égalité du genre, Mme Fazila Jeewa-Daureeawoo a lancé le groupe de travail IORA le 28 août à l’hôtel Ravenala de Balaclava, tandis que le Premier ministre a ouvert la conférence ministérielle le 29 août.

Le 28 août, il y a eu une session du travail sur  l’autonomisation des femmes présidée conjointement par l’île Maurice et l’Australie « Maurice et l’Australie sont tous deux très actifs au niveau de l’IORA. À Maurice, les femmes représentent environ 52% de la population, et nous sommes conscients qu’il faut assurer leur pleine participation à l’économie, car cela peut contribuer aux développements économique, social  et durable. Toutefois, il nous faut reconnaître que de nombreux obstacles à l’autonomisation des femmes persistent, notamment des obstacles financiers et sociaux. Cette conférence nous a permis de développer des recommandations qui serviront à promouvoir l’autonomie économique des femmes dans les pays de l’IORA, » a expliqué Fazila Jeewa-Daureeawoo.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Boeuf

Qurbani 2019 : le prix du bœuf sur pattes fixé à Rs 132.50 le kilo

Ceux qui accompliront le Qurbani pourront pousser un ouf de soulagement. Le prix du bœuf …